Bébé & enfant Brunch Cake Recettes de cuisine

Cake zebra chocolat vanille

zebra cake ou zebré chocolat vanille

Cake zebra chocolat vanille

Certains d’entre vous se souviennent peut-être de mon gâteau zebré citron framboise (très bon et graphique). Aujourd’hui je reviens sur du classique avec un zebra cake chocolat vanille… qui n’est autre qu’un cake marbré mais plus régulier (enfin, pas vraiment chez moi : en principe, il faudrait des rayures de même taille comme sur un zèbre, la nature fait mieux que moi et vous aussi !)

Le nom est amusant et attrayant n’est-ce pas ? Il a fait un tabac sur la toile. C’est ludique, ça parle aux enfants, idéal à leurs goûters et nous on se sent un peu artistes avec un gâteau préparé avec les ingrédients basiques du placard. En tous cas, il a impressionné Adriano qui a voulu goûter et en a redemandé (il n’est pas très gâteau et si je ne l’avais pas appelé zèbre et il aurait dit « non merci » ;-). Je vous le propose en version individuelle mais vous explique aussi comme réaliser la version plus grand gâteau qui a l’avantage de donner des rayures plus lisibles. Et si vous souhaitez plus de volume, doublez les quantités.

La pâte de base est très bonne et on peut s’amuser à aromatiser ou colorer comme on aime.

Cake zebra (ou marbré) chocolat vanille

Type de plat: Dessert
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes
Temps total: 35 minutes
Portions: 6 personnes
Auteur: Edda Onorato

Cake à rayures chocolat vanille en version individuelle

Imprimer

Ingrédients

  • 3 oeufs entiers (160-180 g sans la coquille)
  • 160 g farine ordinaire
  • 100 g sucre
  • 80 g beurre fondu (demi-sel c'est mieux)
  • 1 c. à soupe cacao (voire 2)
  • 1 c. à café levure chimique ou de bicarbonate
  • 1 pulpe vanille (d'une gousse fendue en deux ou à défaut de l'extrait de vanille 1 càs
  • 6 cl crème fleurette ou de crème liquide entière

Instructions

  1. Préchauffer le four à 170°C (chaleur tournante) si version individuelles comme ici ou bien à 160°C di grand gâteau de 20 cm de diamètre. Beurrer et fariner les moules si en métal (pas besoin si en silicone). Pour des moules à muffins, il en faudra 10 (bon je sais ce serait pour 5 personnes 😉

  2. Dans un saladier ou la cuve d'un robot fouetter les oeufs avec le sucre jusqu'à ce qu'ils gonflent et deviennent plus clairs (ils doivent doubler de volume).

  3. Tamiser la farine (garder 1 càs de côté) avec la levure.

  4. Ajouter la crème au mélange d'oeufs, puis, en deux fois, le mélange de farine, en incorporant délicatement par mouvements circulaires du bas vers le haut. Ajouter ensuite délicatement le beurre fondu. On doit obtenir un mélange homogène mais attention à ne pas trop le travailler (ils doit rester gonflé et léger)

  5. Diviser la pâte en deux (le mieux c'est de la peser entière et puis de verser la moitié, en pesant, dans un autre récipient). Dans l'une ajouter la cuillère à soupe de farine gardée de côté et la vanille.  Dans l'autre, le cacao tamisé.

  6. Poser au centre du moule (bon s'il est petit ce sera presque sur toute la surface), 1 c à soupe de pâte blanche, puis dessus 1 c. à soupe de pâte au cacao (avec le poids, la pâte blanche va s'étaler et celle au cacao former un disque. Continuer ainsi avec le reste de pâte en essayant d'être le plus régulier et précis (pas comme moi).

  7. Enfourner pendant 15 minutes environ (si moule individuel) et une trentaine si grand moule. La pâte doit gonfler, ne pas trop colorer dessus et enfilant un cure-dent celui-ci doit rester presque sec.

  8. Laisser légèrement tiédir puis démouler et déguster.

Notes

Conseils :

Conservation : les gâteaux se conservent deux à trois jours, au frais, dans du film alimentaire. Pensez à les sortir une heure avant dégustation. Ils peuvent aussi se congeler une fois bien refroidis. Les faire décongeler deux heures à température ambiante

Look : le secret de la réussite des rayures (oui je sais, chez moi c'est plus un chien avec des tâches qu'un zèbre) tient d'une part à la pâte qui doit être assez fluide d'où la présence de crème et de beurre fondu mais aussi au moule et à la précision du geste. Avec un grand moule c'est mieux, plus précis car la pâte a de la place pour s'étaler.

Variantes : sur cette base, vous pouvez parfumer comme vous aimez, du thé (matcha pour la couleur verte par exemple), du café, des agrumes, des épices...

La recette est inspiré d’un livre dont je vous ai déjà parlé Zebra cakes, joli et créatif

21 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer