Apéritif & antipasti Italie Pain Recettes de cuisine Végétarien

Roses aux olives, fenouil et piment

Black and white rose bread

Versione italiana più giù


Et voilà, je l’avoue, je suis en Italie au milieu des oliviers, du parfum des pins et à moitié fondue de chaleur devant l’ordinateur 😉

Une des premières choses que je fais, à part aller me baigner à la mer et manger la mozzarella à peine préparée, est aller acheter de la levure fraîche de boulanger et de la farine ici appelée Manitoba que l’on trouve dans toutes les grandes surfaces. La farine manitoba, dont je vous ai déjà parlé avec nostalgie, est une farine riche en gluten parfaite pour les pâtes levées (un peu magique). Elle s’appelle probablement ainsi vu la grande qualité des blés Canadiens.
Et puis je me défoule. Vous me direz qu’avec les températures autour de 37°C il n’y a pas de quoi se défouler et allumer le four mais bon, je suis incorrigible. L’avantage, il en faut bien un, c’est que la pâte lève très vite, je m’amuse à la regarder.
Ces petits pains au nom si romantique s’inspirent du gâteau de roses (un peu comme le chinois), typique italien: plusieurs brioches farcies de confiture et entrelacées. Mais ici le roses deviennent viriles, salées, piquantes et noires 🙂

La pâte de base composée d’un peu de farine de riz (recette de La Cucina Italiana du mois de juillet), m’avait tout de suite interpellée. Elle acquiert ainsi un côté un peu aérien. J’ai ajouté de la crème d’olives au fenouil pour la touche de fraîcheur et de la Méditerranée.

Donc si vous ne mourrez pas de chaud et vous avez envie d’un pain spécial déjeuner (ou plutôt dîner) en plein air, il est pour vous.
Roses de pain aux olives, fenouil et piment (pour 6-8 personnes)
– 350 g de farine riche en gluten
– 150 g de farine de riz
– 12 g de levure fraîche de boulanger (ou 5 g environ de levure sèche biologique)
– 100 g d’olives noires à dénoyauter de bonne qualité (Taggiasche, de Gaeta, de Nyons…)
– 2 cs de graines de fenouil
– 2 piments d’oiseau pili-pili
– 250 ml environ d’eau tiède
– huile d’olive, sel fin et gros, origan séché
1. Dans un verre, mélanger la levure avec 100 ml d’eau tiède. Laisser fermenter pendant une vingtaine de minutes jusqu’à ce qu’il se forme une écume en superficie. Dans un bol, verser les deux farines, 1 càc de sel, une pincée d’origan. Former un trou au centre et y verser 1 cs d’huile d’olive, la levure et le reste de l’eau. Incorporer petit à petit les farines, travailler pour obtenir une boule souple et homogène. Laisser lever dans un endroit tiède et à l’abri des courants d’air, couvert d’un torchon humide pendant une demi-heure environ. La boule doit doubler de volume.
2. Pendant ce temps, dénoyauter les olives et les mixer avec 1 cs de fenouil, 1 piment et un peu d’huile d’olive afin d’obtenir une pâte (genre tapenade).
3. Reprendre la pâte à pain, l’écraser un peu pour lui faire perdre du volume. L’étaler en rectangle à 1 cm environ d’épaisseur. Etaler sur toute la surface la crème d’olives, parsemer du reste de fenouil et du piment en morceaux. Rouler dans le sens de la largeur puis couper le saucisson en tranche de 2 cm d’épaisseur environ. Laisser lever les roses sur une plaque couverte de papier cuisson pendant 30 minutes environ.
4. Chauffer le four à 220°C. Huiler les roses et parsemer de gros sel. Cuire pendant 15-20 minutes le temps que les pains dorent. Laisser tiédir sur une grille.
Olive rosebread in the garden

Versione italiana
Va bene lo confesso, sono in Italia, in mezzo agli ulivi, il profumo dei pini e dei gelsomini…e sciolta dal caldo davanti al computer 😉
Tra le varie cose che faccio appena arrivo, a parte i bagni al mare e una degustazione di mozzarella al caseificio, è fiondarmi a comprare la farina manitoba e il lievito fresco. Lo so’ fa’ strano ma a Parigi neanche l’ombra di una farina ricca di glutine (salvo per i professionisti). E quindi mi sfogo. Mi direte che c’è poco da sfogarsi con queste temperature ma mi sa’ che sono un po’ innamorata del forno 😉
Ecco delle belle roselline ma salate, virili, piccanti e nere. L’impasto di base spulciato dell’ultimo numero de La Cucina Italiana contiene un po’ di farina di riso e la cosa mi avevo incuriosito. Infatti dà al pane una consistenza più leggera. Il tuttto è stato farcito con una crema d’olive al profumo del mediterraneo: il finocchio.
Quindi se non morite di caldo e avete voglia di un pane stuzzicoso tipo paninetto per le serate all’aperto, eccolo! Buon inizio settimana

Rose di pane alle olive, finocchio e peperoncino (per 6-8 persone)

– 350 g di farina manitoba
– 150 g di farina di riso
– 12 g di lievito di birra fresco
– 100 g d’olive nere (di Gaeta o Taggiasche)
– 2 cucchiai di semi di finocchio
– 2 peperoncini secchi
– 250 ml circa d’acqua tiepida
– olio d’oliva, sale fino e grosso, origano
1. In un bicchiere, sbriciolare il lievito in 100 ml d’acqua tiepida e lasciar fermentare per una ventina di minuti, finché si forma la schiumetta.
Versare le farine in una ciotola, aggiungere 1 cucchiaino da caffè di sale e un pizzico d’origano. Formare un cratere al centro, versarvi il lievito con il resto dell’acqua e 1 cucchiaio d’olio. Impastare fino ad ottenere una palla liscia, omogenea ed elastica. Lasciar lievitare in un luogo tiepido senza correnti coperto da un canovaccio umido per una mezz’ora. Deve raddopiare di volume.
2. Nel frattempo, snocciolare le olive e frullarle con un cucchiaino di semi di finocchio, un peperoncino e un po’ d’olio perché diventi una cremina.
3. Riprendere l’impasto, schiacciarlo un po’ per fargli perdere volume, stenderlo in un rettangolo di 1 cm di spessore. Spalmare la crema d’olive su tutta la superficie, cospargere di semi di finocchio rimanenti e di peperoncino sbriciolato.
Arrotolare nel senso del largo poi tagliare il salsiccioto in fettine di 2 cm di spessore. Mettere a lievitare le rose su una placca coperta da carta da forno per una mezz’ora.
4. Scaldare il forno da 220°C. Oliare le rose e cospargere un po’ di sale grosso. Cuocere i pani per 15-20 minuti il tempo che diventino dorati. Lasciar intiepidire su una griglia.

35 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer