samedi 26 mars 2016

Pain de Pâques : nids tressés

Pain pour Pâques tressé en forme de nids
Pain pour Pâques tressé en forme de nids
Le pain et les oeufs sont des beaux symboles typiques de Pâques. J'ai donc pensé vous proposer une recette du dernier moment : des pains tressés en forme de nids avec un oeuf dur au milieu. Jolis et bons ils sont aussi parfaits pour décorer la table. Vous pouvez d'ailleurs vous lancer dès aujourd'hui pour demain (je vous donne tous les conseils plus bas).
Il s'agit d'un pain de base mais un peu plus gourmand du fait de la présence d'un peu de beurre (très peu), de sucre, de fromage.... histoire d'avoir l'illusion d'une brioche mais en beaucoup plus simple et léger.

Ces pains dorés mettent de bonne humeur, j'aime le moment où l'on ose les ouvrir, les déguster et manger aussi l'oeuf, histoire de rester dans la pure tradition.
D'ailleurs des pains de Pâques avec les oeufs durs (le renouveau, la renaissance, l'infini) vous en avez plusieurs dans le pourtour méditerranéen, je pense surtout à la Grèce (Tsoureki avec des oeufs rouges), à l'Italie, en Sicile, dans les Pouilles (avec les  pupi cu l'ovi) mais aussi au casatiello ce pain très gourmand au fromage et au saucisson que je déguste depuis toute petite chez ma grand-mère à Naples.

Et avec ce pain, je vous souhaite de belles fêtes, joyeuses et gourmandes !

Pain tressé en forme de nids (pour 3 pains moyens, 6 personnes)

Petit levain :
  • 200 g de farine riche en gluten et de qualité (gruau, manitoba... voir cet article sur les farines pour pain, pizza et brioche)
  • 12 cl (120 g) d'eau
  • 3 g de levure sèche de boulanger (ou 12 g de fraîche)
Pain :
  • petit levain ci-dessus+
  • 150 g de farine T65 (en magasin bio...) + un peu pour le plan de travail
  • 150 g de farine T80 (en magasin bio)
  • 15 cl (150 g) de lait frais entier
  • 40 g de beurre mou
  • 15 g de sucre semoule
  • 6 g de sel fin + un peu
  • 3 oeufs + un oeuf entier pour la dorure
  • une pincée d'origan en poudre
  • 2 càs de parmesan râpé ou de pecorino
  • 1/2 càc de poivre
  • une belle pincée de gros sel ou de fleur de sel

1. Préparer le petit levain plusieurs heures à l'avance : dans un saladier, mélanger la farine avec la levure puis ajouter l'eau et mélanger à nouveau (avec une cuillère en bois ou le crochet du robot) jusqu'à obtenir une sorte de pâte homogène qui se détache des parois. Couvrir le saladier de film alimentaire et laisser lever à température ambiante tiède (de 20°C à 30°C maximum, l'idéal étant 25-26°C) pendant au moins une heure : la pâte doit doubler de volume.
2. Ajouter les deux farines dans le saladier avec le levain, puis ajouter le sel, le sucre, le poivre, l'origan et le fromage. Commencer à mélanger puis verser le lait en deux fois. Travailler la pâte au moins 5 minutes afin qu'elle devienne lisse, bien souple et homogène. Incorporer le beurre en deux fois et continuer de travailler jusqu'à ce que la pâte soit encore souple et se détache des parois.
Former une boule et couvrir le saladier de film alimentaire. Laisser lever une heure environ dans un endroit tiède : la pâte dois doubler de volume.
3. Verser la pâte sur un plan de travail fariné puis l'écraser un peu avec les mains et la diviser en trois pâtons (mieux vaut peser pour qu'ils soient tous pareils). Allonger un pâton à la fois de manière à former une longue saucisse de 2 cm environ d'épaisseur. On doit en obtenir 3. Diviser chaque saucisson par 3 de manière à en obtenir 9. Former trois tresses puis les enrouler en couronne et poser un oeuf cru au centre. Poser les trois nids obtenus sur une plaque recouverte de papier cuisson en laissant bien de l'espace autour.
4. Mettre dans le four éteint et laisser lever encore 20 à 30 minutes (la pâte doit gonfler). Sortir le pain du four.
5. Préchauffer le four à 200°C (statique). Badigeonner chaque nid, à l'aide d'un pinceau, avec l'oeuf restant battu restant. Saupoudrer d'un peu de sel et enfourner (quand le four est prêt) pendant 15 minutes environ. Les pains doivent gonfler et dorer.
Laisser tiédir sur un grille puis déguster.

Conseils :
- Conservation : ces pains se conservent bien jusqu'au lendemain, enveloppés dans du film alimentaire mais il perdent de leur charme. C'est, comme tous les pains, meilleur chaud. Du coup, je vous suggère de les réchauffer légèrement si vous les préparez à l'avance
- Sans l'oeuf, ce type de pain cuit peut aussi se congeler. Il suffit de le faire décongeler
- Le petit levain permet une parfaite réussite sans rien faire, le pain ainsi démarre bien. Même si ça demande un peu plus de temps de repos, vous serez tranquilles.
- Ne vous inquiétez pas pour les oeufs entiers crus, il vous cuire avec le pain ! Comme dans ce casatiello par exemple.
- Organisation : vous pouvez le préparer aujourd'hui pour demain. Autrement, si vous souhaitez quelques chose de bien frais (ce que je vous conseille), vous pouvez préparer le petit-levain aujourd'hui, le faire lever, ajouter le reste des ingrédients puis faire lever une nuit au frais, bien recouvert, tout le pain entier. Procédez donc à la mise en forme et à la cuisson demain matin.
- Variantes : sur cette base vous pouvez ajouter d'autres herbes, des épices, un autre fromage sec et même l'utiliser comme base de pain sucré en ajoutant juste 40 g de sucre et en le garnissant ensuite de : confiture, sucre glace, chocolat.... enfin quelque chose de gourmand et de sucré. Un suoperbe idée reprise d'un vieux numéro du magazine italien La cucina italiana. Je vous donnerai d'ailleurs une recette prochainement.

4 commentaires:

  1. Ils sont magnifiques:)Joyeuses Pâques !

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique manière de fêter Pâques!....Bonnes fêtes pascales à toi aussi!

    RépondreSupprimer
  3. Bon cette recette ... mais aussi les Côtes d'agneau en croûte d'herbes !!
    Je addition à tes followers et j'espère que vous souhaitez vous abonner à mon blog. Merci. Joyeuses Pâques
    Grace

    RépondreSupprimer
  4. bonjour ,
    le pain de paque tresse est tres beau est c'est bien la premiere fois que quelqu'un le fait il est habituellement fait le jour de Pourim chez les israelites marocains tradition je pense que je vais adopte ton pain merci

    RépondreSupprimer