Biscuits & mignardises Desserts Recettes de cuisine Recettes de fêtes Recettes du monde Régimes & occasions Sans gluten Suède

Caramels maison pour les nuls

Caramels bonbon recette facile

Caramels maison pour les nuls

Vous avez envie de gourmandise regressive ou simplement envie de faire faire plaisir à des petits et grands gourmands ? Je vous propose des bonbons au caramel (ou caramels mous comme vous préférez-) super simples à réaliser avec juste trois ingrédients dans les mêmes proportions (dont un ingrédient secret) et même sans thermomètre. Un jeu d’enfant qui prend peut-être 20 minutes et inspiré de Suède : les fameux knäck. Différents et plus classiques que mes caramels à la framboise.

Et une fois en bouche, c’est si doux, ça fond (ne mordez pas dedans !)… Je les ai aromatisés à la cardamome et garnis de pistaches (trop bon !) mais sachez que c’est une très bonne base pour rester classique (comme avec du beurre salé par exemple). Les quantités sont très faciles à retenir et avec mes conseils vous pouvez tout faire sans autres ustensiles . qu’une simple casserole. J’ai essayé avec et sans thermomètre, même résultat forcément. On retourne en enfance ?

Bonbons au caramel suedois : knack

Caramels maison pour les nuls

Bonbons au caramels, knäck suédois aux pistaches (pour une vingtaine de petites pièces environ, petites caissettes)

Préparation : 10 min (+ repos) Cuisson : 15 min

  • 100 g de sucre semoule
  • 100 g de crème fleurette ou de crème liquide entière
  • 100 g de golden syrup (dans certaines épiceries fines, anglaises ou sur le net, voir mon article sur le Golden Syrup)
  • 20 à 30 g de beurre doux ou demi-sel (mon option)
  • 40 g de pistaches décortiquées
  • 1 bonne càs de cardamome (ou d’épices à pain d’épices) (facultatif)
  1. Chemiser un petit moule carré (12×12) de papier cuisson (et d’un peu d’huile neutre) ou bien utiliser des petits ramequins pour truffes ou mignardises (comme ICI).
  2. Dans une casserole verser le sucre, la crème et le golden syrup. Porter à frémissement jusqu’à ce que le sucre fonde. Faire bouillir ensuite pendant une dizaine de minutes voire quinze minutes : il doit se former de la mousse/écume et la texture doit prendre de la consistance. Mélanger de temps à autre. Pour vérifier le caramel est prêt, deux possibilités :
  3. utiliser un thermomètre, le tout doit être entre 126 et 128°C
  4. plonger un petit morceau de caramel dans un bol d’eau froide placé prêt d ale casserole (de manière à pouvoir intervenir et éteindre si besoin) : on doit pouvoir former, toujours dans l’eau hein, une petite boule un peu molle avec les mains.
  5. Arrêter de suite la cuisson, ajouter le beurre, mélanger puis ajouter les épices et les pistaches.
  6. Verser la préparation dans des petites caissettes en papier (plus traditionnel mais je n’en avais plus sous la main) ou bien dans dans un moule carré (ou même un petit moule à cake). L’épaisseur doit être d’au moins 4 mm. Laisser légèrement tiédir puis couvrir de film alimentaire au contact. Laisser se raffermir plusieurs heures (au moins 4-5).
  7. Si on a utilisé un moule, démouler sur un planche. À l’aide d’une lame de couteau chaude (passée sous l’eau bien chaude, séchée) légèrement huilée, couper des carrés ou rectangles de caramel (chauffer et huiler à plusieurs reprises le couteau).
  8. Déguster de suite ou garder les caramels séparés dans du papier cuisson.

Conseils :

Conservation : ces caramels se conservent une bonne semaine (voire plus) bien recouvert dans un endroit sec.

Golden syrup : je vous en ai parlé dans ce billet, il s’agit d’un sirop dérivé du travail du sucre de canne ou même du sucre blanc (un peu comme la mélasse mais avec une saveur plus douce et neutre). J’aime sont côté un peu caramel et il va permettre de ne pas faire trop durcir les caramels. On en trouve chez Marks and Spencer par exemple, certains épiceries ou sur le net. Je ne saurais trop vous dire avec quoi le remplacer à part peut-être du glucose car je n’ai pas testé autrement.

Arômes et variantes : dans la recette traditionnelle il a de la vanille ou des épices (ou rien du tout) et le tout est garni à la fin avec des amandes concassés. Mais sachez que c’est une bonne base que vous pouvez décliner comme vous voulez. Pour la recette je me suis inspirée d’un joli livre italien dont je vous ai parlé Finalmente Natale de Sabrine d’Aubergine et pour les parfums du dernier numéro de Noël du magazine Donna Hay.

16 Commentaires

  • Bonjour Edda j’adore votre blog et vos recettes, bravo!! je viens de déménager en Italie (sardaigne) et j’ai un peu de mal à retrouver des repères pour cuisiner (surtout les gateaux!) auriez-vous une idée de ce qui peut remplacer la crème fleurette? ou même la créme liquide? c’est la panna? grazie mille, bonne journée et merci encore

    • Merci beaucoup Eva ! Oui la crème fleurette c’est la panna fresca intera (au rayon frais) et la crème liquide c’est la panna UHT (souvent moins bonne).
      Buona giornata e a presto!

    • Bonjour Wallaby,
      Non car il est composé de pratiquement que de fructose (et il n’aime pas la cuisson d’ailleurs, surtout à haute température). C’est une autre chimie.

  • Bonsoir je viens de voir que depuis la mise en service de la nouvelle version je ne reçois plus rien dois je me reinscrire
    Merci de votre reponse

    • Bonjour,
      Il y a eu un soucis qui ne dépend pas de moi ni du site mais vous pouvez vous réinscrire : il y a un formulaire sur la colonne de droite où insérer votre adresse.
      Bonne journée !

  • Bonjour Edda,
    J’ai la ferme intention de faire cette friandise,mais une chose m’interpelle.;Cela concerne l’épice:::Sur le plan gustatif, la cardamome n’a rien à voir avec les épices à pain d’épices????? Tu vas peut-être me répondre que cela concerne les goûts de chacun, mais que vaut-il mieux ??? surtout que j’apprécie les deux. Merci pour le retour et bon Noel ,entourée de ceux que tu aimes. Gros bisous Chris 06

    • Bonjour Chris,
      Les épices sont alternatives : épices à pain d’épices toutes chaleureuses ou bien le binôme cardamome/pistache avec ce petit arrière goût frais. Personnellement j’ai beaucoup aimé avec la cardamome on ne s’y attend pas et ça donne un petit plus au caramel, mais c’est vraiment une question de goûts personnels.
      Tenez-moi a courant et très beau Noël chaleureux à vous aussi !

  • Ta recette semble si simple à reproduire! Pourtant je ne suis pas sûre que j’y arriverai ahaah, j’ai déjà testé les caramels et ce n’était (pas du tout) une réussite !
    En tout cas, tes photos donnent envie
    Belle soirée !

  • Merci Edda pour cette belle recette. Le golden syrup est trouvable dans nos grandes surfaces au rayon « cuisines du monde » et dans la partie British.. j.en vois chez Leclerc, géant casino… cela se démocratise de plus en plus.. merci encore et à très vite

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer