mardi 9 février 2010

Spaghetti aux tomates du Vésuve, câpres et origan

Spaghetti aux tomates, câpres et origan
Versione italiana più giù

Mes premiers pas en cuisine ont commencé avec les pâtes ;-), à l'origine pour survivre à mes longues journées d'étudiante. La passion est née peu après et ne me quitte plus depuis. Ce genre de plat est pour moi désormais instinctif, presque intime. Les pâtes peuvent être incroyablement simples, rapides, goûteuses, réconfortantes avec juste de très bonnes matières premières. Avec des ingrédients du placard, elles résolvent bien des repas. Je vous propose des spaghetti ultra classiques pour remercier aussi deux foobloggueuses italiennes qui ont eu la gentilleses de m'offrir des ingrédients superbes comme les tomates du Vésuve, l'origan de Sorrento (Campanie) et les câpres de Pantelleria (Sicile). En particulier, ces petites tomates, qui poussent sur une terre volcanique et sans irrigation, sont un concentré de goût du soleil. Elles ne sont pas très juteuses mais même en conserve vous aurez l'impression de manger des tomates fraîches. Bien entendu en saison vous pouvez utiliser des produits frais, remplacer l'origan par du basilic ... Des parfums intenses du sud (même s'il neige) prêts en 20 minutes.

Spaghetti aux tomates du Vésuve, câpres et origan (pour 2 personnes)

- 200 g de spaghetti (mieux spaghettoni)
- 1 boîte de petites tomates en conserve (idéalement Pomodorini du Vésuve, "Piennolo", produit DOP, Slow Food) 330 g
- 1 cs bombée de câpres sous sel (idéalement de Pantelleria), déssalées dans l'eau au moins ½ h
- 1 càc ou à thé d'origan séché (idéalmeent du sud de Italie aussi ;-)
- 1 gousse d'ail, 1 piment d'oiseau « pili-pili »
- Huile d'olive, sel (fin et gros), sucre (éventuellement)

Dans un faitout mettre à bouillir 2 litre d'eau, puis saler avec du gros sel. Pendant ce temps dans une poêle faire revenir la gousse d'ailo coupé en gors morceau dans 2-3 cs d'huile d'olive. Dès qu'elle colore ajouter l'origan et les tomates. Mélanger puis ajouter les câpres et saler. Cuire à feu moyen une dizaine de minutes (si on utilise les fameux pomodorini, 5 minutes suffisent car ils ne sont pas très juteux). Goûter et si la sauce est un peu acide, ajouter 1 pincée de sucre.
Dès que l'eau bout, ajouter les spaghetti, mélanger avec une fourchette (ou une louche-fourchette spéciale spaghetti). Cuire le temps indiqué, ajouter un peu d'eau de cuisson (2-3 cs) dans la sauce. Puis égoutter et verser les spaghetti (toujours avec un peu d'eau) dans la poêle. Mélanger puis servir sans attendre avec un filet d'huile d'olive.

IMPRIMER LA RECETTE


Versione italiana

I miei primi passi in cucina, le mie sponde più familiari, quasi istintive...torno sulla pasta. Primi esercizi culinari per sopravvivere alla mie lunghe giornate da studentessa. La passione è nata poco dopo e non mi abbandona più.
Lo so' questo piatto per voi è ultra classico, quasi banale, la pasta della dispensa che risolve la cena. Ma volevo cosi' ringraziare Lydia e Giovanna che mi hanno regalato ingredienti semplici ma pieni di profumi del Sud come i pomodorini del Piennolo (Giovanna ne ha scritto un'ode ;-), i capperi di Pantelleria e l'origano di Sorrento. Anche se qui sta' nevicando, posso consolarmi e viaggiare con questi "du' spaghi". Più che altro volevo anche ricordare ai nostri amici d'oltralpe come la pasta puo' essere incredibilmente semplice, gustosa e confortante.

Spaghetti ai pomodorini del Piennolo, capperi ed origano (per due persone)

- 200 g di spaghettoni
- 1 confezione di pomodorini (idealmente del Vesuvio, del "Piennolo") 330 g
- 1 cucchiaio di capperi sotto sale (idealmente di Pantelleria) dissalati nell'acqua
- 1 cucchiaino d'origano secco
- 1 spicchio d'aglio, 1 piccolo peperoncino
- Olio d'oliva, sal (fino e grosso), zucchero (eventuale)

Far bollire dell'acqua in un pentolone e salare (sale grosso). Nel frattempo, in una padella, far rinvenire l'aglio sbucciato e tagliato a pezzi con 2-3 cucchiai d'olio. Appena si colora aggiungere l'origano e i pomodorini. Aggiungere i capperi e salare (se sono del Piennolo cuocere solo 5 minuti a fuoco medio altrimenti una decina decina di minuti). Se il sugo dovesse essere un po' acidulo correggere con un pizzico di zucchero.
Cuocere la pasta, mescolare con un forchettone gli spaghetti. Diluire il sugo con 2-3cucchiai d'acqua di cottura. Scolare poi versare nella padella con il sugo. Mescolare e servire subito con un filo d'olio d'oliva.

53 commentaires:

  1. Be', e quanto ti dovrei ringraziare io per la scofanata di macarons di Pierre Hermé? :-)
    Hai ragione: poche cose sono più buone di una pasta semplice, con pochi ingredienti ma di qualità. In fondo è quella la forza della cucina italiana, da sempre.
    Ecco, e adesso ho voglia di uno spaghetto coi pomodorini pure io :-)

    RépondreSupprimer
  2. Chettepossino Edda, vado a farmi uno spaghetto, mi hai fatto venire una gran voglia.
    Un bacio grandissimoo

    RépondreSupprimer
  3. Hai ragione un semplice piatto di pasta, anche con pochi e umili ingredienti riesce a scaldare il cuore più di ogni altra ietanza elaborata.
    A presto!

    RépondreSupprimer
  4. non lo sanno gli amici d'oltralpe? forse no considerando certi sughi che ho visto in giro...un bacione

    RépondreSupprimer
  5. bon moi l'italien je ne maitrise pa strop mais je comprends bien le langage des pâtes..miam miam

    RépondreSupprimer
  6. adoro gli spaghetti fatti in questo modo, freschi, leggeri, non stancano mai! un bacione.

    RépondreSupprimer
  7. Ton blog n'a jamais aussi bien porté son nom qu'avec cette recette qui éclaire et réchauffe cette journée !!! Merci pour le rayon

    RépondreSupprimer
  8. che buoni i pomodorini del Piennolo, davvero favolosi! Come la semplicità di questi spaghetti, a volte basta davvero avere ingredienti semplici ma di qualità per avere un piatto tanto buono!

    RépondreSupprimer
  9. delizia delle delizia dada... i pomodorini del piennolo sono il max... anch'io li abbino spesso ai capperi (quelli di alicudi, eolie... i migliori del mondo:)!) Un bacio!

    RépondreSupprimer
  10. mieux vaut eviter de colorer l'ail si je puis me permettre

    tu ne fais pas assez reduire ta sauce, ca ne nappe pas assez : je pense aussi que tu ne laisse pas assez finir ta cuisson des pates dans la poelle, compte bien 2 minutes pour assecher l'eau résiduelle : aucun italien ne te servira des pates comme cela

    pour l'acidité de ta sauce, tu peux aussi penser à une brunoise de carotte ajoutée en meme temps que tes tomates, mais là, prévois plutot 20/30 mn pour ta sauce (dans tous les cas, quelque soit les tomates, 5 mn c'est trop peu) : le sucre est un bon allié effectivement pour corriger le tir

    RépondreSupprimer
  11. NOn avendo a disposizione questi fantastici pomodori non li compro proprio sino a che sarà stagione...Che favola questa pasta!E' il marchio made in italy!

    RépondreSupprimer
  12. ahhh il vero sapore mediterraneo!!!
    speciale!
    baci

    RépondreSupprimer
  13. @ Sborgnanera:
    L'ail est très légèrement coloré juste le temps de donner de la saveur à l'huile, on peut aussi un peu l'écraser.
    Concernant la sauce, ces petites tomates sont bien denses, presque pas juteuses et nécessitent de très peu de cuisson (si tu les trouves essaie et tu verras)
    Pour l'eau résiduelle (là aussi, contrairement à ton intervention, il n'y pas de dogmes pour les italiens), je l'ajoute pendant la cuisson de la sauce donc elle a le temps de s'évaporer. Pour celle qui reste sur les pâtes il n'y en a peu et elle sert uniquement à faire "glisser" les spaghetti. Le fait de les faire cuire dans la poêle dépend des sauces (celle-là est trop dense) et n'est pas une obligation non plus. L'important est d'asaisonner les pâtes pas de les cuire ultérieurement à moins de les égouter avant.
    L'ajout des carottes est une bonne idée mais dénature un peu la saveur de ce plat et, comme tu dis, demande beaucoup plus de cuisson (donc pas avec ces tomates)
    Désolée, mais les pâtes sont dans mon ADN ;-)

    RépondreSupprimer
  14. @ Giovanna: grazie! Si' la forza della cucina italiana, hai colto nel segno

    @ Lydia: ;-)

    @ Matteo: d'accordissimo :-)

    @ Genny: si' un po' è normale, non è facile conoscere l'animo di una cucina straniera :-)

    @ sab: un langage universel? ;-)

    @ Micaela: si' è vero non stancano

    @ Débo: merci pour tes mots qui me touchent

    @ Gloria: :-)

    @ iana: si' io li ho scoperti da poco. vedo che ci capiamo

    @ LILIBOX: simple c'est sûr

    @ Rosa: merci! Bises

    @ Saretta: beh si' profondamente italiani

    RépondreSupprimer
  15. @ Gio': puoi dirlo forte :-)

    @ Terry: si' :-) Baci anche a te

    RépondreSupprimer
  16. ca va tu l'a bien pris !

    mais peut etre aussi tu dis ca parce que tu es du sud et tout le monde sait bien que les meilleures pates se font dans le nord (ô putain, je m'attends au pire ;o)

    RépondreSupprimer
  17. @ borgnanera: là tu m'as fait rire. Au fait je suis du centre ;-)
    Alors disons que ça dépend du type de pâtes (celles à l'oeuf sont traditionnellement du Nord). Mais je ne comprend pas vraiment pourquoi tu dis au nord, je pense que ça dépend beaucoup du cuisinier et des goûts personnels.
    Souvent je trouve qu'au Nord les restaurants sont plus chics (je parle de ceux de luxe), plus recherchés et plus soignés. Mais bon j'ai mangé des plats simples mais inoubliables dans des trattoria en Toscane ou des restaurants en Campanie et en Sicile, comme quoi...

    RépondreSupprimer
  18. Ho letteralmente le bavette e una fame insaziabile si è risvegliata!
    Che dire... sei poetica anche su un piatto di spaghetti al pomodoro!
    E questa ricetta, nella sua semplicità, è meravigliosa!
    nasinasi al pomodoro

    RépondreSupprimer
  19. I piatti più genuini sono certamente i migliori.
    Bravissima !!! Che appetito fai venire .....

    RépondreSupprimer
  20. A me la pasta piace così, semplice e possibilmente con pochi ingredienti, ma di qualità come quelli che hai utilizzato tu.
    Che fame mi è venuta adesso però!
    Buona serata, un bacio.

    RépondreSupprimer
  21. un plat de pâtes en toute simplicité mais parfumé comme j'aime...

    RépondreSupprimer
  22. oggi sono alla scoperta di nuovi ingredienti..
    prima, il grano arso da Virginia, ora i pomodorini del Piennolo da te....
    ... grazie!

    ps. e grazie anche per i complimenti per la foto dei muffin. fatta da te... mi inorgoglisce!

    RépondreSupprimer
  23. un piatto incantevole e invitante!

    RépondreSupprimer
  24. una ricetta semplice, ma gustosa e profumata... mi attira tantissimo!

    RépondreSupprimer
  25. Tellement délectable à regarder ...

    RépondreSupprimer
  26. Per me che sono campana, questa pasta è profumo di casa!

    RépondreSupprimer
  27. ricetta semplice e saporita che mi fà sentire voglia di casa...

    RépondreSupprimer
  28. Una forchettata piena di sole....vero? Questo deve essere l'effetto! che buona questa pasta....Bacioni :-)

    RépondreSupprimer
  29. Délicieusement simple, j'aime beaucoup!! Bisous

    RépondreSupprimer
  30. Vai Dada che gli fai i bozzi!!

    Si sò io

    RépondreSupprimer
  31. Très juste ce que tu dis sur les pates! Merci pour tes conseils.

    Pierre

    RépondreSupprimer
  32. A me un piatto di spaghetti così mi fa resuscitare da un inferno di giornata. Due gocce di colatura di alici, mi permetto di aggiungere, e sono idealmente lì a lavorare di forchetta insieme a te :-))

    RépondreSupprimer
  33. Dovevo godermi ancora un po' l'estasi della pasta prima di leggermi tutti i commenti :))

    Mi piace moltissimo il tuo ADN :)

    RépondreSupprimer
  34. Be', da meridionale sono piena di sconcerto nello scoprire come certuni ignorino le nostre prerogative (Gragnano non sarà una metropoli, ma ha la sua meritata fama).
    Vabbe', meglio che io non vada oltre, anche perché nella lingua transalpina sono incapace di esprimermi.
    Meno male che il DNA, come il buon sangue, non mente...

    RépondreSupprimer
  35. un piatto a tutto colore sapore e gusto napoletano infatti da buona napoletana conosco molto bene questo tipo di pomodoro leggermente amarognolo che dona sapore a tutti i piatti!!baci imma

    RépondreSupprimer
  36. Un classico, si, ma come dico sempre è bene saperli fare correttamente questi classici :)
    E tu chiaramente non ti fai cogliere alla sprovvista ;)
    Buona giornata

    wenny

    RépondreSupprimer
  37. Et voilà comment en un seul plat de spaghetti,tu arrives à nous transporter en Italie...Merci.
    Bisous.
    Caro

    RépondreSupprimer
  38. DaDa ma che ADN hai???
    Spettacolareeeeeee :)))

    RépondreSupprimer
  39. un plat superbe de pâtes qui me font littéralement fondre !!
    bonne soirée DADA
    herve (lesateliersdhys)

    RépondreSupprimer
  40. C'est certain qu'avec de tels ingrédients, un plat de pâtes devient un plat de fête. Comme j'aimerais avoir des copines italiennes qui m'envoient de tels trésors!

    RépondreSupprimer
  41. Au risque de me répéter je suis complétement dingue de tous les plats de pâtes qui peuvent exister. Ton assiette surtout à cette heure-ci me fait gargouiller le ventre

    RépondreSupprimer
  42. sais tu que chez moi ce serait plutôt le riz que j'accomoderais à toutes les sauces !!! mais je ne dis pas non à ta jolie photo, enfin à ton assiette je veux dire ;-)

    RépondreSupprimer
  43. Une pasta de qualité et juste quelques ingrédients bien choisis comme ceux que tu nous proposes, c'est le bonheur à l'italienne ! :)

    RépondreSupprimer
  44. Simple mais terriblement appétissant ! mon Italien ne mange les pâtes que si elles sont cuisinées très simplement ... Il les aime presque "brut" alors cette recette est parfaite.
    Je vais essayer de trouver tes câpres. Je suis souvent déçue par la qualité de celles que je trouve alors finalement je les zappe.

    RépondreSupprimer
  45. sais tu que chez moi ce serait plutôt le riz que j'accomoderais à toutes les sauces !!! mais je ne dis pas non à ta jolie photo, enfin à ton assiette je veux dire ;-)

    RépondreSupprimer
  46. J'ai testé hier soir cette recette .
    Succulente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela me fait très plaisir ! Merci pour le retour. Bonne nuit

      Supprimer
  47. bonjour
    je vais poser peut etre la question qui tue
    les capres au vinaigre peuvent elles être utilisées a la place de celles au sel (que je ne fais jamais assez dessaler) ?
    Lena

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lena,
      Oui vous pouvez, la saveur ne sera pas la même bien sûr et vous sentirez plus le vinaigre que le côté végétal des câpres. Je vous conseille de les faire quand même tremper une demi-heure avant.
      Bonne journée

      Supprimer
  48. Merci pour la réponse rapide.
    je ne fais pas tremper les câpres au vinaigre
    Donc si je lis bien câpres au vinaigre ou au sel doivent aussi tremper 1/2h
    Si au sel, elles sont plus gustatives, je les prendrai au sel la prochaine fois.
    En apéritif, j'aime beaucoup les grosses câpres appelées je crois cucunci que j'ai découvert dans l'île d'Ischia (rien que d'en parler j'en rêv!!))
    Cucunci

    RépondreSupprimer