lundi 12 août 2013

Granité pêches et vin rouge

Granité pêches et vin rouge
Granité pêches
Pesche al vino rosso... le pêches au vin rouge : un binôme séculaire (un peu comme les pêches et amaretti) qui pour moi est aussi un morceau d'Italie. L'idée de les associer dans un granité, ou peut-être plutôt dans un cremolato vu sa consistance un peu crémeuse, me turlipinait depuis un bout de temps. 
Vous savez sûrement qu'en Italie, on sert souvent en fin de repas les pêches marinées dans du vin rouge. Dessert de campagne frugal, qui plait toujours (étonnant n'est-ce pas ?). Je ne sais si c'est plutôt une excuse pour manger des pêches ou boire du vin :-). En tous cas, j'ai eu le déclic lors de mon voyage en Sardaigne quand j'ai goûté un sorbet (appelé là-bas sa carapigna qui à l'origine se référait plutôt au sorbet au citron préparé avec la neige mais maintenant le mot est plus générique), avec des pêches et leur vin rouge par excellence le Cannonau. Délicieux ! De là à passer au granité, il n'y avait qu'un pas.

Les pêches sont cuites (à peine) dans un sirop auquel j'ai ajouté du vin : le sirop exalte le goût de la pêche et le vin donne une note unique... en plus il permet d'éviter une cristallisation excessive du granité (traduction il n'est pas dur comme du marbre mais fond plus vite comme je vous avais expliqué sur mon billet sur les glaces et sorbets sans sorbetière). D'ailleurs pardon pour la photo, il faisait 37°C et je fondais aussi vite que la glace ;-)
Les granités ou granita c'est bien l'été et peut-être un de seuls desserts rois lorsqu'il fait très chaud. C'est simple, léger et tout à fait faisable en maison de vacances. Et puis les granite sont synonyme des mes étés sous le soleil italien inévitablement... La lumière, les cristaux de glace qui fondent et cette douceur de vivre qui me manque tellement l'hiver. Mais profitons encore :-)
Belle journée !

Granité de pêches et vin rouge (pour 6 personnes)
  • 700 g de pêches mûres mais encore un peu fermes (jaunes, nectarines...)
  • 200 g de sucre semoule (ou 140 g de sucre et 30 g de miel)
  • 10 cl (100 g) de vin rouge de bonne qualité (on boit le reste), un peu corsé et pas acide, j'ai utilisé du Cannonau de la Sardaigne
1. Chauffer le sucre avec 30 cl (300 g) d'eau minérale jusqu'à ce que le premier fonde. Laver, essuyer et dénoyauter les pêches puis les couper en quartiers. Les ajouter au sirop et cuire 5 minutes environ. 
2. Verser ensuite le vin, baisser le feu et cuire encore 5 minutes. Laisser tiédir dans le sirop puis mettre le tout au réfrigérateur une heure. Mixer puis verser la préparation dans un bac en métal et garder au congélateur au moins 4-5 heures en ayant soin chaque 40 minutes environ de mélanger puis gratter la préparation avec une fourchette. Servir avec un morceau de pêche.

4 commentaires:

  1. mamma mia questa non è una granita qualunque è un vero dessert goloso anzi super goloso, complimenti

    RépondreSupprimer
  2. Hummm la carapigna ! La première fois que j'y l'ai goûté, c'était à Tonara (et je ne suis pas passée à côté du nougat non plus :-) Mais c'était seulement au citron en effet. Je trouve cette version splendide !

    Je crois que je vais tester pendant que je suis encore en Sardaigne, parce qu'en France, je n'ai aucune adresse pour acheter du Cannonau.

    Merci pour cette recette :-)

    RépondreSupprimer
  3. un dessert semplicemente meraviglioso......

    RépondreSupprimer
  4. Miam! J'aime beaucoup cette recette, je la note!

    RépondreSupprimer