jeudi 30 janvier 2014

Crumble aux pommes et aux noisettes

Crumble pommes noisettes
Crumble pommes
Après vous avoir donné la recette de base du crumble, des variantes et des astuces, voici mon petit dessert du soir en semaine. Envie de pommes mais en version plus séduisante, quoi de mieux qu'un crumble aux pommes et aux noisettes ?
Des fois des desserts aussi faciles font du bien, on assemble, on cuit et on se régale :-) Et puis comme je  vous ai raconté maintes fois, celui-ci a vraiment un goût d'enfance pour moi (même si ce n'est ni italien ni français ;-).

Vous pouvez bien sûr varier la recette en mélangeant pomme et poire par exemple, en remplaçant les noisettes par des amandes ou des noix, en utilisant une autre épice... selon vos goûts et ce qu'offre votre placard.
Si vous cherchez d'autres recettes de crumble vous en avez une liste ici (en fin de billet).

Très bonne journée (et la prochaine fois, comme promis je vous parlerai de mes quelques nouveautés 2014 pas forcément toutes liées à la cuisine ;-).
Crumble pommes
Crumble pommes noisettes
Crumble aux pommes et aux noisettes (pour 4 personnes)

  • 4 pommes moyennes (type Golden, Royal Gala) : 1 kg environ
  • 1 grosse pincée de cannelle en poudre
  • 2 grosses cs de sucre
Pour la pâte à crumble :
  • 100 g de sucre
  • 80 g de beurre bien froid en dés
  • 70 g de poudre de noisette grossière (avec des morceaux)
  • 40 g de farine
  • une pincée de sel

1. Préchauffer le four à 190°C.
2. Préparer le pâte à crumble. Mélanger la farine avec les noisettes, le sucre et le sel. Ajouter le beurre en morceaux et mélanger rapidement avec une cuillère (ou même au mixer) afin d'obtenir une poudre grossière non homogène. Mettre au frais.
3. Laver et peler les pommes puis les couper en gros morceaux. Les poser dans un grand moule en verre ou en céramique ou des ramequins individuels. Saupoudrer de sucre et de cannelle puis de la pâte à crumble.
4. Cuire de 20 à 30 minutes (selon l'épaisseur de la couche de pommes et les dimensions du moules) jusqu'à ce que la surface soit dorée. Servir tiède.
Il se garde bien à température ambiante jusqu'au lendemain mais c'est bien meilleur encore tiède.

32 commentaires:

  1. Merci pour cette recette que je vais probablement tester ce weekend ! Personnellement je préfère pour cuire des pommes telles que Canada (reinette grise) ou Boskoop qui se marient bien avec la canelle et les noix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien :-) Bien sûr vous pouvez utiliser les pommes que vous préférez

      Supprimer
  2. il a l'air diablement bon, ce Crumble ! moi aussi , j'ai bien envie de tester ... petite question toutefois : peut-on associer du beurre et du saindoux en proportions égales pour cette recette ? le crumble peut-il supporter ce mélange de matières grasses sans trop en pâtir ? ( sourire )
    belle journée, Edda .
    Francine B

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Francine, très contente de vous donner envie !
      Oui bien sûr vous pouvez mélanger avec le saindoux d'autant que les textures se rapprochent. Vous aurez un super croustillant. D'ailleurs vous en avez un très bel exemple dans la sbrisolona un sorte de biscuit-crumble italien assez ancien :-) http://www.undejeunerdesoleil.com/2011/09/sbrisolona-di-virginia-crumble-italien.html
      Très belle journée également !

      Supprimer
  3. Merci, Edda . Grâce à vous j'ai découvert la texture délicieusement croustillante des pâtes à base de saindoux et je suis étonnée d'entendre que c'est une matière grasse peu utilisée par ici . est-ce une affaire de mode ? de valeur calorique, d’à-priori ? les cochons seraient -ils réellement moins bien " élevés" que nos vaches normandes ???
    en tout cas, moi, je me régale ( sourire ) et je vais sans tarder me pencher sérieusement sur la recette de la sbrisolona qui doit être une vraie tuerie ! ( sourire )

    FB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que vous partagez mon enthousiasme et mon point de vue. Nous sommes un petit groupe discret.
      Disons qu'il y a différents facteurs, tout d'abord, du moins en France, il a toujours été moins utilisé qu'en Italie ou en Espagne par exemple (normal, il y a un beurre délicieux).
      Puis comme vous dites c'est une question de mode, la chasse au gras (mais le gras c'est la vie !) surtout animal alors que bon on en mange autrement et la graisse de canard par exemple ne choque personne. Même le pauvre beurre y est passé alors qu'on essaie de nous vendre 10 types de margarines souvent même pas bonnes ( ni pour le goût que pour la santé mais c'est mon point de vue). Niveau calories, c'est les mêmes, l'huile d'olive aussi contient presque 100% de gras.
      Voilà pour les réflexions transversales.
      Sinon tenez-moi au courant pour la sbrisolona, vous verrez c'est très bon et très pratique pour donner du croustillant final.
      Bonne fin de journée !

      Supprimer
  4. hum pomme noisette ca marche a tout les coup belle idée pour ton crumble

    RépondreSupprimer
  5. Come dire... molto piemontesi! E semplicemente squisiti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grazie Giorgia, non ci avevo pensato, hai ragionissima :-)

      Supprimer
  6. C'est une merveille un crumble et si en plus on peut utiliser mon chouchou le saindoux c'est le bonheur à l'état pur!!! Très jolie photo bien tentante comme toujours, bravo et merci!...
    Très bonne journée
    Mamijo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille merci à vous !
      Bonne fin de journée

      Supprimer
  7. En cherchant une autre recette que celle que j'avais pour une brioche, je suis tombée sur votre blog. Belle découverte. Les photos sont superbes bien sûr, les idées fourmillent. J'adore l'association de deux grandes cuisines qui peuvent s'enrichir mutuellement. J'adore vos explications si généreuses et rigoureuses. En cuisine, c'est passionant d'apprendre le pourquoi. Mille mille mercis. A suivre (et je vous tiens au courant pour ma nouvelle tentative de brioche cette fois avec vos indications. J'ai réussi jusqu'à présent mes brioches mais mais mais il leur manquait quelque chose... J'ai envie de faire mieux). Merci encore pour ce beau et riche partage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Véronique,
      Tout d'abord un immense merci pour votre message qui me touche ! Je suis ravie que le blog vous plaise autant et vous inspire. Bienvenue donc dans ce petit univers gourmand
      Tenez-moi au courant de vos tests.
      Belle fin de journée et à bientôt

      Supprimer
    2. Chose promise, chose due: le résultat de mon 3ème essai, cette fois avec vos conseils, fut brillant. D'abord, tout d'abord, j'ai éprouvé un immense plaisir à la faire en comprenant un peu mieux le pourquoi de certaines choses, au-delà du simple mélange, grâce à vos mille petits conseils et explications. Et bien sûr un immense plaisir au moment de la cuisson quand s'échappent les bons parfums, quand on est déjà dans la dernière ligne droite et qu'on est sur le point de goûter le résultat et de l'apprécier. J'ai aimé le moment désormais magique (plutôt qu'une corvée) de mélanger les ingrédients et comprendre la pâte. Je l'ai disposée en petites boules dans un moule à cake. Une autre fois je ferai le double de pâte pour un moule à charlotte. Merci infiniment

      Supprimer
    3. Merci Véronique pour le retour, je suis ravie que vous ayez réussi et qu'elle vous ait plu ! Bonne soirée

      Supprimer
  8. Humm, ce crumble a l'air délicieux !!

    RépondreSupprimer
  9. Le crumble poire-chocolat... mmm
    Brigitte

    RépondreSupprimer
  10. Miam ! Un de mes desserts préféré ! L'été je fais un crumble à la framboise j'aime bien l'acidité. Trop bon !

    RépondreSupprimer
  11. J'adore, adoro tutto quello che è mela. Complimenti.

    RépondreSupprimer
  12. Votre recette est merveilleuse !merci beaucoup 😍

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous Mélodie pour le retour !

      Supprimer