Angleterre Bases Boissons Conserves, sauces & condiments Plats Recettes de cuisine Recettes du monde Régimes & occasions

Levain de gingembre (ginger bug)

Levain de gingembre (ginger bug)

Vous avez envie de faire vos sodas maison et vous amuser ? Cette recette est pour vous. Certains d’entre vous se souviennent probablement de ma bière de gingembre (ginger beer qui en fait n’est pas vraiment une bière) proposée il y a quelques temps et qui avait été un coup de coeur. Une boisson fraîche pétillante et fermentée. Je vous avais donné la version plus contemporaine et rapide (avec un super résultat). Aujourd’hui, je vous propose de créer votre propre levain de gingembre (la ginger bug) qui sert de base à la ginger beer mais pas que (vous en mettez où vous voulez).

C’est simple comme bonjour, ludique (je me sentais un peu une sorcière 😉 et bon, mais, comme tout ce qui est fermenté, il faut un peu de patience (au moins 5 jours) et un petit geste de 5 minutes chaque jour. C’était mon petit rituel, je le mettais au soleil et le regardais de temps à autre. Je vous explique tout dans les détails, l’important est vraiment de suivre les étapes et les proportions et après à vous de jouer (je vous donne des conseils pour l’utiliser après la recette et vous devinez le prochain article 😉

Alors on se lance ?

Astuce du jour : il est important de secouer et d’ouvrir le bocal chaque jour.
Levain de gingembre (ginger bug)

Ginger bug, le levain de gingembre maison

Type de plat: Boisson
Cuisine: anglaise
Temps de préparation: 30 minutes
Repos: 5 days
Portions: 50 cl
Auteur: Edda Onorato

La recette du ginger bug, base pour préparer des soda au gingembre dont la ginger beer

Imprimer

Ingrédients

  • 50 cl eau minérale, de source ou filtrée (important)
  • 1 belle racine gingembre ferme (bio si possible)
  • sucre blanc ou de canne blond

Instructions

  1. Verser l'eau dans le bocal en verre, extra propre, à fermeture hermétique. Y râper une cuillère à soupe de gingembre avec la peau et ajouter une cuillère à soupe de sucre. Mélanger, fermer et secouer avec énergie. Ouvrir le bocal puis refermer et secouer.

  2. Laisser fermenter dans un endroit chaud (dans l'idéal autour de 30°C). Chaque jour, pendant cinq jours, répéter l'opération : 1 cuillère à soupe de gingembre et une de sucre, fermer et secouer. Dès le troisième jour, on doit percevoir des petites bulles doivent apparaître.

  3. Il est prêt quand il y a plusieurs petites bulles et sent bon le gingembre et la légère fermentation. Si besoin prolonger d'un jour (mais sans ajouter rien d'autre).

  4. L'utiliser dans des boissons. Pour continuer à le faire vivre, rajouter la quantité de liquide qui a été enlevée pour l'utiliser et ajouter 1 càs de gingembre et de sucre par 10 cl d'eau ajoutée tous les trois jours (voir mes notes pour les détails).

Notes

Conseils :

Conservation : en principe, si nourri régulièrement et à la bonne température, ce levain se conserve à l’infini. Personnellement, je ne le conserve pas longtemps (surtout quand il commence à faire moins chaud mais on peut aussi le mettre sur le radiateur ;-). N’oubliez pas de l’ouvrir régulièrement pour éviter le cumul de gaz.

Longue conservation, réactivation … comment faire ? En principe il se conserve à l’infini. Selon l’usage que vous en faites, vous pouvez soit le nourrir tous les trois jours comme indiqué avec 1 càs de sucre et de gingembre râpé et le garder à température ambiante, si vous l’utiliser souvent (sans oublier de rajouter l’eau équivalente à ce que vous avez prélevé : le premier jour rajoutez l’eau plus le gingembre et puis nourrissez)le tous les trois jours). Si vous souhaitez le conserver longtemps (sans l’utiliser tout le temps), vous pouvez le mettre au frais et le nourrir (toujours 1 càs) 1 fois par semaine. Souvenez-vous de l’ouvrir et le secouer ou mélanger de temps à autre. Si vous souhaitez ensuite l’utiliser, pour le réactiver, mettez-le à température ambiante et nourrissez-le chaque jour pendant 4-5 jours avant de l’utiliser (comme dans la recette).

Autre conseil (c’est du vécu) : n’en utilisez pas trop à la fois et souvent, il n’aura pas le temps de se reprendre et risque de devenir peu efficace (plus pétillant, moins bon). Espacez les utilisations de plusieurs jours.

Temps : c’est à vous de l’observer surtout les petites bulles et l’air qui sort chaque jour qu’on l’ouvre pour le nourrir (n’oubliez pas, c’est important autrement il y aura trop de gaz et ça risque d’éclater !)

Comment savoir si c’est raté ? Il peut arriver que la fermentation ne marche pas (c’est rare), dans ce cas, les bulles ne se forment pas et il peut y avoir un peu de moisissure… jetez tout.

Quoi faire avec ? Bien sûr vous pouvez l’utiliser dans la ginger beer (à la place de la levure), il en faudra 20 cl. Vous pouvez aussi l’ajouter dans des boissons fraîches pour donner ce côté légèrement pétillant et ce petit goût de gingembre (dans un jus d’orange ou de pamplemousse ou de citron, un thé froid au gingembre…).

 

La recette et certains détails viennent d’un très joli livre, complet et bien expliqué « Kéfir, Kombucha et compagnie », faire ses sodas maison de Lökki (qui sont des producteurs de ces sodas) qu’un ami m’avait recommandé et j’en suis contente.

Imprimer

4 Commentaires

  • 5 stars
    Bonjour Edda, super cette fermentation du gingembre!!! je vais profiter du beau temps pour en faire; Je fais déjà mes légumes fermentés et du riz noir fermenté, je vais continuer avec le gingembre alors 🙂 avec mes bocaux remplis pleins la maison, c’est mon mari qui va encore râler hi hi!

  • Bonjour et merci pour cette recette.

    Je me lance dans la réalisation de kéfir, légumes fermentés et kombucha, donc votre article tombe à pic !

    Par contre, je ne comprends pas ce qui est dit au point 4 : est-ce que je dois rajouter la quantité d’eau et de sucre à chaque prélèvement ? Et pourquoi dîtes vous tous les 3 jours ?

    Merci de m’aider et merci pour tous vos partages.

    • Bonjour Mazuza,
      Merci à vous, ravie de vous donner envie ! Nous sommes en train de nous amuser et régaler depuis deux semaines avec 😉
      Alors pour l’eau il faut rajouter celle que vous avez enlevée et pour le maintenir n’ajouter du gingembre et du sucre (une cuillère de chaque) que tous les trois jours. C’est ce qui était préconisé dans le livre et ça marche (selon les sources, j’ai trois livres sur le sujet, les conseils varient). Après vous pouvez aussi le nourrir tous les jours, si vous l’utiliser très souvent (ou le garder au frais si vous souhaitez le faire reposer). Vous me donnez l’occasion de compléter le billet pour une conservation plus longue.
      Belle journée et à bientôt !

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer