mercredi 22 juin 2016

Gâteau marbré au chocolat

Gâteau marbré au chocolat
Gâteau marbré au chocolat
Même si je n'ai pas grandi avec le gâteau ou cake marbré au chocolat (mais plutôt avec des glaces et des tartes) alors que le petit Adriano commence à construire ses souvenirs gustatifs avec, je l'aime bien. Je le trouve toujours réconfortant. Et pour le goûter ou le petit déjeuner des petits et des grands il est idéal. Un bon gâteau gentil, chocolaté, mais pas trop.
Je vous ai déjà proposé un cake marbré à la ricotta que j'avais préparé quand Adriano était plus petit. Mais aujourd'hui je vous propose une recette plus classique, je dirai même une très bonne recette : équilibrée en goût, texture...

Comme dans nombre de cakes plus modernes (et très bons !) une partie du beurre est remplacée par de la crème liquide (ça allège mais surtout ça apporte plus d'eau donc plus d'humidité). Le reste de beurre est incorporé fondu ce qui va permettre de garder une texture plus moelleuse à température ambiante ou au frais (même principe que l'huile comme dans ce cake au citron et à l'huile d'olive).
Cake marbré au chocolat
Cake marbré au chocolat
Gâteau marbré au chocolat (pour 6 personnes) (un moule à cake de 24 cm)
  • 3 gros oeufs à température ambiante (170-180 g sans la coque)
  • 160 g de farine ordinaire T55 ou bien de la T65
  • 150 g de sucre semoule ou de sucre de canne blond
  • 9 cl de crème fleurette entière ou de crème liquide entière
  • 90 g de beurre doux fondu tiède ou à température ambiante (ou un mélange de 50 g de de doux et 40 g de demi-sel ou que du demi-sel (je suis moins fan de cette dernière option)
  • 70 g de chocolat noir à 60-70% de cacao (dans l'idéal de couverture voir mon article sur le chocolat de couverture) ou bien un mélange de 40 g de chocolat noir et 30 g de chocolat au lait
  • 1 càs de cacao en poudre non sucré
  • 1 bonne càc (4 g environ) de bicarbonate alimentaire (en grande surface ou magasin bio) ou de levure chimique
  • la pulpe d'une belle gousse de vanille (voir mon article sur la vanille) ou 2 càs d'extrait de vanille maison 
  • une pincée de sel

1. Préchauffer le four à 160°C (statique) ou 150°C (tournante). Beurrer et fariner un moule à cake ou bien, beurrer le fond et poser sur toute la surface une feuille de papier cuisson.
2. Faire fondre le chocolat au bain-mari ou à feu très doux (si induction) ou bien au micro-onde. Tamiser la farine avec le bicarbonate.
3. Dans un saladier ou la cuve d'un robot, fouetter les oeufs avec le sucre, le sel et la vanille jusqu'à ce qu'ils soient plus clairs et un peu gonflés (cela prend quelques minutes pas besoin de les fouetter complètement). Incorporer la crème liquide puis la farine. Mélanger à nouveau et incorporer le beurre fondu.
4. Séparer la pâte en deux et incorporer dans la première le chocolat fondu ainsi que le cacao.
Verser les pâtes dans le moule en alternant marron et blanche (par exemple pour deux couches chocolat : 1/3 blanc-1/2 chocolat-1/3 blanc et 1/2 chocolat et 1/3 blanc). Si l'on fait des couches régulières superposées on obtient l'effet marbré aligné (type Savane pour comprendre) mais l'on peut très bien alterner de manière plus aléatoire et on obtient l'effet taché comme dans ce cake marbré à la ricotta. L'important est d'utiliser à chaque une bonne quantité de pâte et de ne pas mélanger avec l'autre.
5. Enfourner pendant 40 à 50 minutes (voire une heure, selon les fours). En enfonçant la pointe d'un couteau ou un cure-dent, ils doivent ressortir secs (enfin, presque puisqu'il y a quand même le chocolat).
Laisser tiédir puis démouler sur une grille.

Conseils :
- Ce gâteau se conserve bien 2 à 3 jours à température ambiante, enveloppé de film alimentaire. Au frais, il se conserve 4 à 5 jours. On peut aussi tranquillement le congeler (une fois refroidi) entier ou en tranches séparées par du papier film ou de cuisson. Il suffira de la faire décongeler 2 à 3 heures (voire moins) à température ambiante.
- Si vous souhaitez garder encore plus le moelleux, ajouter 1 càs de miel délicat dans le beurre fondu tiède et retirer 40 g de sucre en tout.
- Comme toujours (voir mon article sur comment cuire les gâteaux) les temps de cuissons sont indicatifs, adaptez à votre four et surveillez
- Le moule que j'adore est de la marque Nordicware (voir lien plus bas) de super qualité.
- La recette est inspirée, avec quelques petites modifications, d'un joli livre dont je vous ai parlé Zebra cakes de Caroline Pessin

17 commentaires:

  1. Je t'en prendrais bien volontiers un bout...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh!! oui ! moi aussi :) Cela a l'air délicieux !

      Supprimer
    2. Vous me faites rire... je vous en envoie un peu ? Merci !

      Supprimer
  2. Délicieux ce cake marbré. J'aime bien le moule aussi, mais je n'ai pas trouvé le lien. Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie ! Il est à la fin du texte avec le lien au livre aussi ;-)

      Supprimer
  3. bonjour :) ya t'il un tour de main spécial pour obtenir la spirale horizontale comme sur la photo? j'ai beau me retourner le crâne je n'arrive pas a comprendre comment c'est possible avec des pâtes relativement liquides vu que les couches feront des bandes ou des ondulés, en versant d'un peu haut pour que la pâte blanche créé un mouvement dans la chocolaté ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Barabouffe,
      J'ai procédé ainsi : une couche chocolat, une couche blanche plus sur le milieu puis une couche chocolat enfoncée légèrement dans le chocolat et enfin une couche blanche. Je pense que la spirale se forme aussi grâce au moule (avec un fond arrondi donc) et je vous avoue que cela a été une belle surprise pour moi aussi. Les dessins du gâteau marbré sont toujours un peu une surprise
      Concernant la texture ce n'est pas excessivement liquide c'st quand même une pâte assez facile à poser, tranquillement avec des cuillerées.
      Tenez-moi au courant si vous testez !

      Supprimer
    2. j'essaierais pendant mon prochain week end dans un moule similaire :) merci pour le "protocole" :p

      Supprimer
  4. comment je veux trop le même moule!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi... je l'ai souhaité aussi pendant longtemps et puis ça a été un cadeau de Noël. Il est vraiment super, pour les gâteaux comme pour les brioches.

      Supprimer
  5. Il en reste? Attends moi j'arrive je porte le café gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai que c'est un joli moule. Tu as bien raison de construire les souvenirs gustatifs de ce petit monsieur.
    Tu verras, en fonction des enfants, les souvenirs sont différents. Ma grande, très gourmande, a beaucoup beaucoup souvenirs déjà à son âge. Les miens sont plus classiques et moins sucrés mais mes parents étaient plus raisonnables que leur fille en cuisine. :-)
    Des bisous à Adriano et toi bien sûr!

    RépondreSupprimer
  7. Fait à l'instant et approuvé ! Dans mon moule à cake, les démarcations n'ont pas été aussi jolies que prévues, mais le goût... Ma ma mia !!!
    Merci Edda !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour le retour, je suis ravie hi hi
      Bon we !

      Supprimer
  8. Je suis très déçue car mon gateau était très beau mais par contre le goût du bicarbonate alimentaire était beaucoup trop prononcé, le gâteau a fini à la poubelle... est-ce que cela arrive souvent ?
    Je recommencerais avec de la levure, il avait l'air tellement bon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Bibouch,
      Ah désolée... J'utilise le bicarbonate tout le temps dans presque toutes les recettes et jamais de soucis (et d'ailleurs la levure en contient aussi et en grandes quantités elle se sent aussi). Peut-être n'a-t-il pas été bien mélangé à la farine ou bien les pesée n'était pas exactes (4 g comme indiqué)... même si mea culpa je crois que par erreur de frappe j'ai aussi indiqué 1càs et non pas 1 càc, pardon c'est rectifié (et la preuve qu'il faut toujours peser ;-)
      Tenez-moi au courant si vous retentez et bonne journée !

      Supprimer