Desserts Glaces Recettes de cuisine Recettes de fêtes Régimes & occasions

Bombe Alaska à la fraise

recette bombe alaska sorbet fraise
Bombe Alaska à la fraise

Une bombe Alaska (non elle n’est pas dangereuse promis 😉 soeur de l’omelette norvégienne, très de saison, fraîche et légère (enfin, presque) une bombe Alaska au sorbet de fraise (oui mon chouchou depuis des années que je vous ai aussi décliné dans mon vacherin fraises vanille). Nous naviguons toujours dans les mêmes eaux et, personnellement, j’aime beaucoup ce genre de desserts glacés.

Ils font beaucoup d’effet, plaisent aussi aux enfants, sont très simples à réaliser et surtout bien à l’avance ! (oui oui y compris la meringue, je vous explique tout). Et si vous avez encore moins de temps ne passez pas à côté de ce sorbet pure fraises (en gros des fruits avec un peu de sucre et de citron en version gelée… une bonne idée pour conserver les fraises aussi hi hi). Une jolie idée facile pour la fête des mères ?

Astuce du jour : pour réussir la meringue italienne, il faut juste un peu de patience (même pas besoin de thermomètre) : faire bien bouillir le sirop de sucre et puis verser doucement sur les blancs. jusqu’à ce qu’ils refroidissent.
bombe alska sorbet fraise dessert glacé facile
Bombe Alaska à la fraise
recette bombe alaska sorbet fraise

Bombe Alaska à la fraise

Type de plat: Dessert
Cuisine: Etats-Unis
Temps de préparation: 40 minutes
Temps de cuisson: 10 minutes
Temps total: 50 minutes
Portions: 6 personnes
Auteur: Edda Onorato

Bombe Alaska ou omelette norvégienne au sorbet de fraise. Facile et délicieux

Imprimer

Ingrédients

  • 600 g fraises parfumées et sucrées
  • 120 g sucre
  • 1 jus citron jaune ou de citron vert

Pour la meringue italienne et le reste

  • 3 blancs oeuf
  • 140 g sucre
  • 5 cl eau ou jus de citron
  • 6 disques génoise de 6 cm de diamètre ou un grand de 18-20 cm

Instructions

  1. Préparer le sorbet même la veille. Laver et équeuter les fraises puis les couper en morceaux et les mettre dans le bol du mixeur avec le sucre et le jus de citron. Mixer finement puis garder au frais au moins une heure.

  2. Passer en sorbetière, le temps indiqué par l’appareil. Verser le sorbet dans des moules en silicone en forme de demi-sphère (ou même plus simplement dans un moule à charlotte de 18-20 cm pour une version non individuelle).

  3. Poser dessus les disques de génoise, couvrir et mettre au congélateur au moins 3h.

  4. Peu avant de servir (voir mes notes : on peut aussi s’y prendre à l’avance), préparer la meringue italienne. Dans une casserole à fond épais, verser le sucre et le jus de citron. Verser les blancs dans un saladier ou la cuve d’un robot bien propres (sans traces de gras). 

  5. Porter à frémissement le sucre et l’eau (cela prend un peu de temps au début) et parallèlement commencer à fouetter les blancs. Quand le sucre a fondu et commence à former de grosses bulles blanches (si on a un thermomètre c’est autour de 117°C mais ça marche aussi sans) et que les blancs commencent à mousser, verser le sirop graduellement (en filet) sur les blancs sans cesser de fouetter, à petite vitesse

  6. Continuer de fouetter jusqu’à ce que le mélange tiédisse et les blancs deviennent mousseux, brillants et tiennent sur le fouet.

  7. Démouler les sorbets sur des assiettes qui sont passées au préalable au congélateur. Garnir avec la meringue italienne (qu'une partie comme sur la photo si on souhaite quelque chose de léger frais et peu sucré ou sur toute la surface pour un dessert plus gourmand ;-). Passer au chalumeau (on peut aussi se servir du four à 210°C pendant 2 minutes environ (non la glace ne va pas fondre, le blanc d'oeuf isole).

  8. Servir de suite.

Notes

Conseils :

Conservation : la glace (avec la base) se conserve bien une semaine au frais… et bonne nouvelle : vous pouvez aussi conserver le tout au congélateur. En effet, une fois montée et « chalumée », la meringue supporte bien la congélation, c’est très pratique.

Sur cette base vous pouvez par exemple réaliser un sorbet à la framboise comme dans ce vacherin à la framboise ou autre. Pensez toujours à équilibrez la meringue qui est intrinsèquement sucrée.

Les portions individuelles sont très pratiques car elles permettent de les sortir au fur et à mesure des besoins (des invités, des enfants à l’improviste…) mais vous pouvez bien sûr réaliser une bombe Alaska unique comme cette bombe Alaska pistache citron.

Génoise version sans gluten : vous avez la recette maison de la génoise (et tous les conseils pour la réussir sur le blog). Pour une version sans gluten, remplacez la farine par moitié de farine de riz et moitié d’amidon de maïs (type Maïzena)

Meringue italienne : vous avez tous les conseils pour la réussir sur le blog et sachez que ce n’est pas difficile ! Si vous souhaitez quelque chose de frais et fruité mettez-en peu comme sur la première photo. Si vous souhaitez un look de gâteau et plus de douceur alors recouvrez (par petites touches autrement vous n’en aurez pas assez 😉 toute la surface.

 

Imprimer

11 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer