Pain Recettes de cuisine

Petits pains à l’ail et aux fines herbes

Petits pains moelleux à l'ail et aux herbes - knots (bread) with garlic and herbs
Pain ail et fines herbes
Ces petits pains moelleux, adorables, en forme de noeud et aromatisés à l’ail et aux herbes sont un de mes derniers coups de coeur. Servis à Pâques avec le pain de viande d’agneau, ils ont fait l’unanimité. Et contrairement à la ciabatta par exemple, ils sont rapides à préparer même quelques temps avant le repas (vous pouvez vous y mettre le matin et ils seront prêts pour le déjeuner).
Il faut dire que le binôme ail et fines herbes est gagnant depuis toujours (suffit de penser à un fameux fromage frais que j’aime beaucoup). Ici, dans le pain, il reste subtil : un petit parfum surprise et discret (après cela dépend aussi de la puissance de l’ail) qui le rend original.

La pâte est moelleuse et très agréable. Vous pouvez lui donner la forme que vous voulez, sachant qu’en petits pains individuels ils cuisent plus vite. J’ai opté pour le noeud, inspiré d’un numéro de printemps du magazine australien Donna Hay (ils étaient tout mignons et le procédé manuel bien expliqué) même si j’ai modifié les type d’ingrédients et un peu les proportions.
J’y ai aussi ajouté la touche bretonne : de la fleur de sel aux algues que mon frère m’avait rapporté de là-bas. Elle donne une touche encore plus gourmande.
C’est très rigolo à faire (surtout avec les enfants) mais si vous manquez de temps, faites juste un escargot ou tout simplement un petit pain rond.

P.S. Demain, comme promis, je vous parlerai en détails de mon nouveau livre qui sort le 13 mai 😉 Vous saurez tout !

Pains moelleux à l'ail et aux herbes - Garlic bread
Pains moelleux ail et herbes
Petits pains (noeuds) à l’ail et aux herbes (pour une dizaine de pièces, 12 si on est précis 😉
  • 300 g de farine T65 + un peu pour le plan de travail
  • 200 g de farine riche en gluten (T45, gruau, manitoba…)
  • 25 cl d’eau à température ambiante
  • 5 cl de lait frais entier à température ambiante
  • 4 g de levure sèche de boulanger (ou 12 g de fraîche)
  • 2 cs d’huile d’olive vierge extra + un peu
  • 1 càc bombée de sel fin
  • 1 càc de sucre semoule
  • 1 tête d’ail (ou 2 têtes d’ail nouveau)
  • les feuilles d’un demi bouquet de : persil, ciboulette, cerfeuil… (lavées et séchées)
  • fleur de sel aux algues pour la finition
1. Préchauffer le four à 190°C. Couper la tête d’ail en deux, la couvrir de papier cuisson (comme une papillote) et laisser cuire une vingtaine de minute, le temps que la pulpe devienne tendre. Retirer la pulpe en jetant la peau et l’écraser avec les herbes ciselées (ou mixer le tout). Garder de côté.
2. Mélanger la levure avec le lait dans un verre et laisser fermenter une dizaine de minutes. Dans un saladier mélanger les farines avec le sel et le sucre puis ajouter l’huile. Former un puits au centre et ajouter le mélange lait-levure. Commencer à travailler la pâte (si on a un robot, utiliser le crochet) en incorporant peu à peu l’eau puis le mélange ail-herbes. Travailler la pâte une dizaine de minutes jusqu’à ce qu’elle devienne souple, homogène et se détache des parois.
3. Former une boule, couvrir le saladier d’un linge humide ou de film alimentaire puis laisser lever dans un endroit tiède (dans l’idéal autour de 25°C) à l’abri des courants d’air pendant au moins une heure. La pâte doit doubler de volume.
4. L’écraser avec les mains (pour chasser l’air incorporé) et la renverser sur un plan de travail fariné. Couper le pâton en deux et former 2 saucissons de 90 cm. Diviser chacun en 6 parties puis rouler  chaque saucisson sur le plan de travail (il faudra peu de farine car la pâte doit adhérer pour rouler) de 25-30 cm de long. Former un noeud avec chacun (ou les rouler en escargot) et les poser sur une plaque recouverte de papier cuisson en laissant de la place entre chaque noeud de pâte. Mettre dans le four éteint (ou bien couvrir d’un linge humide) et laisser lever pendant une vingtaine de minutes. Retirer du four.
5. Préchauffer le four à 200°C (statique). Badigeonner chaque petit pain d’huile d’olive et saupoudrer avec la fleur de sel aux algues. Enfourner pendant 15 à 20 minutes le temps que les pains colorent et forment une croûte. Laisser tiédir sur une grille puis déguster
Conseils :
– Ces pains se conservent un jour à température ambiante couverts d’un linge, même si bien sûr ils sont meilleurs le jour même.
– Vous pouvez aussi les congeler une fois cuits et refroidis. Il suffira de les faire décongeler à température ambiante et éventuellement les réchauffer légèrement.
– Le mélange ail et herbes peut être préparé quelques heures à l’avance et gardé à température ambiante recouvert de film alimentaire.
– Sur cette base vous pouvez remplacer les herbes, utiliser de l’oignon cuit, des épices ou même rien

25 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer