Cadeaux gourmands Conserves, sauces & condiments Recettes de cuisine Sans gluten Végétarien

Poudre d’écorce d’orange, juste magique !

Poudre d'écorce d'orange maison
Poudre d’orange
Cette poudre orangée et extrêmement parfumée est magique, la poudre de perlinpinpin. Qui sait si elle a des pouvoir au-delà de la sphère culinaire ? Et bien, c’est tout simplement de la poudre d’écorces d’orange, ultra facile à réaliser (ça se fait tout seul) et surtout une belle idée à avoir sous la main pour saupoudrer ce que l’on veut ou l’offrir comme cadeau gourmand.
Il y a quelques années (j’ai l’impression que la mode est un peu passée mais je peux me tromper), surtout dans le milieu gastronomique, on créait des poudre de presque tous les aliments. D’ailleurs on trouve encore des poudres magiques en épicerie fine. Je me souviens que j’avais présenté un Chef à Milan à un festival sur le risotto et son plat à base de poisson m’avait intrigué car il était garni de poudres : d’orange, d’olives, de tomates… Outre l’effet visuel, c’était très efficace niveau goût, cela donnait beaucoup de peps. Je dois dire que ce principe tout simple de déshydratation (vieux comme le monde) appliqué à la cuisine plus raffinée est vraiment génial. Avec peu (il faut du temps quand même), on obtient une saveur concentrée et une dimension complètement différente de l’ingrédient.

Donc voilà pourquoi je tenais à partager avec vous cette astuce (plus qu’une recette) que vous connaissez peut-être. Déjà le parfum qui envahi la cuisine est plein de promesse et quand on hume le petit pot (vraiment petit 😉 on s’évade au soleil.
Je vous donne ici la méthode testée (et des autres) ainsi que des conseils d’utilisation. Mais vous pouvez vraiment en faire ce que vous voulez :-).
Donc si vous avez plein de belle oranges, ne jetez pas les écorces, elles pourront avoir une seconde vie magnifique…
Poudre d’écorces d’orange (pour un petit pot)

  • Un kilo d’oranges non traitées (ou autant que l’on veut)

1. Préchauffer le four à 110°C. À l’aide d’un économe ou épluche pommes de terre retirer uniquement la partie orange de l’écorce. Faire bien attention à ne pas prélever la partie blanche, car amère et cette amertume se retrouvera concentrée dans le résultat final, ce serait dommage). Vous pouvez aussi baisser la température à 80°C par exemple, il faudra bien sûr plus de temps.
2. Poser les écorces les unes à côté des autres sur une plaque recouverte de papier cuisson et laisser sécher pendant une heure environ, voir plus (en ouvrant la porte de temps à autre pour laisser la vapeur s’échapper). Surveiller l’aspect et la texture régulièrement.
Les écorces seront prêtes quand l’aspect sera rugueux tordu et la texture craquante (les écorces sont sèches ;-). Passer dans un mixer (bien sec lui aussi) pour obtenir une poudre puis garder dans un bocal bien propre. Elle se garde bien plusieurs semaines.
Notes : temps et utilisation
– Le temps de cuisson dépend comme toujours du four (chacun a sa personnalité), mais surtout de la surface de l’écorce : plus elle sera grosse plus il faudra du temps (mais après ce sera plus facile à mixer). Si vous coupez des petits pétales ce sera plus rapide.
– Cette poudre concentre les parfums de l’orange, c’est donc assez fort (après tout dépend aussi des oranges). Il suffit d’une très petite quantité.
– Vous pouvez parsemer la poudre d’orange sur du poisson déjà cuit, des Saint-Jacques, des crustacés, l’ajouter à une ganache au chocolat, des légumes ou une viande mijotée ou même sur un chèvre frais. C’est bon également dans un vin chaud ou chocolat chaud. Laissez libre cours à votre imagination !
Et avec les oranges fruit qui restent je fais quoi ? 

À part les manger nature (toujours bon) ou en jus pressé, vous pouvez préparer ce sirop à l’orange (c’est ce que j’ai fait :-).

Autres méthodes :
– On peut faire sécher les écorces sur un radiateur (posez-les sur dans un panier par exemple), dans ce cas il faudra plusieurs heures selon la température et l’humidité ambiante
– Apparemment (mais je n’ai jamais essayé) on peut aussi opter pour le microonde à 700 W pendant quelques minutes, mais s’y prendre à plusieurs reprises.
– On peut bien sûr utiliser un déshydrateur.
– En fait on pourrait parler aussi du soleil qui dans les pays chaud pendant des millénaire a aidé à sécher… mais je pense qu’ici ce n’est pas à l’ordre du jour ;-))

26 Commentaires

  • Bonjour Edda

    Quelle belle(s) idée(s) ! Je vais racheter des oranges.
    Et essayer aussi de faire de la poudre d'olives, puisque vous en parlez.
    Pour la poudre de tomates, ça doit prendre un temps fou ?

    jacqueline

  • Sur le même principe,j'avais déjà trouver sur un blog la poudre de citron, un concentré de saveur, à essayer donc avec l'orange

  • Moi, tout simplement, j'utilise ma microplane et je fais sécher mes zestes dans le four qui refroidit, ça marche pour les oranges, citrons, pamplemousses… Un régal !

  • Je fais cette recette depuis longtemps, je la fais également avec des écorces de mandarine et souvent j'aromatise le sucre pour ma pâtisserie – idéal avec les crêpes!! Merci de ce partage et bonne journée.

  • Quand j'étais enfant, on laissait les pelures d'orange et de mandarines sécher sur le radiateur pour embaumer la maison…..je crois que je vais faire cette poudre rien que pour fermer les yeux et repartir des années en arrière!….merci…..

  • je le fais aussi avec les pépins et pulpes des argousiers, des cassis,…..
    avec les branches de fenouil, les champignons …..

  • Je viens d'essayer, et déjà : ouah, 2 kilos d'orange pour si peu!! 🙁
    Et je ne retrouve pas du tout de goût acidulé, c'est plutôt l'amertume qui ressort, pourtant j'ai utilisé un zesteur et je n'ai pas prélevé la peau blanche…
    Enfin bon, un zeste n'est jamais fameux tout seul, et puis j'ai vraiment du mal avec l'amertume moi 🙂

  • Trop magique cette poudre ! J'en ai fait à Noël à l'orange pour mes gâteaux et bûches. Avec le reste, je saupoudrais mes soupes de carottes et coriandre. Et, maintenant j'en ai refais au citron pour des cakes classiques … avec un petit "plus" magique ! Merci beaucoup car je ne connaissais pas du tout.

  • Waouhhh ,quelles belles idées , outre le goût "magique",la texture et la couleur doivent en effet bien sublimer certains plats ,j'ai lu aussi votre poudre de citron ,j'adore les agrumes … Je vais tester tout cela très rapidement
    Merci Edda pour ces transmissions "fabuleuses"
    Martine

  • C'est vrai que depuis très longtemps ma grand-mère, ma mère voir une grande partie des femmes de ma famille utilisent de la poudre d'écorce d'orange pour les gâteaux de fêtes comme la baklawa, les biscuits et voir toutes les grands gâteau. Et si on est pas pressé, on peut tout simplement mettre les écorces d'oranges sur un papier ou un tissue propre vers un chauffage, ça met environ 3 jours à sécher (voir moins).
    Très bon article 😉

    • Merci Nour ! J'aime ces gestes tous simples qui se transmettent et aussi la version slow (elle parfume la maison non ?)
      Bonne soirée !

  • MERCI pour la recette partagé j'en fait tout les hivers et c'est un arômes sublime
    Pas fait de citrons car ici pas de BON citrons
    CANNELLES

  • On peut aussi les placer sur une grilles sur le dessus d'un poêle à bois. C'est économique et… ça n'aggrave pas le bilan carbone ! Tout bénèf' !

  • C'est vrai que ça marche avec presque tout, le sucré, le salé… Dans un simple yaourt cela fait un super petit dessert. Je laisse les zestes sécher naturellement et j'en garde quelques uns frais au congélateur au cas où me prendrait l'envie de les confire… vive les vitamines!

  • c est une tres bonne idée pour ma part j utilise les peaux d oranges et de citrons comme engrais–j ai sauver un oranger et un mandarinier en ajoutant dans la terre les peaux passées au mixer je vous assure ils en sont gourmands eux aussi et le resultat extra !!!

  • Je pratique avec l'orange quotidienne que je mange. Je déshydrate simplement dans la maison, c'est plus long mais ça marche, et je mixe au moulin a café. Il me semble impératif que l'orange soit bio

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer