samedi 7 novembre 2015

Gâteau fondant au chocolat et aux noix (sans gluten)

Gâteau fondant au chocolat et aux noix (sans gluten)
Gâteau au chocolat et aux noix (sans gluten)

Un fondant au chocolat ça ne se refuse pas n'est-ce pas ? Voici une nouvelle version aujourd'hui : un gâteau fondant au chocolat et aux noix qui en plus est sans gluten (comme le gâteau au chocolat et à la ricotta un autre fétiche).
Le chocolat et les noix se marient à merveille. Association parfaite, notamment l'automne et l'hiver. La force des deux mais aussi la douceur du chocolat qui atténue le goût typé des noix, une texture fondante, une saveur profonde.... Ainsi que vous pouvez l'imaginer ce gâteau n'a pas fait long feu chez nous. 
Il est d'ailleurs un peu dans le même genre (même si différent tant dans la recette que dans les parfums) que la torta caprese aux noisettes et fleur d'oranger que j'ai proposée dans mon livre Un déjeuner de soleil en Italie et qui toujours un énorme succès chez nous et chez vous !

L'idée est celle de lier le tout et de concentrer la saveur avec le chocolat, le beurre et les oeufs de manière à ne pas avoir besoin de farine (très pratique quand vous n'en avez plus à la maison ;-). 
La texture est unique : gourmande et légèrement rustique.
Vous m'en direz des nouvelles...
Gâteau au chocolat et aux noix (sans gluten)
Gâteau fondant au chocolat et aux noix
Gâteau au chocolat et aux noix (sans gluten) (pour 6 personnes)
  • 180 g de chocolat noir (dans l'idéal de couverture à 60-70% de cacao) ou, pour plus de douceur, de 110 g chocolat noir et 70 g de chocolat au lait, toujours de couverture)
  • 120 g de cerneaux de noix (classiques ou de pécan)
  • 80 g (ou 60 g si on utilise du chocolat au lait) de sucre semoule ou de canne blond + un peu
  • 70 g de beurre doux (ou 40 g de beurre doux et 30 g de beurre demi-sel) + un peu
  • 3 oeufs entiers
1. Préchauffer le four à 160°C (statique) ou 150°C (ventilé). Mixer finement les noix avec 2 càs de sucre de manière à obtenir des noix en poudre (si elle n'est parfaite ou extrêmement fine ce n'est pas grave). Procéder par à-coups pour éviter qu'elles ne rendent l'huile. 
2. Beurrer un moule de 22 cm de diamètre puis poser au fond un disque de papier cuisson (ce n'est pas obligatoire mais cela facilite le démoulage), puis saupoudrer les parois d'un peu de sucre.
3. Dans une casserole faire fondre au bain-marie ou à feu très très doux (ou même au micro-onde) le beurre avec le chocolat. Dans un saladier, fouetter (avec le fouet électrique ou celui d'un robot) les oeufs avec le reste de sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent (deviennent plus clairs) et mousseux : en soulevant le fouet il faut qu'il se forme une sorte de ruban qui retombe. Il faudra plusieurs minutes. 
4. Incorporer délicatement le mélange chocolat-beurre puis ajouter la poudre de noix et mélanger doucement par mouvements circulaires, en soulevant la préparation de manière à garder l'air incorpoé. On doit obtenir une pâte homogène et bien fluide. 
5. Verser la préparation dans le moule et enfourner pendant 40 à 50 minutes, le temps que la surface soit un peu craquelée (mais ne pas cuire trop longtemps pour garder le côté fondant). Laisser refroidir dans le moule puis démouler. Déguster ou laisser reposer quelques heures (c'est meilleur) avec de déguster. 

Conseils :

- Ce gâteau se conserve deux jours, enveloppé de film alimentaire, à température ambiante, ou bien trois jours au frais. Il est parfait le lendemain.
- La pâte est légèrement friable c'est tout à fait normal (pas de farine) c'est pourquoi il est important de le servir froid (voire même du frigo mais le sortir un peu avant).
- Ma version préférée est avec un peu de chocolat au lait et du beurre salé. Le premier va arrondir la saveur des noix plus typée et le deuxième exalte le goût de chocolat.
- C'est une très bonne base que vous pouvez varier avec un mélange de noix et d'amandes par exemple, en ajoutant une épice douce ou un peu de liqueur comme du rhum (un mini verre à shot)....

22 commentaires:

  1. Je t'en piquerais bien un bout... Ils sont irrésistibles...

    RépondreSupprimer
  2. Merhabalar, çok leziz ve iştah açıcı görünüyor. Ellerinize sağlık.

    Saygılar.

    RépondreSupprimer
  3. Ca a l'air bon !!
    Dans le genre j'ai un super gateau marron/chocolat dont je ne me lasse pas :)

    RépondreSupprimer
  4. Je vais essayer cette recette rapidement .
    Je voudrais ajouter un grand merci pour toutes ces recettes journalières plus excellentes les unes que les autres ,merci pour cette générosité dont nous profitons avec plaisir

    RépondreSupprimer
  5. Je ne suis pas un adepte des commentaires à tout va, mais là, une telle coïncidence, je ne pouvais pas ne pas la mentionner.
    Je cherche un gâteau aux noix et chocolat sans farine, et je tombe sur votre recette... postée aujourd'hui même !
    Demain, la recette sera testée. Je vous en donnerai des nouvelles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le gâteau est bien plus riche que ce que j'imaginais. Et c'est bien la première fois que je mange un "gâteau sans gluten" dont la texture ne semble pas étrange. En d'autres mots : "très bon".
      Merci.

      Supprimer
    2. Merci beaucoup Tilash pour le retour, je suis ravie qu'il vous ait plu !
      Riche oui (c'est un gâteau au chocolat) mais finalement pas autant que ça par rapport à d'autres fondants qui contiennent plus de beurre. Après bien sûr c'est gourmand hi hi

      Supprimer
  6. Ça sent Noël tout ça !!!

    RépondreSupprimer
  7. Bon alors je l'ai un peu adapté au contenu du placard en remplaçant la poudre de noix par de la poudre d'amande (mais j'ai hâte de tester avec des noix) et en ajoutant à la version chocolat au lait-beurre salé un peu de cannelle. Malheureusement, je crois que je l'ai fait un peu trop cuire, mais c'est tout de même très bon évidemment !
    Bonne journée à vous !
    PS: c'est un plaisir de vous lire presque quotidiennement... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci pour vos mots et votre retour !
      Oui la cuisson influence le moelleux final, il faut un peu s'adapter à son propre four et moule (certains conduisent plus que d'autres)
      Belle journée également !

      Supprimer
  8. merci cette recette est une réussite ! !! adoptée! recopiée! merciiiii

    RépondreSupprimer
  9. il est très tentant ce gâteau!!!

    RépondreSupprimer
  10. bonjour, J'ai testé avec du caramelia de Valrhona => un délice Merci Véronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! ça devait être délicieux en effet :-)
      Bonne journée

      Supprimer
  11. Bonjour Edda ! Grazie mille pour cette recette ! Testée et approuvée ce week-end par ma famille et moi-même ! Et ton conseil de le mettre au frigo est tout à fait approprié, c'est vraiment un très bon gâteau dont je vais conserver précieusement la recette ! Merci et bonnes fêtes à toi ! (d'ailleurs j'ai bien envie d'essayer ta recette de panforte pour ce Noël... à suivre ! ;) ) Stéphanie Folet'

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir Edda. Je viens de terminer ton gateau version chocolat-au-lait+beurre-salé (terminé de cuire et terminé de manger!) avec mention "très bon" de la part des voisins et de leurs 2 garçons finnes-bouches. Nous les adultes on a mangé le gateau avec un petit verre de vieux rhum et effectivement, la prochaine fois j'en metterai dans la pâte. Je me suis aussi dit que je pourrais la décorer un peu, avec du sucre en poudre et un petit motif. J'avais des cranberries qui trainaient et j'ai voulu les ajouter, mais j'ai oublié. Enfin, plein de petits ajouts pour la prochaine fois. ;-) Merci Edda.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour le retour et le message !
      Bonne nuit et à bientôt

      Supprimer