Cadeaux gourmands Entrées Italie Recettes de cuisine Sans gluten Viandes

Tonno di coniglio (Thon de lapin?)

Tonno di coniglio

Versione italiana più giù


Thon de lapin? Non, non vous n’avez pas mal lu, c’est bien le nom (étrange aussi en italien je vous rassure) de ce plat typique du Piémont. L’idée est née par nécessité parmi les paysans qui avaient beaucoup de lapins (qui a leur tour mangeaient leurs légumes) et passaient une grande partie de la journée dehors, dans les champs. Le lapin est tout simplement cuit dans un bouillon puis mariné quelques jours avec de l’ail et des herbes. Ce repos lui donne un moelleux incomparable qui fait penser au poisson et au thon en particulier, lui aussi conservé dans l’huile :-). Ensuite, ce  » thon  » faisait office de casse-croûte avec un peu de pain.
J’aime beaucoup cette recette. Simple, linéaire, parfumée, ancienne mais finalement très moderne. Ce lapin se prépare plusieurs jours à l’avance (vous pouvez remplacer le lapin par du poulet, sans la peau),
Il est frais, transportable et vraiment délicieux avec de la salade, histoire d’utiliser aussi l’huile de la marinade avec le peps de l’ail. C’est même une bonne idée de cadeau gourmand italien 🙂

A côté de ça (rien à voir avec la recette) j’avais essayé de faire un confit de lapin avec de l’huile d’olive mais j’ai été très déçue, presque sans goût (il faut dire que c’était peut-être trop délicat). Si vous avez des bonnes recettes de confit je suis preneuse.
Bon début de semaine!
Lapin mariné à l’huile d’olive (tonno di coniglio) (pour 2 pots, 6-8 personnes)

– 1 lapin entier coupé en gros morceaux (sans le foie ni les rognons)
– 1 oignon, 1 branche de céleri, 1 carotte, 2 gousses d’ail
– herbes fraîches: laurier, thym, romarin, sauge, persil plat
– huile d’olive vierge extra de bonne qualité, poivre en grains, sel
Porter à ébullition de l’eau dans une grande casserole avec l’oignon, le céleri, la carotte, 2 feuilles de laurier, une branche de romarin, une branche de thym et quelques grains de poivre. Saler puis ajouter le lapin et faire cuire pendant au moins une heure, jusqu’à ce qu’il devienne tendre. Laisser tiédir dans son eau puis égoutter et désosser. Couper la chair en petits morceaux.
Couper les gousses d’ail en fines tranches. Dans un pot bien propre, superposer des morceaux de lapin, des feuilles de sauge, de persil plat, du sel et les morceaux d’ail. Enfin couvrir d’huile d’olive et fermer hermétiquement. Garder au réfrigérateur au moins deux jours (et maximum une semaine) avant de le déguster. Servir comme apéritif ou avec une salade (c’est délicieux) ou dans un sandwich.
Thon de lapin?

Versione italiana più giù

Il nome di questo piatto tipico piemontese mi ha sempre fatto sorridere. Lascia perplessi per un secondo e poi si capice tutto. Il tonno di coniglio è nato nell’ambiente contadino per necessità (che genera spesso genialità ;-)…di smaltire i conigli e di avere qualcosina di mangiare nei campi con il pane. Il coniglio è lessato poi marinato con salvia, aglio e olio. Questo procedimento gli dà una morbidezza unica che ricorda appunto il tonno (sott’olio ovvio ;-). Diventa uno stuzzichino delizioso da mettere nel panino o nell’insalata.
Mi piace molto questa ricetta, per la sua semplicità, direi essenzialità, il suo profumo, le sue origini umili e il suo essere un piatto incredibilmente moderno. Si prepara tranquillamente in anticipo, potete sostituire il coniglio con del pollo (senza pelle), è trasportabile e regalabile 🙂
Buon inizio settimana!
Tonno di coniglio (per 2 barattoli, 6-8 persone)
– 1 coniglio intero tagliato a pezzi grossi (senza il fegato e i rognoni)
– 1 cipolla, 1 costa di sedano, 1 carota, 2 spicchi d’aglio
– erbe fresche: alloro, timo, rosmarino, salvia, prezzemolo
– olio d’oliva, pepe in grani, sale
Portare a bollore dell’abbondante acqua in una pentola con il sedano, la cipolla, la carota, 2 foglie d’alloro, un rametto di rosmarino, uno di timo e qualche granello di pepe. Aggiungere il coniglio e far cuocere per almeno un’ora, il tempo che diventi ben tenero. Lasciarlo intiepidire nella sua acqua poi scolarlo e disossarlo, tagliando la carne in pezzi piccoli.
Tagliare l’aglio a lamelle sottili. Mettere il coniglio nei barattoli alternando strati d’aglio, di carne, di foglie di salvia, prezzemolo e di sale. Infine coprire tutto con l’olio d’oliva. Sigillare e conservare in frigorifero per almeno due giorni (non più di una settimana). E’ delizioso con un’insalata o nel panino.

43 Commentaires

  • Buongiorno Edda e complimenti, ci hai regalato una ricetta che avevo accantonato in un angolo della mia memoria. E' un piatto che conosco benissimo e uno chef, grande amico mi preparava sempre quando andavo a trovarlo a pranzo nel suo bistrot, con una bella insalata di campo.
    Grazie per avermi regalato un dolce ricordo e complimentissimi per la splendida foto che rende giustizia alla bontà di questo piatto.
    P.s. Sono contenta ci conosceremo a Wine Love, sabato. Un bacio

  • Sembra delizioso, in barba al nome strano 🙂
    E se allora posso farlo anche con il pollo, dato che il coniglio qui non lo trovo, lo provo di sicuro!

  • J'ai préparé une fois pour les fêtes un lapin mariné à l'huile d'olive puis cuit en cocotte avec des châtaignes, des cèpes, dans du vin rouge avec badiane, oignon et ail…c'était délicieux!

  • Je ne pourrais pas t'aider pour la recette de confit, mais j'avoue que ce bocal de petits morceaux de lapin m'intrigue beaucoup. Je crois que je vais utiliser cette idée cet été, avec une petite salade, ça sera juste parfait 😀

  • Ho dovuto nascondere questo post a tutti i miei Rabbids santo cielo.
    Ma.
    Esteticamente sembra essere belloassaino.
    NOOOOOOOOOOOOOOOO.
    scusa.
    devo andare.
    ( sì mi ha visto uno di loro e sta piangendo santo cielo )
    ( adoro le tue foto lo sai ma è giusto ribadirlo) Un bacio!

  • queste preparazioni sott'olio mi conquistano sempre. in effetti al coniglio non avevo mai pensato! :))
    bacioni e buona giornata!

  • Fascinant. Il faut absolument que j'essaye ça. Mon homme n'aime pas trop le lapin car il le trouve sec. Je pense que cette recette le convertirait…

  • A garder précieusement sous le coudes et à ressortir avec les beaux jours ! ça me donne des envies de pique nique, c'est malin ^^

  • Au fait, pour répondre à ta question, une petite recette de chez moi appelé confit de lapin …
    Dans un bocal, tu déposes tes morceaux de lapin, tu sales, tu poivres, quelques feuilles de laurier, de sauge, une branche de thym, une de romarin. Tu stérilises (je n'ai plus le temps en tête).
    Voilà comme on pouvait garder de la viande et l'emporter dans les champs.
    Tu peux aussi mettre quelques tranches de citrons qui apporteront une petite pointe d'acidité.
    Voilà

  • je crois bien avoir des recettes de confit de lapin mais non testées, il faudra que je recherche dans mes classeurs, en tout cas cette recette me plait beaucoup, je retiens l'idée.

  • Guarad anche io come Lydia credevo fosse una preparazione lunga, invece in vista dei prossimi pic nic primaverili si rivelerà sicuramente un alleato speciale!

  • Di recente ho fatto e rifatto il tonno del Chianti, ma quasi quasi adesso, tanto per cambiare un po', mi metterò a fare questo… che bontà!!

  • È ufficiale: ti invidio.
    Mi dici come fa a coniugare lavoro, famiglia e preparazioni del genere?! Ti prego dimmi il segreto. Sono piccola e devo imparare… 😉

  • Oh, mais c'est magnifique ca, vraiment! Il me tarde de l'essayer. Je n'ai jamais essaye de confire le lapin, par contre j'ai une recette de compote de lapin qui n'est pas mal.
    Le lapin, ce n'est peut-etre pas une viande assez grasse pour la confire non?

  • Hum ! Pour un pique nique gourmand ou un apéro, ce bocal donne des envies de soleil et d'été. A tester avec les viandes blanches, tu as raison, pour varier les plaisirs. Je les vois bien avec mes citrons confits sur une petite salade toute fraîche…

  • J'ai trouvé cette recette délicieuse, et elle convient parfaitement au printemps, une terrasse, une petite salade avec le lapin, au soleil ça a déjà le gout du bonheur

  • Bonsoir, Combien de temps se garde cette préparation selon vous ? Est il possible de la stériliser en bocal ? Connaissez vous le temps de stérilisation pour garder la préparation en bocal et ainsi la cuisiner à l'avance pour des paniers gourmands à offrir à Noël ? Merci de votre réponse Véronique

    • Bonsoir Véronique,
      Comme indiqué dans la recette, la préparation se conserve 2 jours au frais.
      Il est possible de la stériliser même si je ne suis pas très fan des stérilisations maison notamment des préparations à l'huile (un peu parano ;-). Dans ce cas, il faut remplir le bocal, bien le sceller avec un couvercle neuf puis le mettre dans une cocotte avec un linge (pour éviter qu'il ne cogne) et porter à petite ébullition pendant 40 min (20 avec une cocotte minute).
      Bonne nuit !

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer