Abruzzes Entrées Italie Soupes

Crêpes au bouillon comme en Italie (recette et vidéo)

crepes bouillon recette italienne video pas a pas
Crêpes en bouillon comme en Italie (scrippelle ‘mbusse). La recette et vidéo

Absolument essentiel, fin, simple, presque pur et très réconfortant… ce plat italien à base de crêpes (pour la Chandeleur ou pas) est un petit délice. Je vous présente les scrippelle ‘mbuse ou les crêpes salées au bouillon (ne partez pas en courant, ce n’est pas bizarre et vraiment très bon). Vous avez la recette, les origines (vous saurez tout !) de ces crêpes à l’italienne et même la vidéo pas à pas pour les réaliser. C’est un de nos plats chouchous, surtout quand il fait gris et froid.

L’origine des scrippelle ‘mbuse

Le nom est du dialecte, typique des Abruzzes et plus particulièrement de Teramo. Il se réfère à des sortes de petites « omelettes mouillées » 😉 Il s’agit d’une ancienne recette (on a retrouvé des traces au début du XIXème siècle).

Frugale ou raffinée ? La légende raconte que la recette soit née dans une cantine des officiers français de Teramo et ait été inventée par le cuisinier Enrico Castorani… qui créa donc ce plat avec la version italienne des crêpes françaises pour remplacer le pain que l’on servait souvent avec du bouillon de poule. Même si, en passant, le débat perdure sur le chemin inverse hi hi. Je pense plus simplement que comme beaucoup d’inventions de ce genre, il suffit de penser aux pâtes ou au pain plat ou même des ustensiles de travail, elles sont souvent parallèles (les historiens s’accordent beaucoup là-dessus) : les hommes inventent avec ce qu’ils ont sous la main, avec les mêmes ingrédients et contraintes physiques et souvent le même cerveau aussi hi hi… Donc oui il existe des crêpes profondément italiennes et qui d’ailleurs se réalisent un peu différemment. On les appelle crespelle… et elles sont la plupart du temps salées.

J’ai dis aussi plat frugal car vu les ingrédients, c’est également une recette pauvre que l’on pouvait réaliser avec juste des oeufs du poulailler, un peu de farine (peu, elle était chère mais surtout non accessible pratiquement pour tous et il en fallait moins que pour le pain ou les pâtes). De plus c’est un plat qu’on peut réaliser aussi sans parmesan (lui aussi un luxe) et avec un bouillon végétal. L’essentiel de l’essentiel…

Les ingrédients des crêpes au bouillon

Je suis sûre que vous avez tout à la maison !

  • des oeufs
  • de la farine
  • de l’eau (pas de lait donc mais bon vous pouvez hein)
  • de l’huile végétale (ou plus traditionnellement du saindoux… si vous avez de la graisse de canard c’est délicieux aussi). Autrement pour la cuisson, vous pouvez toujours utiliser du beurre fondu (mon option préférée)
  • la noix de muscade (la particularité italienne et une des rares épices utilisées dans cette cuisine, avec la cannelle et la vanille)
  • sel
  • parmesan : c’est la touche italienne et importante pour l’équilibre, la douceur et le (seul 😉 côté gourmand du plat. Cela étant dit vous pouvez remplacer par du pecorino romano par exemple ou même l’omettre.
  • du bouillon de volaille (en principe de poule)

Pour une version sans laitages et végétarienne : remplacez le bouillon par du bouillon végétal et omettez le parmesan.

Quelles sont les proportions de ces crêpes italiennes ?

Alors à l’origine on ne pesait pas, pour une personne, on comptait :

  • 1 oeuf
  • 2 grandes càs (ou l’intérieur de la demie coquille de l’oeuf vide) de farine… soit 60 g environ (là aussi beaucoup font à l’oeil)
  • 12-15 cl d’eau (en fait on l’ajoutait peu à peu jusqu’à obtenir la texture voulue…. et selon les familles, ces crêpes sont plus ou moins épaisses, plus ou moins crêpes ou omelette)

Variantes de ces crêpes scrippelle

Tout d’abord concernant la forme (toujours dans le domaine soupe)… la recette traditionnelle les prévoit roulées, comme des cannelloni mais certains (en Emilie-Romagne par exemple, roulent les crêpes puis les découpent pour obtenir des sortes de tagliatelles. Que l’on plonge dans le bouillon ensuite.

Ensuite cette base de crêpes est utilisée par exemple pour réaliser des lasagnes de crêpes (timballo di scrippelle), donc par couches avec un ragù (sauce à la viande avec des boulettes, je devrais d’ailleurs vous proposer la recette) ou bien, sous forme de roulés des cannelloni (où la sauce viande est à l’intérieur (cannelloni di scrippelle)

crepes bouillon video recette italienne
Crêpes au bouillon, une recette italienne facile et délicate typique des Abruzzes.
crepes bouillon video recette italienne

Crêpes au bouillon (scrippelle ‘mbuse) comme en Italie

Type de plat: Soupe
Cuisine: cuisineitalienne
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 10 minutes
Repos: 1 heure
Portions: 4 personnes
Auteur: Edda Onorato
Une recette facile, essentielle et réconfortante de crêpes salées servies dans un bouillon (comme dans les Abruzzes). Avec en plus la vidéo pas à pas.
Imprimer la recette

Ingrédients

  • 30 cl eau (environ voire mes notes)
  • 100-120 g farine ordinaire T55
  • 2 oeufs
  • 100 g parmesan fraîchement râpé + un peu pour servir
  • 2 pincées noix de muscade fraîchement râpée
  • sel
  • poivre
  • huile végétale arachide ou tournesol
  • 1 l environ bouillon de volaille

Instructions

Pâte à crêpes

  • Dans un saladier, casser les oeufs, fouetter, ajouter la moitié de la farine, fouetter et puis l'autre moitié. Saler.
  • Ajouter la noix de muscade puis la moitié du parmesan et fouetter à nouveau. Verser petit à petit l'eau tout en fouettant. On doit obtenir une pâte fluide (qui glisse doucement donc pas trop liquide). Si elle est trop liquide ajouter un peu de parmesan, si trop dense, ajouter un peu d'eau.
  • Couvrir le saladier et laisser reposer à température ambiante pendant 30 min-1h.
  • Poivrer ensuite.

Cuisson

  • Faire chauffer une poêle bien plate et au fond épais (ou une poêle à crêpes) de 22 cm (ou la dimension que l'on a sous la main). Verser 2 càs soupe d'huile et la répartir (on peut aussi en mettre un peu moins mais avec ma poêle la première vague marche mieux avec cette quantité)
  • Verser une louche de pâte et la répartir rapidement sur tout la surface afin d'avoir une fine couche. La première crêpe sera plus épaisse et plus onctueuse c'est tout à fait normal.
  • Laisser cuire à feu moyen au moins 2 minutes (après tout dépend des feux et des poêle) le temps que des bulles se forment, qu'elle se détache facile et qu'elle soit un peu dorée).
  • Retourner la crêpe et laisser dorer de l'autre côté. Pas trop longtemps, elle doit rester moelleuse. Il y en aura 4 grandes en tout (voir six si elles sont plus petites et fines)

Montage

  • Poser une crêpe sur une assiette, saupoudrer d'une fine couche de parmesan. La rouler puis la couper en deux au milieu.
  • Poser deux crêpes dans une assiette creuse et verser dessus le bouillon bouillant.
  • Saupoudrer de parmesan et servir de suite.

Video

Notes

Conseils :
Conservation : ces crêpes cuites (sans le bouillon dessus 😉 se conservent deux jours au frais, bien recouvertes de film alimentaire. Une fois refroidies on peut aussi les congeler jusqu’à 3 semaines. Pensez à les faire décongeler une nuit au frais avant de servir. Et à la réchauffer si besoin au micro-ondes.
Bouillon maison : vous pouvez réaliser vous-même un bouillon de volaille ou un bouillon de chapon (celui de la photo, qu’il me restait d’un chapon poché 🙂 ou bien un bouillon végétal en faisant cuire une carotte, un oignon (ou poireau), une branche de céleri et 1 feuille de laurier dans de l’eau froide, légèrement salée, portée à frémissement pendant 30 minutes. 
Nombre de convives : je vous ai donné les proportions pour autre personnes si c’est servi comme entrée légère (le primo en Italie) et suivi d’un plat de résistance (viande en général). Autrement comptez pour deux personnes.

22 Commentaires

  • voilà qui est original, je vais essayer
    j’ai encore refait tes amaretti au citron . ILs sont trop bons 😇​
    bon Dimanche …..pluvieux ici

    • Merci, tu me diras…
      Oui moi aussi je les aime beaucoup !
      Bon dimanche (ici magnifique soleil, la pluie c’était hier 😉

  • Bonjour Edda, ma grand-mère était des Abbruzzes et je rêve de retrouver certaines des recettes qu’elle nous faisait quand j’étais petit, des recettes toutes simples et provenant clairement du fond des âges … Cette recette de crêpes me fait penser que peut-être vous auriez de la littérature à ce sujet ? Sauriez-vous me conseiller d’un livre de recette ancestrales des Abbruzzes ? Merci infiniment !

    • Merci beaucoup Florent pour le message et les souvenirs !
      Je ne connais pas un livre spécialement dédié (et fiable surtout) j’ai un livre plus générique « Le ricette regionali italiane » de Anna Gosetti della Salda qui est vraiment très bien (mais en italien)
      Si je trouve autre chose, je vous tiens au courant.
      Belle journée !

  • Bonjour Edda. merci pour cette recette, qui comme toujours nous permet d’être gastronomes à peu de frais, avec le plaisir de l' »inédit », car les nouveautés sont rares dans la blogosphère cuisine ;-)) Vivement le jour de la prochaine volaille en bouillon 😉

  • Demain, Chandeleur, donc crêpes ! Mais celles-ci ont le mérite d’être nouvelles, pour moi au moins ! Je vais essayer avec joie. Merci. Ici, pluie !!!!

  • 5 stars
    Ciao Edda, j’espère que tu vas bien.
    Ravie de voir cette recette sur ton blog, même si je la connais je ne pense jamais à la faire.
    J’attends avec impatience ta recette de timballo. Moi je le fais comme dans ma famille (l’Aquila) avec ragù, épinards, scamorza et pecorino. J’ai hâte de découvrir ta recette.
    Je te souhaite une bonne journée.
    SARA (Insieme a tavola)

  • Spécialité italienne … mais aussi allemande, plus particulièrement du Baden-Württemberg d’où je suis originaire. Chez nous on coupe les crêpes en tagliatelles. Je suis très contente que vous proposiez cette recette que j’avais quelque peu oubliée, alors que j’adorais voir (et sentir) ma mère et ma grand-mère la préparer.
    Bonne journée, Edda !

    • Oui vous avez raison en effet, avec la différence de la forme et de la présence du fromage (oui je sais les italiens mettent du parmesan partout 😉
      Merci pour les souvenirs tout doux et gourmand, une recette d’antan, comme un câlin…
      Belle journée Beate !

  • Mmmm!… cette recette me rappelle la soupe aux crêpes de mon enfance en Alsace. On l’appelait  » schoehbendelsup » ( soupe aux lacets de chaussures ! ) , des crêpes en lanières dans un bouillon de pot au feu…tellement bon !

    • Merci Andrée pour le message et les souvenirs (j’adore le nom de cette soupe 😉
      C’est vrai c’est super réconfortant
      Belle journée !

  • 5 stars
    Bonsoir Edda, d’abord, je vous souhaite ainsi qu’à vos proches une tres Bonne nouvelle Année, la santé, beaucoup de bonheur et de gourmandises…
    Une question svp: est-ce que je peux utiliser du bouillon de veau à la place de la poule? (Reste d’une blanquette 😉)
    Belle soirée
    Martine

  • Merci pour cette recette, j’étais loin d’imaginer qu’on la faisait en Italie. Car pour moi, c’est un grand classique de la cuisine autrichienne qu’on trouve systématiquement à la carte dans les restaurants traditionnels. On le mange aussi beaucoup en famille. Là-bas, ça s’appelle Frittatensuppe, et les crêpes sont en lamelles. Dans le petit livre de cuisine autrichienne que je possède où les recettes sont traduites en 4 langues, la traduction française est consommé Célestine. Evidemment, la présence du parmesan doit lui donner une note toute différente. J’ai bien envie de tester cette variante italienne.

    • Et oui ! Il y a aussi la version en lanières en Emilie-Romagne, Trentin-Haut-Adige (influence autrichienne), en Allemagne et en Alsace. J’adore ces fils rouges…
      Vous me direz ?
      Belle soirée !

Commenter

Evaluation de la recette




Partagez
Tweetez
Enregistrer