Boissons Irlande Recettes de cuisine Recettes du monde Régimes & occasions

Irish coffee

Irish coffee, la recette facile et originale de ce cocktail irlandais aux café et whisky

Irish coffee

Bon d’accord, j’en conviens, commencer un lundi matin avec un Irish coffee n’est pas exactement ce à quoi l’on pense mais je souhaitais quand même vous proposer ce cocktail emblématique (pour ce soir par exemple ?) qui réchauffe quand il fait froid (à consommer avec modération bien sûr), qui plait aussi à qui n’aime pas les cocktails et qui a une histoire.

Quand on pense à l’Irlande on ne peut s’empêcher de penser à lui, aux pubs traditionnels, aux couleurs et aux brumes de ce nord tout vert…. et je trouve que ça a beaucoup de charme. Et puis c’est bon, gourmand même, surtout si on aime le café customisé : avec du whisky et une lichette de crème. Il existe beaucoup de versions dans le monde de café avec un plus (ah ces humains qui trouvent toutes les excuses pour ajouter de l’alcool ;-). En Italie par exemple il y a le fameux caffè corretto (café corrigé) qui se consomme à l’origine surtout dans le Nord Est mais bon on peut le demander partout : du café avec un peu d’eau de vie (grappa)… et j’imagine qu’en France aussi.

Si l’Irish coffee est bien irlandais, sachez que sa réputation mondiale est née au États-Unis : il a été crée par Joseph Sheridan à la fin des années 30, à Foynes en Irlande, à l’aéroport de Shannon où arrivaient les vols militaires transatlantiques (circonstances difficiles et justifiées ;-). Mais c’est en 1952, à San Francisco au café Buena Vista qu’il est à nouveau servi (quelqu’un l’a recherché dans ses souvenirs) et connait une seconde naissance et une renommée mondiale. Je vous donne ici la version traditionnelle avec la touche plus contemporaine de la crème fouettée (comme indiqué dans mes notes, en principe il faudrait utiliser une crème épaisse locale). À déguster quand il fait froid en bonne compagnie.

Irish coffee (pour 4 personnes)

Préparation : 10 min Cuisson : 5 min

  • 16 cl d’Irish whisky
  • 32 cl de café chaud
  • 16 cl de crème fleurette ou liquide entière, très froides
  • 4 cuil. à soupe de sucre de canne (ou blanc)
  1. Préparer la crème fouettée : dans un bol, fouetter la crème très froide d’abord à petite vitesse puis moyenne jusqu’à ce qu’elle devienne mousseuse (pas complètement ferme, elle doit rester légèrement fluide). Voir mon article sur comment réussir la crème fouettée.
  2. Répartir le café bien chaud dans quatre verres, ajoutez le sucre et mélanger.  Verser dessus le whisky et mélanger.
  3. À l’aide d’une cuillère faites glissez délicatement la crème fouettée sur la surface. Servir immédiatement avec une cuillère.

Conseils  :

Crème : l’option avec la crème fouettée est la plus courante et la plus simple à réussir mais l’Irish coffee original se prépare en réalité avec une crème non fouettée mais de très bonne qualité (onctueuse), difficile à trouver. Dans ce cas, versez-la en la faisant lentement couler sur le dos d’une cuillère inclinée dans le verre.

Variantes : selon les habitudes cette boisson contient plus ou moins d’alcool. Vous pouvez remplacer le whisky par de la crème de whisky. Préparez un French coffee avec du cognac, un Russian coffee  avec de la vodka, un Italian coffee avec de l’Amaretto ou un Spanish coffee avec du sherry… et un Mexican Coffee avec de la tequila et de la liqueur de café en parts égales.

La recette est tirée de mon dernier livre Cocktails Super Facile dont je vous ai parlé avec près de 300 recettes, variantes, anecdotes autours des cocktails classiques du monde.

14 Commentaires

  • Bonjour,

    j’ai réalisé la soupe choux de Bruxelles – lentilles. Mais les quantités de liquide que vous suggérez (60 cl) me semblent insuffisantes, cela donne trop d’épaisseur. Même avec 1,2 l c’était quasiment purée ! Mais bon ! 🙂

    Cordialement

    bruno

    • Bonjour Bruno,
      Je crains que vous ne confondiez avec un autre blog/site, il n’y a pas de recette de soupe de choux de Bruxelles et lentilles sur le blog… 😉
      Bonne journée
      P.S. Et je ne vois pas trop le lien avec l’Irish Coffee…

  • Bonjour Edda, et à tous !
    Si l’on veut pousser plus loin le cérémonial, il faut réaliser les 3 strates : Whisky, café et crème superposés.
    Pour cela, c’est le whisky qu’il faut sucrer, puis le chauffer très légèrement pour que le sucre fonde. Mettre le whisky sucré dans les verres que l’on aura pris soin de chauffer. Puis déposer le café par dessus le whisky, en le versant sur une cuillère pliée. (côté bombé au dessus) Il faut que la cuillère affleure le whisky. Ainsi, le café ne se mélangera pas au whisky. Si ça se mélange quand même, c’est que l’on a visé à côté ! Ou que l’on a pas assez sucré le whisky. (il faut que la densité du whisky soit supérieure à celle du café) Il ne reste plus qu’à déposer la crème fouettée sur les bords du verre, et la laisser gagner le centre… Ajouter une paille dans les verres, et l’on peut choisir (comme moi) de déguster les couches séparément, ou de tout mélanger…
    La cuillère sacrifiée resservira, j’en suis sûr !
    Encore merci, Edda, pour ton blog, vraie source d’inspiration dont j’use, et j’abuse…

  • Pardon pour le tutoiement, mais, à lire toutes vos recettes, j’ai l’impression de vous connaître…
    (Je ne suis pas barman !)

  • Les commentaires fournis tournant autour de l’Irish Coffe et ses 3 strates m’ont bien amusée ( sourire ) . Le froid qui nous vient de l’Est sera vite évincé grâce à cette boisson reconstituante, un peu comme le vin chaud de nos anciens, mais là, avec la dose et la teneur en alcool , on risque de danser allégrement sur les places publiques et sur les ponts ! par chance, la crême fouettée adoucira un peu le paysage , en nous rappelant que la neige qui nous est annoncée par la météo régionale gagne d’heure en heure . Allez , belle journée ensoleillée et vive l’Irish Coffee !

  • Ah ! les puristes du whiskey … décidément , cette recette a déclenché une belle avalanche de commentaires tous plus réjouissants les uns que les autres ( sourire )

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer