mercredi 11 mai 2016

Brochettes de poulet yakitori

Brochettes de poulet yakitori
Brochettes de poulet yakitori
Aujourd'hui petit tour au Japon (une fois n'est pas coutume) avec une préparation que j'aime beaucoup, savoureuse mais surtout très rapide et facile à préparer : des brochettes de poulet yakitori. Même si les yakitori sont principalement à base de poulet, cette sauce peut se prêter à bien d'autres viandes et préparations (délicieuses) ainsi que vous avez du remarquer lorsque vous mangez japonais. J'ai souhaité faire simple et on s'est régalés !
Pour ce qui est des ingrédients de la sauce, je vous conseille de les acheter en épicerie fine ou asiatique ou même au rayon du monde des grandes surfaces (oui je sais certains nom sonnent bizarre mais il n'y en a pas beaucoup et après ils vous serviront toujours pour cuisiner japonais). 
La sauce est ultra simple à préparer et c'est une belle alchimie se saveurs qui vont enrober la viande, la garder moelleuse et la caraméliser légèrement. Parfaite avec le poulet justement.

C'est rigolo car parmi les cuisines du monde un peu lointaines des nôtres, il y en a deux que j'aime beaucoup déguster mais que j'ai approché en cuisine très timidement : la cuisine chinoise et la cuisine japonaise. Alors qu'en général je me lance sans problèmes dans l'inconnu ou presque, allez comprendre pourquoi... En réalité ce n'est pas tant la technicité, (il y a comme toujours des recettes très simples, celle-ci en est la preuve) mais plutôt cette sensation de terrain inconnu justement, surtout gustativement. Je crains de ne pas retrouver les goûts, les textures, les mélanges et les odeurs avec lesquels les japonais ou les chinois ont grandi.

À ce propos, ma première rencontre avec la cuisine japonaise s'est déroulée à Rome (si si pas au Japon où nous rêvons d'aller), il y a 20 ans, dans un vrai restaurant japonais (fréquenté pratiquement que par eux et quelques téméraires), un peu luxueux (forcément) et qui n'existe plus. Nous avons voulu goûter énormément de choses et surtout ce qu'il y avait de plus traditionnel (donc pas que des sushi ou des tempura), un repas complet et très structuré. Je ne me souviens plus exactement de la vingtaines de mets, certains adorés d'autres moins mais nous sommes sortis de là contents de la découverte, dépaysés et avec les sens un peu perturbés... Certains mets avec des saveurs très particulières ou poissons/mollusque ou peut-être méduses ? aux textures bizarres sans parler de la glace aux haricots rouges.
C'est rigolo car parallèlement nous avions découvert à Paris en vacances la grande mode des restaurants japonais à sushi, très accessibles et assez standardisés où finalement tout était à notre goût. Mais je pense que la vraie cuisine était plutôt la première goûtée et j'en ai eu la confirmation par la suite dans des restaurants plus traditionnels. Et je crois que c'est leur cuisine maison, réconfortante qui me plait le plus.
Avec le temps (et cela vaut aussi pour d'autre cuisines et ingrédients, il suffit de penser au gingembre et à la coriandre que j'ai mis du temps à appréhender et que j'aime beaucoup maintenant), on a fini par la classer parmi les meilleures cuisines. 
Mais je m'égare...

Passons à la recette simplissime que vous pouvez improviser quand vous voulez.

Brochettes de poulet sauce yakitori (pour 4 personnes)
  • 600 g de blancs de poulet
  • 6 càs de sauce soja
  • 4 càs de saké (eau de vie de riz, ou, à défaut, de l'eau de vie neutre ou un vin liquoreux sec)
  • 3 càs de mirin (vin de riz, sorte de saké mais plus doux et moins alcoolique, utilisé comme condiment)
  • 1 càs rase d'amidon de maïs (type Maïzena)
  • 1 càs rase se sucre
1. Préchauffer le four à 210°C gril avec le grill et la plaque en dessous dedans dès le début ainsi il seront chauds. On peut aussi utiliser un barbecue ou une plancha.
2. Tremper des brochettes en bois dans de l'eau froide 10 minutes ou utiliser des brochette en métal.
Couper le blanc de poulet en dés le plus possible réguliers, enrouler les restes de morceaux plus fins ou pointus de manière à former une sorte de dés. Les enfiler assez serrés (mais pas trop non plus) dans les brochettes mouillées ou des brochettes en métal.
3. Préparer la sauce yakitori : dans une casserole, mélanger le saké avec la sauce soja, le mirin et le sucre et l'amidon (ce dernier doit bien de dissoudre). Porter à frémissement et laisser cuire 4 à 5 minutes le temps que la sauce épaississe et nappe la cuillère.
4. À l'aide d'un pinceau badigeonner les brochettes de sauce puis enfourner en les posant sur le grill pendant 7 à 8 minutes en tout (ou même la plaque recouverte de papier cuisson mais la cuisson sera moins homogène et il faudra retourner les brochettes). Badigeonner à nouveau les brochettes au bout de 4 minutes et au bout de 6 minutes.
Sortir les brochettes et servir bien chaud avec du riz nature (à la japonaise).

4 commentaires:

  1. Caramélisé comme ça, c'est irrésistible !

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien sympa de faire sa sauce yakitori soi-même !

    Un petit conseil : ajouter un peu de poudre de citronelle pour apporter une petite pointe de saveur acide à la sauce.

    RépondreSupprimer
  3. Mmmmm j'adore les brochettes yakitori ! Les tiennes sont vraiment réussies !

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup la cuisine chinoise, vietnamienne, asiatique en général et j'avoue que les yakitoriis sont un de mes plats préférés ! Il faut avoir les ingrédients ! Il me reste du Mei-kue-lu, un alcool chinois, j'essaierai, c'est si simple, tu as raison ! :)

    RépondreSupprimer