Chocolat Desserts Recettes de cuisine

Moelleux au chocolat au coeur coulant

moelleux chocolat mi cuit recette parfaite
Mi-cuit au chocolat ou moelleux au chocolat coulant, la recette parfaite.

C’est l’heure de succomber…. à ce dessert au chocolat sensuel, chaud avec un trésor coulant qui le rend si attrayant. Voici donc ma nouvelle version (après presque 10 ans de la première, la base est toujours la même 😉 du moelleux au chocolat coeur coulant. Un dessert que je prépare depuis près de 20 ans, rapide et qui en général fait toujours des heureux. Si en plus vous le servez avec une glace ou une crème (vous avez les liens aux recettes plus bas) alors là c’est le bonheur absolu ! En plus vous pouvez très bien vous organiser bien à l’avance et le cuire juste au dernier moment.

Aller à la recette

Les ingrédients du moelleux au chocolat et variantes

Là c’est vraiment le placard ! :

  • chocolat noir à 60-70% (pas plus ça ne marchera pas bien) dans l’idéal du chocolat de couverture entre 64 et 70% de cacao
  • oeufs
  • farine (on peut aussi réaliser du sans gluten avec de la farine de riz et de l’amidon de maïs mélangés)
  • sucre : semoule, de canne blond mais aussi de canne complet si vous aimez l’arrière-goût (il sera aussi plus humide). Dans certaines recettes, est utilisé une partie de miel, je n’ai pas testé
  • beurre (j’aime panacher avec du beurre demi-sel qui se marie si bien au chocolat. Vous pouvez aussi le remplacer par de l’huile végétale (olive pépins de raisin ou de l’huile de noix de coco) mais le moelleux sera plus fragile après cuisson.

Comment réaliser le moelleux au chocolat

C’est ultra simple.

Il faudra tout d’abord fouetter les oeufs avec le sucre jusqu’à ce qu’ils incorporent de l’air et le sucre fonde. Pendant ce temps, on fait fondre le chocolat avec le beurre. D’un autre côté, on prépare la farine.

L’ordre d’incorporation est le suivant : oeufs et sucre puis chocolat et beurre et enfin la farine. Travaillez le moins possible la pâte et toujours en soulevant la préparation (on doit obtenir une sorte de mousse un peu dense).

Enfin, on laisse reposer au frais et puis on fait cuire.

Deux astuces pour réussir le mi-cuit au chocolat

Et ne pas vous retrouver avec un truc trop cuit ou complètement détruit 😉

  • cuisson : haute température (autour de 200°C) pendant 10 min. Attention elle dépend aussi des fours, faites des tests avec le votre
  • repos après cuisson : ne démoulez pas tout de suite, mais renversez le moule sur l’assiette, attendez une ou deux minutes puis frapper d’un coup sec et démoulez.

Comment conserver le moelleux au chocolat avant cuisson

Le truc très pratique pour ce type de dessert c’est que vous pouvez le préparer à l’avance et le cuire au dernier moment (comme au restaurant !) pour le déguster tout chaud. Vous avez deux options pour vous organiser :

  • au réfrigérateur : vous pouvez conserver la pâte crue dans les ramequins 24 h au réfrigérateur (pas vraiment plus vu la présence des oeufs crus)
  • au congélateur : vous pouvez conserver les moelleux crus dans les ramequins jusqu’à un mois au congélateur. Dans ce cas cuisez-les directement au four encore congelés (il faudra une quinzaine de minutes voire 12-13 selon les fours, au lieu de neuf-dix).
moelleux chocolat coulant recette facile
Moelleux au chocolat coeur coulant, la recette facile, rapide et ultra gourmande

Que servir avec le moelleux au chocolat ?

moelleux chocolat coulant recette facile

Moelleux au chocolat coulant (ou mi-cuit)

Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 10 minutes
Repos: 1 heure
Portions: 8 personnes
Auteur: Edda Onorato
La recette facile et parfaite du moelleux au chocolat coeur coulant, irrésistible !
Imprimer la recette

Equipment

  • Four

Ingrédients

  • 180 g chocolat noir pâtissier (dans l'idéal de couverture), haché
  • 4 oeufs entiers (200 g sans la coquille)
  • 130 g sucre de canne blond ou semoule
  • 120 g beurre ou 80 g de beurre doux + 50 g de beurre demi-sel + un peu pour le moule
  • 70 g farine ordinaire T65 + un peu pour le moule
  • 3 gouttes huile essentielle de mandarin (facultatif)
  • 1 càs cacao en poudre (pour la finition)

Instructions

  • Préchauffer le four à 190°C (chaleur tournante) ou 200°c (chaleur statique).
  • Dans un saladier, un cul de poule ou le bol d'un robot fouetter les oeufs avec le sucre jusqu'à ce qu'ils deviennent clairs, mousseux et doublent de volume.
  • Pendant ce temps, beurrer et fariner 8 ramequins de 6 cm de diamètre environ (dans l'idéal en céramique… à défaut en métal ou aluminium).
  • Faire fondre le chocolat au bain-marie (ou au micro-ondes) avec le beurre puis mélanger pour obtenir un ensemble fluide et brillant.
  • Verser le chocolat chaud et fluide dans les oeufs puis mélanger délicatement avec une spatule, du bas vers le haut.
  • Ajouter la farine tamisée et mélanger à nouveau doucement en soulevant la préparation : elle doit être homogène (marron clair) mais toujours mousseuse (la travailler le moins possible).
  • Répartir la préparation dans le ramequins au 2/3 ou 3/4. Tapoter légèrement.
  • Faire reposer une heure ou deux heures au frais (pas obligatoire mais c'est beaucoup mieux pour le contraste, je le fais toujours)
  • Enfourner pendant 9-10 minutes : une croûte doit se former et le coeur sembler encore tremblotant.
  • Renverser ensuite les ramequins sur 8 petites assiettes, attendre 1 ou 2 minutes puis taper d'un coup sec (tenez l'assiette et le ramequin en même temps) et démouler.
  • Servir chaud (ou attendre un peu), saupoudré de cacao, avec le coeur coulant.

Notes

Conseils :
Conservation : comme indiqué plus haut, la bonne nouvelle est que ces moelleux crus se conservent très bien ( du coup vous n’aurez qu’à les cuire au dernier moment juste avant de servir, pendant le fromage ;-). Vous pouvez les conserver un jour au frais, recouverts de film alimentaire (à retirer bien sûr avant cuisson) ou bien au congélateur jusqu’à un mois.
Temps de cuisson : ils sont variables selon les fours, le matériau du contenant et la température du moelleux
  • la céramique conduit bien, est plus stable et chauffe moins vite (ça reste ma préférée pour cette préparation
  • le métal conduit très vite (surtout qu’il est moins épais) du coup, les moelleux vont cuire plus vite. Vérifiez l’aspect et faites des essais (pas de règle universelle)
  • si les moelleux crus ont été congelés, sortez-les encore congelés et faites-les cuire à 200°C pendant 12 à 15 minutes (faites un test avec un moule dans votre four). Là aussi faites des essais avec votre four (ou un moelleux test au début).
Parfums : vous pouvez parfumer la pâte avec des épices (cannelle, cardamome…) des huiles essentielles (d’agrumes par exemple : 3 gouttes). 
Pour un coeur coulant précis (je ne l’ai pas fait ici car j’aime ainsi 😉 :
  • insérez à coeur (et remettez un peu de pâte par-dessus avant cuisson) un carré de chocolat
  • insérez à coeur une petite boule congelée de ganache au chocolat (même proportions de chocolat que de crème voir cet article)
Astuce de démoulage : si même après le temps de repos et le coup sec il ne se démoule pas, passer un couteau sur les bords et recommencez 😉

D’autres recettes de moelleux ou mi-cuit au chocolat ou de soufflé

Moelleux au chocolat du Ritz
Une super recette de moelleux au chocolat coulant
Voir la recette
moelleux chocolat recette ritz
Moelleux au chocolat noir avec un coeur au chocolat blanc
Moelleux au chocolat coulant, noir avec un coeur blanc, un délice !
Voir la recette
moelelux chocolat noir coeur coulant chocolat blanc
Soufflé au chocolat
Le soufflé au chocolat léger, une belle recette et plein d’astuces
Voir la recette
souffle chocolat recette conseils

14 Commentaires

  • 5 stars
    Merci Edda pour cette recette réconfortante et tous ces bons conseils 🙂
    J’ai des moules en silicone: ils réagissent comment par rapport à la céramique? est ce que les temps de cuisson seront à augmenter ou diminuer?
    Belle Journée
    Helene

    • Avec plaisir Hélène !
      Avec le silicone cela cuit un peu plus vite, comptez 1 à 2 minutes de moins (toujours en faisant le test avec votre four).

  • Bonjour Edda, la recette me plait bien et je vais la tester. Quelle contenance pour les ramequins pour avoir l’effet désiré comme sur la photo 😉
    Merci et bonne journée

    • Merci Sophie, ravie de vous donner envie !
      Comme indiqué les ramequins font 6 cm de diamètre et il faut les remplir au trois quart. Il faut répartir la quantité de pâte sur 8 ramequins, c’est ce que j’ai fait (je n’ai pas pesé).
      Bon moelleux !

  • Justement envie de ça, avec ce froid de canard et le rhume qui guette les braves gens ! Je n’en ai jamais fait moi-même, mais avec ta recette en poche avant d’aller faire quelques courses aujourd’hui, hop, ni une, ni deux, voilà le nécessaire dans mon panier ! Ah nous deux, petit moelleux… 🙂

    • Merci Léa ! Tiens-moi au courant et pour le temps exacts de cuisson fait d’abord un test avec un ramequin dans ton four
      Bonne nuit

      • Petite question : je n’ai pas de ramequin, seulement des moules à muffin, ça fera l’affaire ? Vu le temps de cuisson réduit, je peux les cuire un à un, ce n’est pas un souci. 🙂 Je lis aussi qu’il est conseillé de mettre les moules au frigo ou congélo plusieurs heures avant d’y mettre la pâte et de la cuire. Ceci pour faciliter le coulant à la fin. Tu as déjà testé ?

        • Bonjour Léa,
          Oui ça marche aussi avec des moules à muffins bien sûr.
          Oui bonne question (je l’ai rajouté dans la recette), je fais aussi presque toujours reposer d’abord au frais (également pour des raisons d’organisation) et cela raffermi l’ensemble et donne plus de contraste en cuisson. D’ailleurs dans les notes j’ai indiqué soit le repos au frais soit le repos au congélateur (ça marche aussi très bien)
          Belle journée !

          • 5 stars
            Merci Edda ! J’ai testé les deux, à vrai dire, je ne trouve pas que ça fasse une différence énorme. De toute façon, ta recette est juste PARFAITE, ça a été un franc succès (et je me sens même un peu honteuse d’avoir pensé que « ça doit être compliqué à faire, le contraste de texture, tout ça, et puis tout le monde les achète surgelés, même dans les restos, alors bon, il doit bien y avoir une raison etc… » hahaha quelle blague ! C’est simplissime, rapidissimme et delicississime ! Bravo Edda ! (encore une fois 😉 )

  • Dessert « mythique » le coulant au chocolat à été inventé par Michel Bras (restaurateur aveyronnais). Le restaurant tenu désormais par son fils célèbre bientot les 40ans de ce fabuleux dessert et nous donne rendez vous sur leur site instagram le 2 novembre..tout ceci mis à part chez nous c’est avec une boule de ganache congelee au centre

    • Tout à fait ! Oui je le connais et ai eu la chance d’aller manger là-bas 😉
      Cela étant dit cette recette est différente pour plusieurs raisons : celui crée en 1981 contient de la poudre d’amande, de farine de riz ou fécule et il y a à coeur une ganache au chocolat. Ici elle est plus simple et marche bien (inspirée d’une recette du Ritz 😉
      Belle journée !

Commenter

Evaluation de la recette




Partagez
Tweetez
Enregistrer