Pasta & risotto Recettes de cuisine Régimes & occasions Végétalien

Pâtes au pesto d’avocat

Pates pesto avocat recette

Pâtes au pesto d’avocat

Des pâtes d’été fraîches et colorées comme je les aime : des pâtes au pesto d’avocat avec des dés de poivrons (déjà que nous sommes dans le sacrilège pesto italien autant aller jusqu’au bout avec des éléments mexicains dont le poivron originaire de l’autre côté de l’Océan ;-). C’est délicieux, léger en bouche, l’avocat donne une jolie texture… des pâtes qui mettent de bonne humeur. Vous connaissez mon dada pour le pesto (d’ailleurs vous avez un article avec vingt recettes de pesto) l’avocat ne pouvait pas manquer.

Et pour tout vous dire j’ai préparé une recette similaire mais sans les fruits à coque) il y a plus de quinze ans, dénichée dans mon magazine fétiche de l’époque La cucina italiana, quand on était encore très loin de la folie des avocats. Et en Italie, c’était mission pas très facile car on en trouvait rarement et il étaient presque toujours pas mûrs du tout.

Pâtes au pesto d’avocat (pour 4 personnes)

Préparation : 15 min Cuisson : 15 min

  • 320 g de pâtes sèches format court type fusilli, fusilloni (comme ici), penne, rigatoni, farfalle
  • 2 avocats bien mûrs de taille moyenne
  • 1/2 poivron rouge
  • 1 petit poivrons vert
  • 6 à 7 cl d’huile d’olive vierge extra (l’ajouter au fur et à mesure et adapter)
  • 50 g de pecorino romano ou de parmesan
  • 40 g de pignons de pin ou de pistaches ou d’amandes mondées ou noix de cajou
  • 20 feuilles de persil plat (ou de basilic)
  • le jus d’un citron vert
  • sel et poivre (ou un belle pincée de piment oiseau)
  1. Laver et éplucher l’avocat, retirer le noyau et le mettre dans le bol du robot ou blender, verser le jus de citron, ajouter le fruit à coque au chois (ou un mélange), le persil lavé et commencer à mixer par à coups. Ajouter le fromage et l’huile (d’abord la moitié puis la suite pour adapter le texture), mixer à nouveau pour obtenir une sorte de crème. Si trop dense ajouter un peu d’eau ou d’huile (ou pendant la cuisson des pâtes un peu d’eau de cuisson, j’ai souhaité garder un côté fluide et non pâteux mais à vous de voir). Saler, poivrer et garder de côté.
  2. Porter à frémissement de l’eau dans une grande casserole puis la saler. Y plonger les pâtes et laisser cuire le temps indiqué sur le paquet (voir mes astuces pour cuire les pâtes).
  3. Pendant ce temps, laver les poivrons et les couper en dés (ou pour le vert long en tranches fines).
  4. Mettre le pesto dans un saladier, diluer un peu si besoin avec 1 c à soupe d’eau de cuisson des pâtes. Égoutter les pâtes, les plonger dans le saladier et mélanger. Servir avec les morceaux de poivrons et un filet d’huile d’olive.

Conseils :

Conservation : comme toujours les pâtes (et le risotto ou le steak 😉 sont un plat minute à déguster de suite et notamment ce plat avec du pesto. Toutefois, vous pouvez préparer ce dernier à l’avance (2 à 3 h) et le garder au frais, recouvert d’huile puis de film alimentaire au contact direct. Il vous suffira de cuire les pâtes au dernier moment

Saveurs et variantes : c’est léger en bouche, végétal, légèrement crémeux et les poivrons apportent du goût et une texture qui s’y marie très bien. Comme indiqué dans la recette, vous pouvez varier les fruits à coque et remplacer le poivron par du piment (plus mexicain ;-). Vous pouvez aussi remplacer les poivrons par des tomates en dés ou cerise ou du concombre. Et vous pouvez aussi ajouter un peu de mozzarella par exemple (mais ce ne sera plus vegan)

17 Commentaires

  • Cela fait un moment que j’ai envie de tester le pesto d’avocat. Je vais tester votre recette dans la semaine dès que mes avocats auront mûri!

  • Che bella ricetta! Ci vuole proprio qualcosa di fresco in questi giorni e qualche idea in più non guasta. Anch’io ho imparato a cucinare con La cucina italiana; prima era più difficile trovare certi ingredienti, ora si trova quasi tutto in ogni supermercato!

  • Une de + qui donne envie. Merci Edda
    Ce n’est pas la saison des avocats en Europe… dommage j’attendrai pour pouvoir se régaler

    • De rien ! Disons que ce n’est presque jamais la saison en Europe, l’avocat est par définition un fruit exotique (notamment mexicain mais aussi d’autre pays de l’Amérique du Sud) un peu comme les bananes ou les mangues 😉 Après il y a aussi des petites productions en Espagne ou en Israël mais ça reste l’exception.
      Bonne journée

      • Sur ce point je ne suis pas d’accord car on trouve facilement des européens marocains ou israéliens entre décembre et avril dans les épiceries ou grandes surfaces vendéennes. Donc perso je n’en prépare pas s’ils viennent de + loin

        • Je n’en trouve pas facilement mais si vous en trouvez tant mieux… et puis, heureusement, c’est au choix de chacun 😉

  • Bonjour Edda,

    Encore une de vos merveilleuses recettes ! Merci !! I Une question cependant : que voulez-vous dire par « fruit à coque » ?

    • Merci Aurélie ! Il s’agit des fruits secs à coque (on les appelle ainsi) : noisettes, amandes, pignons, noix…
      Belle soirée

  • Bonjour Edda, par quoi remplacer les poivrons que je ne supportent pas, peut-on mettre des morceaux de courgettes et des tomates, merci pour votre réponse, Colette

    • Bonjour Colette,
      Oui, notamment les tomates, c’est d’ailleurs indiqué dans les conseils en bas de la recette 😉 Les courgettes aussi s’y marient bien, il suffit de les faire sauter au préalable dans un peu d’huile et d’ail.
      Bonne journée !

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer