mardi 30 mars 2010

Velouté de petits pois, Fiore Romano et Bresaola

Velouté de petits pois et bresaola

Versione italiana più giù

Souvent des mauvais souvenirs sont liés aux petits pois, un peu secs, au drôle de goût douceâtre... de la cantine. Toute petite je n'en mangeais presque pas, comme beaucoup d'enfants d'ailleurs. Par contre, je me souviens avec joie de la phase écossage sur la balcon de ma grand-mère paternelle. Nous passions des heures dehors à l'air tiède du doux printemps du sud de l'Italie à écosser, jouer et surtout à grignoter les pois frais un peu en cachette.
C'est quand j'ai commencé à cuisiner que je me suis dite qu'il fallait absolument regoûter ces légumineuses (fraiches, qui n'ont rien à voir avec les surgelés ou ceux en boîte).
Hier, je vous ai proposé des lasagnes, un plat riche pour Pâques et aujourd'hui une entrée (je sais ce n'est pas trop logique ;-): un velouté de petits pois. J'ai ajouté un fromage de brebis (pecorino) du centre de l'Italie, peu affiné (Fiore romano, fleur romaine c'est joli non? ;-) et de la Bresaola croustillante. La Bresaola (qui signifie littéralement braisée même si en realité elle est séchée), si vous ne la connaissez pas, est un jambon raffiné et "maigre" de boeuf (et oui) originaire de la Valtellina (une zone montagneuse au nord de la Lombardie). Très tendre et savoureuse (et chère) elle se mange aussi telle quelle en carpaccio avec un peu de citron.
Le velouté a un goût frais, très végétal (les petits pois à l'état pur) où vient fondre le fromage piquant et enfin le tout est complété par des "chips" de ce jambon. Un soupe prête en même pas une demi-heure et aux notes italiennes :-)

Velouté de petits pois, Bresaola croustillante et Fiore romano au piment (pour 2 personnes)

- 600 g de petits pois frais ( à écosser)
- ½ échalote
- 50 g de Fiore romano au piment (fromage de brebis peu affiné au piment) (à défaut un autre fromage de brebis jeune)
- 40 g de Bresaola en fines tranches
- ½ verre de lait
- quelques feuilles de basilic, huile d'olive, sel et poivre

Ecosser les petits pois. Dans une casserole, faire revenir l'échalote pelée et émincée dans 2 cs d'huile d'olive. Ajouter les petits pois, faire revenir 1-2 minutes à feu vif puis verser un peu plus du double de volume d'eau. Saler légèrement et laisser mijoter à feu moyen pendant un quart d'heure environ. Saler, poivrer (uniquement si on n'utilise pas de fromage au piment), ajouter le basilic et le lait puis passer le tout au mixeur.
Couper la bresaola en bandes puis la faire croustiller 1-2 min à feu vif dans une poêle sans matières grasses. Couper le Fiore Romano en petits dés. Servir la soupe chaude ou tiède avec des dés de fromage et la bresaola croustillante.

IMPRIMER LA RECETTE

Versione italiana

Sicuramente molti di voi hanno brutti ricordi legati ai piselli un po' rinseccoliti con uno strano sapore dolciastro...delle mense. Io mi ricordo soprattutto la fase di sbucciamento sul balcone di mia nonna paterna, all'aria tiepida delle dolci primavere del sud (qui perdura il grigetto-pioggia per dire). E di nascosto, un po' ogni tanto, mi sgranocchiavo qualche pisellino appena colto, una piccola delizia. A parte questi, non ne mangiavo a casa, come molti bambini ;-)
Ed è poi è cucinando che li ho riscoperti, freschi possono essere una meraviglia.
Oggi vi propongo un entrée (ieri un piatto, lo so' non è molto logico) semplicissimo quasi in purezza: una vellutata di piselli. Alla quale ho aggiunto accenti italici e saporiti come il Fiore romano al peperoncino, che si scioglie lentamente nella zuppa, e della bresaola croccante. Naturalemente si presta a mille varianti salumi-formaggi, pero' questo binomio forte-delicato ci è piaciuto molto. Una cremina pronta in neanche mezz'ora, che sa' di primavera.

Vellutata di piselli, bresaola croccante e Fiore romano al peperoncino (per due persone)

- 600 g di piselli freschi (da sgusciare)
- ½ scalogno
- 50 g di Fiore romano al peperoncino (o altro pecorino fresco)
- 40 g di bresaola a fettine
- ½ bicchiere di latte
- qualche foglia di basilico, olio d'oliva, sale e pepe

Sgusciare i piselli. In una pentola, far soffriggere, con due cucchiai d'olio d'oliva, lo scalogno tagliato a fettine sottili. Aggiungere i piselli far rosolare 1-2 minuti a fuoco vivace poi versare un po' più del doppio di volume d'acqua. Cuocere a fuoco medio per un quarto d'ora circa. Salare, pepare (unicamente se non si usa del pecorino al peperoncino), aggiungere il basilico e il latte poi frullare.
Tagliare la bresaola a striscioline e il pecorino a dadini.
In una padella, senza materia grassa, far rosolare 1 o 2 minuti la bresaola affinché diventi croccante.
Servire la zuppa, calda o tiepida, con il formaggio e la bresaola.

STAMPARE LA RICETTA

29 commentaires:

  1. Che colori! e la bresaola croccante mi stuzzica parecchio....buono!!!

    RépondreSupprimer
  2. Anche i piselli sono piu' felici, se cucinati in modo cosi' appetitosi...bel connubio.

    RépondreSupprimer
  3. che bel piatto primaverile! adoro le zuppette...poi oggi piove...ci vuole prorpio!!!!!
    un bacione

    RépondreSupprimer
  4. Non saprei a me non ricordano la mensa i piselli ma la primavera... Messi in una vellutata con questi ingredienti li hai trasformati in un vero trionfo!

    RépondreSupprimer
  5. J'adore surtout avec des garden peas.

    RépondreSupprimer
  6. Sai che io preferisco leggere le tue introduzioni in francese, anziché quelle italiane, perché spieghi tantissime cose sui prodotti che utilizzi e che io, spesso, ignoro, come, ad esempio, non avevo mai sentito parlare del "fiore romano". A me i piselli piacciono e li adoro anche sotto forma di zuppa!

    RépondreSupprimer
  7. binomio dolce, forte croccante...e accostamenti da tutt'italia..insomma.. a parte sui dolci, vince ancora la terra madre nella tua cucina eh?:D

    RépondreSupprimer
  8. Che bella vellutata, colorata e gustosa. Si mi sa che bresaola e pecorino danno il tocco speciale a questa preparazione.
    A me piaceva un sacco sgranare i piselli con mia mamma nei pomeriggi primaverili :)

    RépondreSupprimer
  9. C'est une ode aux fromages italiens en ce moment chez toi Dada, encore un aujourd'hui que je ne connais pas mais ta description me donne très envie de goûter cette soupe printanière !

    RépondreSupprimer
  10. Una zuppetta stupenda!!!
    Vero tutto quello che dici sui piselli... quando li ho scoperti fresci, gustati anche crudi dal baccello...ah ...altro che quelli stracotti che san da vecchio!;)
    complimenti come sempre mia cara!

    RépondreSupprimer
  11. Avec ce maudit temos gris, ce velouté serait le bienvenu! Un régal!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  12. i piselli freschi sono proprio un'altra cosa!mi piace l'idea della bresaola croccante!

    RépondreSupprimer
  13. che bella vellutata!
    ma grazie!

    RépondreSupprimer
  14. magnifica luce , dà voglia di entrarci dentro e assaggiare questa primavera nel tuo piatto :)
    ....ma continua a piovere!

    RépondreSupprimer
  15. J'ai si envie de faire ta velouté mais comme je pars en vacances demain, je n'ai pas le temps de m'acheter des ingrédients. Une recette magnifique!

    RépondreSupprimer
  16. ohh che eleganza nella sua purezza...... sai che non ho mai mangiato un pisello fresco? al mercato non li trovo e così li prendo surgelati :-(((

    RépondreSupprimer
  17. Hello Edda !
    Pour ma part j'adore les petits pois et j'en fait pousser dans mon potager...ils sont murs fin juin, alors entre temps j'en achète bien sur ! Ton velouté est magnifique !
    Amicalement
    Isa-Marie

    RépondreSupprimer
  18. Molto interessanti gli ingredienti. Posso mettermi alla ricerca del Fiore Romano (a prim'occhio pensavo ti riferissi al cavolo chissà perchè :))
    Baci,

    wenny

    RépondreSupprimer
  19. semplice e delizioso!
    a me i pisellini son sempre piaciuti, ma colti dal baccello sono la fine del mondo!

    RépondreSupprimer
  20. On est dans l'authentique avec ce potage d'un beau vert tendre cuisiné avec ces produits typiquement italiens. Je vais tenter de repérer le Bresaola de ce côté-ci de l'Atlantique.
    Lou

    RépondreSupprimer
  21. Mi piacciono davvero molto le tue foto ;-)

    RépondreSupprimer
  22. Je crois que j'aime autant l'entree que le plat de resistance. Surtout avec le gout un peu fruite de la bresaola. J'attends les petits pois frais avec impatience, c'est encore trop tot dans la saison.

    RépondreSupprimer
  23. Mais pourquoi, pourquoi, je n'ai pas de mixeur? Elle donne vraiment envie cette soupe!

    RépondreSupprimer
  24. Mon souvenir de petits pois ce sont ceux de la cantine, plutot bataille. C'est vrai que les frais sont drolement bons croquants et legerement sucrés. Une belle recette printaniere et fraiche!

    RépondreSupprimer
  25. très joli velouté tout en douceur, pour entrer dans le printemps par la grande porte.

    RépondreSupprimer
  26. Je teste ce soir : j ai juste remplacé le lait par un peu de panna. Verdict...dans une heure ! Merci pour ce beau blog et ces recettes savoureuses.

    RépondreSupprimer
  27. Dommage que ce soit si difficile de trouver des produits italiens proche de chez soi :-(

    RépondreSupprimer