Desserts Recettes de cuisine Recettes du monde Sans gluten

Eton mess à la rhubarbe

Rhubarb Eton mess

Versione italiana più giù

Aujourd’hui un dessert très anglais,
un des plus frais et des plus aimés…souvenir de mon premier
voyage en Angleterre. Délicieux, décoiffé 😉
et traditionnel comme le lemon posset (clique).
Comme beaucoup d’entre vous je suppose,
j’ai connu l’United Kingdom adolescente…les fameux séjours pour
apprendre l’anglais. J’y suis allée en début d’été, sous la
pluie mais aussi sous le soleil, inondé de vert, de fêtes et de
bonne humeur. Je suis tombée sur une famille (amis d’amis)
absolument adorable, avec une belle maison et une maman (française
marié à un anglais) qui cuisinait très bien, notamment les
desserts anglais. Du coup je n’ai aucun mauvais souvenir (sauf peut-être la cantine) lié à cette gastronomie.
Je me souviens que c’était vers la fin
de l’année scolaire, j’avais assisté à des cours mais aussi à des
cérémonies de remise de prix et enfin aux fameux parties. Le soir
entre jeunes mais aussi des brunch plus formels avec les adultes. La maman apportait
souvent le dessert et le premier que j’ai goûté était justement
l’Eton mess. Tout simple : de la meringue, des fraises (ou des
framboises) et de la crème chantilly. Beau et bon. Plus tard, quand
j’y suis retournée en tant qu’adulte (= c’est moi qui faisais la
cuisine) c’était un des dessert improvisé avec les moyens de bords
que je préparais le plus souvent et que nous dégustions dans le
jardin toujours très très vert (et humide). 
Il paraît que l’Eton mess
(littéralement désordre d’Eton, j’adore ce nom) est né justement
dans les années 30 à l’Université d’Eton dans un des shops pur
étudiants. Il était à l’origine servi avec des fraises, des
bananes, de la glace…la version avec la meringue et uniquement de
la crème et des fruits est venue plus tard. Il est encore offert
aujourd’hui le 4 juin à l’occasion de la remise des prix annuels.
Une jolie tradition.
Et moi qu’est-ce que j’ai fait ? J’ai
remplacé les fraises par de la rhubarbe (et oui encore elle et ce
n’est pas fini, enfin, presque ;-). Bon il y a quand même un fil
rouge puisque la rhubarbe est un ingrédient très utilisé dans la
cuisine anglo-saxonne. Je l’ai légèrement parfumée à l’anis,
saveur qui se marie bien comme dans la limonade à la rhubarbe et estragon. Concernant les meringues je vous ai donné la recette et
tous les secrets pour les réussir (clique).
C’est léger (si si il y a de l’air
aussi dans la chantilly 😉 fruité et plein de promesses d’été…
Eton mess à la rhubarbe (pour 4
personnes)
– 300 g de rhubarbe bien mûre
– 200 g de crème fleurette bien froide
– 100 g de meringue (recette ICI)
– 4 cs de sucre
– 2 cs de sucre glace
– la pulpe d’une gousse de vanille
– quelques grains d’anis vert
(facultatif)
1. Saupoudrer le rhubarbe de sucre et
laisser macérer 15 minutes. Mettre dans une casserole avec les
grains d’anis et porter à peine à ébullition puis éteindre et
laisser tiédir.
2. Pendant ce temps fouetter la crème
fleurette avec la pulpe de vanille d’abord à petite vitesse puis à
moyenne vitesse, en ajoutant le sucre glace en 2 fois. On doit
obtenir une crème bien mousseuse presque ferme.
3. Emietter grossièrement la meringue au
fond de 4 verrines. Ajoutez la rhubarbe et enfin la crème chantilly.
Server de suite ou garder maximum une heure au réfrigérateur.
Notes :
– les meringues peuvent se préparer des
jours à l’avance, il suffira de les conserver dans une boîte en
carton à température ambiante dans un endroit sec.
– La rhubarbe aussi peut se préparer
quelques heures à l’avance
– Enfin la crème chantilly peut se
préparer 2-3 heures à l’avance. Il suffira de la garder couverte au
réfrigérateur.
– Sur cette base vous pouvez bien entendu
varier les fruits. L’original se fait avec des fraises dont une
partie est mixée et mélangée avec la crème. Je vous conseille en
tous cas d’utiliser des fruits juteux comme les fruits des bois (non
cuits), les prunes (cuites)…
Eton mess à la rhubarbe

Versione italiana

No non sono presa da un attacco di rabarbarite giuro, è pura esplorazione culinaria di quest’ortaggio che mi piace e che di solito lascia perplessi quanto a preparazioni.
Quindi oggi un dolce profondamente anglosassassone (ha circa un secolo) buono, fresco e con un nome simpatico l’Eton Mess (il disordine di Eton). Di solito si fa con le fragole ma qui il rabarbaro ha un senso (a parte il gusto), è un' »ortaggio » molto usato lì.
Quando mangio l’Eton Mess mi fa tornare in Inghilterra, in un giardino con l’odore dell’erba bagnata e quei party allegri d’estate. Infatti l’Eton Mess è uno dei primi dolci mangiati quando ho messo piede in Inghilterra, adolescente, e come molti di voi, durante una vacanza studio. Quando ci sono tornata, anni dopo, è il dolce improvvisato nella casa in affitto che preparavo più spesso…
Ok ok ma di che si tratta? Un miscuglio di meringa, frutta e panna, vanno sempre d’accordo no? Porta questo nome perché pare sia stato inventato in un chioschetto dell’Università di Eton, all’origine composto da gelato fragole e banane. La versione con sole fragole, meringhe e panna è venuta dopo. Per quanto riguarda le meringhe vi ho dato qui tutti i trucchetti per averle sempre perfette.
E oggi vi beccate l’Eton mess al rabarbaro leggermente profumato all’anice.
Facilissimo e casual, un’ottima soluzione per ospiti improvvisati o dolci solitari 😉
Eton mess al rabarbaro (per 4 persone)
– 350 g di rabarbaro ben rosso
– 200 g di panna fresca intera
– 100 g di meringa (ricetta QUI)
– 4 cucchiai di zucchero
– 2 cucchiai di zucchero a velo
– la polpa di un baccello di vaniglia
– qualche seme di anice (facoltativo)
1. Cospargere il rabarbaro di zucchero
semolato e far macerare un quart d’ora. Mettere tutto in una pentola
con l’anice e portare a bollore. Spegnere e lasciar raffreddare.
2. Nel frattempo montare la panna ben fredda con la vaniglia, prima a velocità lenta poi moderata
aggiungendo lo zucchero a velo in due volte. Deve diventare spumosa, quasi soda.
3. Cospargere il fondo di 4 bicchieri con
pezzoni di meringa, aggiungere il rabarbaro poi la panna. Servire
subito o al massimo dopo un’ora (tenendo tutto in frigo).
Note:
– le meringhe si possono preparare con
giorni d’anticipo. Basterà conservarle in una sctaola e in un luogo
asciutto.
-potete cuocere il rabarbaro 1 o due ore
prima e procedere al montaggio all’ultimo
anche la panna può essere preparata
1-2 ore prima. Conservatela in frigo coperta fino al momento
dell’uso.
– Su questa base potete sbizzarirvi.
L’originale si fa con fragole fresche di cui una parte frullata e
mescolata con la panna. Vi consiglio di usare frutta acquosa come
frutti di bosco (crudi) o delle prugne (cotte).

18 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer