Chine Recettes de cuisine Viandes

Porc au caramel à la chinoise

Porc au caramel recette facile delicieuse

Porc au caramel à la chinoise

J’aime beaucoup le porc caramélisé à la chinoise mais j’ai mis du temps à trouver les proportions qui me convenaient, notamment pour la texture. Voici donc mon dernier essai concluant qui est devenu mon fétiche. C’est une recette très facile (mijotée), bon marché et vraiment succulente. Ce porc fondant enrobé de cette sauce à la fois pleine de caractère mais avec une pointe de douceur, mmm j’en salive à nouveau. Apparemment c’était aussi le plat préféré de Mao Zedong 😉

Vous y retrouverez des éléments typiques de la cuisine chinoise : comme la sauce sauce soja, le vin de riz, la ciboule, le gingembre, la viande de porc… Un mélange de parfums bien gourmand (qui plairait aussi aux enfants). À servir avec du riz, tout simplement.

Echine de porc caramélisée à la chinoise (Hongshao) (pour 4 personnes)

Préparation : 20 min Cuisson : 50 min environ (voire un peu plus selon le feu, la taille de viande etc…)

  • 750 g d’échine de porc (dans l’idéal achetée en un seul morceaux chez le boucher)
  • 50 g de sucre (dans l’idéal du sucre candi)
  • 15 cl de vin de riz ou à défaut de xérès (ou, vraiment à défaut, de bouillon de viande, de qualité)
  • 10 g de gingembre frais
  • 2 oignons nouveaux (ou ciboules) + quelques tiges de ciboulette pour la garniture (facultatif)
  • 2 c à s de sauce soja claire (on en trouve partout au rayon cuisine exotique)
  • 1 c à s de sauce soja foncée (plus affinée et forte en goût) sur le net, épiceries fines, épiceries asiatiques
  • une pincée de quatre épices (facultatif)
  1. Couper la viande en gros dés (la cuisson sera un peu plus courte mais les dés tiendront moins) ou en tranches de 1 cm de largeur et 5 de longueur (option préférée). La saisir dans un large poêle ou une casserole à fond épais, bien chaude et sans matière grasse, de tous les côtés. Ajoutez les sauce soja et, après une minute, le vin.
  2. Ajouter ensuite la ciboule ciselée, les épices et le gingembre coupé en petit morceaux. Enfin ajouter le sucre. Couvrir d’eau chaude (un peu moins que le volume ou plus si on souhaite une couleur plus claire)
  3. Laisser mijoter à feu moyen/doux pendant 40 minutes en vérifiant que la viande devienne bien tendre (au début elle va devenir dure puis s’attendrir de nouveau, c’est normal). Si besoin laisser cuire encore une dizaine de minutes. Augmenter le feu et faire réduire la sauce (elle doit enrober la viande). Servir de suite bien chaud avec la ciboulette ciselée et du riz nature

Conseils

Conservation : le plat est bien sûr meilleur tout juste préparé. Mais il se conserve quelques heures à température ambiante : pensez à le réchauffer à feu doux en ajoutant un peu d’eau (car l’ensemble aura séché).

Saveurs et texture : le plat est à la fois typé (on sent le côté salé et aromatique de la sauce soja) et doux (grâce au sucre), un équilibre addictif… et la viande est très fondante

Type de morceau de viande : le plat chinois se fait en principe avec de la poitrine de porc (qu’il faudra un peu dégraisser au préalable en la plongeant dans de l’eau bouillante… un peu comme les ribs) et la cuisson est bien sûr plus longue, le double. Mais désormais on en prépare aussi avec de l’échine (je préfère). Il est important en tous cas d’avoir une viande grasse pour le moelleux et pour qu’elle s’imprègne bien. La couleur est due à la réduction, à la sauce foncée et à la quantité d’eau. Si vous souhaitez quelque chose de plus clair, omettez la soja foncée, mettez plus de sucre et d’eau.

Sucre : il est indispensable pour obtenir cet effet. Dans certaines recettes il est beaucoup plus abondant (on réalise un caramel au préalable avec 100 g de sucre par exemple, l’aspect est plus clair et joli mais je la trouve un peu sucrée) et dans d’autres il y en a moins. J’ai beaucoup testé et je vous donne celle qui me convient le mieux.

La recette est inspirée avec quelques modifications et d’autres inspirations du livre de Margot Zhang que j’aime beaucoup Chine toutes les bases de la cuisine chinoise dont je vous ai déjà parlé à propos des aubergines sautées à la sauce soja

14 Commentaires

  • Merci Edda pour cette recette, j’en ai l’eau à la bouche. ..
    Je vais essayer très vite.
    C’est la première fois que je vous laisse un commentaire et pourtant je vous suis depuis des années et ai déjà testé et recommandé pas mal de vos recettes. J’ai presque honte de ne vous avoir jamais envoyé un petit mot 😯.
    Je suis moi aussi passionnée de cuisine et pâtisserie ( dont un C A P en reconversion) et je vous admire pour votre talent et votre générosité.
    Je n’ai finalement qu’un seul mot : MERCI

    • Merci de tout coeur Isabelle pour le message adorable et la fidélité de longue date ! Et merci d’être sortie de l’ombre. Si heureuse que les recettes vous régalent 🙂
      Vous me direz pour le porc ?
      Belle journée

  • Bonjour Edda plein de bonheur à vous 4.Est-ce qu’il faut du vinaigre de riz ou du vin de riz merci pour ton travail qui nous fait adorer encore plus la cuisine bravo

    • Un grand merci à vous ! C’est bien du vin de riz 🙂 (j’avais en effet écrit dans l’introduction vinaigre mais les ingrédients sont justes)
      Belle journée !

  • Bonsoir, je termine mon assiette à l’instant c’etait bon mais , d’une part, j’ai du faire cuire plus fort (feu vif) et plus longtemps (quasi 1h) que ce qui est indiqué sur la recette et, d’autre part, j’ai trouvé ça un peu trop sucré , ça manquait d’esiilibre….
    Peut on ajouter de la Fish sauce pour tenter de contrebalancer le goût sucré prononcé?
    Merci pour votre joli blog coloré et bonne soirée!
    Cl.

    • Bonsoir Clem,
      Merci à vous pour le retour et la fidélité, contente que ça vous ait plu ! En ce qui concerne les temps de cuisson, ils sont toujours indicatif (comme pour le four, tous les chefs vous le diront) car ils dépendent du feu, de la poêle et de l’épaisseur exacte de la viande. Je donne le fruit de mes tests, ce qui marche pour moi. Cela peut un peu varier (10 min de plus ne me semble pas beaucoup).
      Pour ma part (et dans les recettes suivies vu qu’il s’agit d’un mijoté) le feu vif ne marche pas, la sauce a tendance à sécher trop vite sans avoir le temps d’imprégner la viande mais si ça fonctionne avec votre feu et poêle tant mieux.
      J’ai testé plusieurs quantités de sucre, celle-ci est celle qui nous convenait car le porc caramélise sans que ce soit trop sucré et je vous avoue même que nous avons trouvé le tout un poil salé (du fait de la sauce soja).
      Après vous pouvez bien sûr adapter à votre palais, diminuer un peu le sucre, ajouter de la fish sauce…
      Bonne soirée et à bientôt !

  • Merci Edda pour toutes vos recettes, elles sont toutes aussi bonnes les unes que les autres ! Un vrai régal à chaque fois !
    Je vais tester aujourd’hui le porc caramélisé à la chinoise.
    Et pour l’apero j’ai préparé vos fameux crackers aux graines dont je suis devenue complètement fan !
    Merci encore de nous faire voyager grâce à vos recettes et conseils.

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer