dimanche 15 mai 2016

Eton mess aux fraises

Eton mess aux fraises
Eton mess aux fraises
Avec les meringues vegan de l'autre jour (vraiment bluffantes, croyez-moi !), deux très belles barquettes de fraises Charlotte achetées au marché et très peu de temps à disposition, j'ai improvisé un Eton Mess aux fraises. Comme vous savez, j'adore ces dessert de fruits, meringues et crème, je trouve que c'est léger et chaque élément complète bien l'autre et puis je suis très très fruit (plus que chocolat ;-)
Je vous ai d'ailleurs déjà proposé un Eton mess à la rhubarbe il y a quelques années (et oui le temps passe).

Ainsi que je vous avais raconté à cette occasion, il s'agit d'une dessert anglais, paraît-il inventé à l'Université d'Eton justement pour les étudiants, dans les années 30'. Très informel (d'où le "mess"), minute et très fruité préparé avec trois fois rien, il ne peut que plaire. Et surtout avec les fraises, c'est vraiment une merveille.

Eton mess aux fraises (pour 4 personnes ou 4 coupes assez larges)
  • 500 g de fraises bien parfumées (charlotte, ciflorettes, mara des bois...)
  • 25 cl de crème fleurette bien froide (ou 20 cl de crème fleurette et 50 g de mascarpone pour plus de tenue)
  • 16 petites meringues (60 g environ, on peut aussi en ajouter) vegan (recette ICI) ou classiques (recette ICI)
1. Laver et équeuter les fraises. En garder 4 pour la décoration, mixer la moitié des fraises et couper en gros dés l'autre moitié restante.
2. Dans un bol fouetter la crème bien froide (ou mélangée avec le mascarpone comme dans la chantilly au mascarpone) d'abord à petite vitesse puis à moyenne vitesse afin qu'elle devienne mousseuse presque ferme (voir les conseils pour réussir la crème fouettée).
3. Mettre les fraises coupées dans un bol puis ajouter la crème et mélanger. Ajouter 4 càs de coulis de fraises et mélanger à peine (juste pour avoir un effet marbré)
4. Poser 2 meringues sur le fond de chaque coupe, puis répartir la moitié du mélange crème/fraises, verser sur la bords la moitié du coulis et procéder de même pour une deuxième couche crème/fraises/coulis.
Garnir chaque coupe avec une fraise coupée en deux et servir immédiatement

Conseils :
- Conservation : une fois monté dans les coupes, le Eton mess se conserve peu (voire maximum 1/2h au frais) c'est vraiment un dessert minute, notamment avec des meringues vegan qui ont tendance à fondre sous l'effet de l'humidité.
- Vous pouvez préparer les meringues maison plusieurs jours à l'avance (voir mon article sur les cinq astuces pour des meringues parfaites)
- Vous pouvez fouetter les crème 2 à 3 heures à l'avance et la garder au frais bien recouverte de film alimentaire. Elle ne bougera pas et c'est pratique pour faire un montage au dernier moment. Par contre ne vous occupez des fraises que peu avant de servir (cela prend quelques minutes)
- Sur cette base vous pouvez utiliser d'autre fruits, aromatiser la crème et éventuellement la sucre si les fruits ne le sont pas assez
- Vous pouvez aussi former de couches avec d'autre meringues
- La recette est inspirée (avec juste quelques virgules de différence) d'un très joli livre sur la pâtisserie anglo-saxonne que j'ai depuis des années et qui me plait toujours autant, précis, frais, simple Cookies, muffins and co. de mon amie Pascale Weeks.

6 commentaires:

  1. C'est frais, c'est simple, c'est bon. Merci. Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ! Bon dimanche également

      Supprimer
  2. Je regarde mes fraises mûrir (c'est long cette année) dans mon jardin et je note précieusement vos recettes car elles vont donner en même temps, outre les confitures, je pourrai varier les plaisirs ^-^ ! Merci Edda et bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  3. Mais quel délice!
    Fait dimanche dernier avec les petites meringues vegan et je n'en suis pas encore remise ;)
    Lors de la préparation, en goûtant les appareils, j'étais un peu inquiète parce que je ne les trouvais pas assez sucré (et pourtant je ne suis pas très sucre).
    Mais au moment de la dégustation, Ô joie! Un équilibre parfait entre le sucre des meringues, l'acidité de la fraise et la douceur de la chantilly (avec un tiers de mascarpone).
    Dur de trouver des mara des bois de mon côté de l'atlantique en revanche ;)
    Encore une fois Edda, merci pour cette recette parfaite.
    Elsa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous Elsa pour l'enthousiasme ! Oui c'est l'équilibre qui fait tout ;-)
      Belle soirée et à bientôt

      Supprimer