jeudi 20 avril 2017

Muffins aux myrtilles comme là-bas

Muffins aux myrtilles
Muffins aux myrtilles comme là-bas
Les muffins aux myrtilles sont emblématiques des États-Unis et comme toujours on en trouve pour le meilleur et pour le pire. Ici dans le même esprit que les nuggets de poulet, j'ai cherché à me rapprocher le plus possible des originaux. Et les voici avec cette super recette. Ultra simple, rapide, bien fruitée, elle est parfaite au petit déjeuner ou à l'heure du goûter.

Ici le grand secret (pour ne pas avoir de trucs secs ou qui n'ont pas le goût des myrtilles) est d'utiliser beaucoup de fruits et du lait fermenté.
Autre astuce, bien précisée dans la recette, ne travaillez pas trop la pâte afin qu'elle est une belle texture moelleuse (et pas souple :-). Ceci vaut pour tous les muffins d'ailleurs.
Et voilà de quoi voyager un peu en violet.
Muffins aux myrtilles
Muffins aux myrtilles comme là-bas
Muffins aux myrtilles sauvages et lait fermenté (pour 12 pièces)

Préparation : 15 min
Cuisson : 15 à 20 min

  • 280 g de farine ordinaire (T55) ou bien T65
  • 200 g de myrtilles sauvages congelées (j'ai utilisé celles de Picard), ou en saison des fraîches ou bien, à défaut des blueberries
  • 180 g de sucre semoule ou de canne blond)
  • 1 oeuf entier (55-60 g sans la coquille)
  • 200 g (20 cl) de lait fermenté ou lait ribot (en grande surfaces, épiceries orientales, magasins bio...)
  • 7 cl d'huile de tournesol ou de pépins de raisins ou d'huile d'olive délicate
  • 3 g de levure chimique ou de bicarbonate alimentaire (1 càc)
  • une pincée de sel

1. Préchauffer le four à 190°C-200°C (si statique). Dans un grand saladier, mélanger la farine avec la levure, le sucre et le sel. Dans un bol, mélanger l'oeuf avec le lait et l'huile.
2. Former un puits au centre du mélange de farine puis ajouter le mélange liquide. Mélanger délicatement puis incorporer les myrtilles encore congelées et mélanger à nouveau délicatement.
La pâte ne doit pas être homogène, s'il y a quelques grumeaux pas grave (comme pour les scones). Il est important de ne pas trop mélanger.
4. Verser la pâte dans des moules à muffins (en silicone si possible) et enfourner pendant un quart d'heure environ. Les muffins doivent gonfler, colorer et en enfilant un cure-dent dedans (loin de fruits) il devrait ressortir pratiquement sec.
Laisser légèrement tiédir, démouler et déguster.

Conseils :
- Conservation : les muffins sont bien meilleurs tièdes ou en tous cas, tout juste préparés. Autrement ils deviennent souples. Cela étant dit ils se conservent bien un jour à température ambiante, recouverts de film alimentaire. Pensez à les réchauffer légèrement.
Je pense qu'on peut aussi les congeler mais en général quand il y a beaucoup de fruits comme ici, j'évite.
- Lait fermenté : combiné avec la levure il va donner plus de moelleux que le lait simple, comme pour les scones ou le soda bread irlandais.
- Base de la recette : celle-ci est l'authentique (enfin une des authentiques ;-) dans la mesure où il y a beaucoup de fruits, peu d'oeuf, pas très sucrée. C'est l'ensemble qui va leur donner un beau moelleux. La recette est inspirée (avec quelques mini modifications) du Picard Mag du mois de mars, toujours très fiable.

30 commentaires:

  1. Ils sont terriblement tentants ces muffins !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Edda,

    Tout d'abord merci pour toutes ces recettes, c'est un vrai plaisir de vous suivre... Depuis votre recette de Soda bread une question me turlupine, ne pouvant consommer de lait de vache, je souhaiterais savoir si vous connaissiez une alternative au lait fermenté ? Ayant le même problème avec les oeufs, pensez-vous que je puisse subsituer celui de cette recette par autre chose ? De la compote de pomme ou des graines de chia réhydratées par exemple. Je vous remercie de votre aide

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous Emilie pour la fidélité ! Je crains ne pouvoir vous aider, je n'ai pas approfondi la question, désolée...
      Belle journée !

      Supprimer
  3. A chaque que tu présentes une recette que j'ai déjà dans mes fiches et donc testée, je suis plus tentée par la tienne ! ces muffins ne dérogent pas à la règle et j'en fais mon régal au petit déjeuner.

    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille merci Floriane, c'est adorable ! Tu me diras ?

      Supprimer
    2. Je te tiens au courant, sans souci !

      Supprimer
  4. Bonjour Edda!

    Merci pour la recette! Je comptais me lancer dans le dessert aux myrtilles cette semaine, mais maintenant il va falloir choisir entre muffin et cobbler....

    Une question un peu à la noix mais... Souvent le lait ribot ou fermenté se vend au litre. Qu'est-ce que tu fais du reste quand tu en achètes?

    Je vois bien qu'il y a beaucoup de recettes de pains et gâteaux, mais en dehors de ça, est-ce que ça peut s'utiliser pour remplacer le lait dans un appareil à quiche par exemple? Ou peut-être plutôt en remplacement du yaourt dans les recettes?

    j'aimerais bien en utiliser plus, mais je ne sais jamais trop comment!

    En tout cas, photo très réussie, et je me doute que photographier un muffin dégoulinant de myrtilles comme on les aime n'est pas si simple!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Carla,
      Un grand merci pour le message ! Et vous avez êtes une visionnaire hi hi...en effet j'ai programmé un billet pour la semaine prochaine sur le lait fermenté justement avec des recettes et plein de conseils ;-)
      En tous cas en ligne générale oui il peut remplacer le yaourt où le lait notamment dans les pâtes et certains appareils avec des oeufs. Je vous laisse le lien avec toutes les recettes du blog avec http://www.undejeunerdesoleil.com/search/label/lait%20ribot
      Et merci aussi pour les compliments sur la photo ce n'était pas facile en effet.
      Belle journée !

      Supprimer
    2. Ah, superbe!
      Merci pour la réponse, et dans ce cas, j'attends avec impatience plus de précisions la semaine prochaine.

      Très bon week-end!

      Supprimer
  5. Ciao Edda,
    sono francese e abito a Roma (a Prati;-) vicino Castroni).
    Posso trovare "du lait fermenté" in Italia?
    Et désolée pour les fautes....ho lezione di italiano una volta alla settimana pero non sono bilingue!
    Grazie. Anais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ciao Anaïs ! Che bello... ah Roma
      Si tratta del latticello, in genere si trova nei negozi bio e probabilmente anche da Castroni.
      A presto

      Supprimer
  6. Ohhh que delicia!!! me encantan los muffins y con esos arándanos llenos de color han de estar muy ricos.
    Besos de JUEGO DE SABORES

    RépondreSupprimer
  7. Suis bien tentée d'en faire ayant vécu aux USA...

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Edda,
    J'ai fais votre recette de Colomba de Pâques pour ce Lundi de Pâques.
    Et bien elle n'est ni facile et ni rapide, j'ai suivi votre recette a la lettre.
    De plus vous pourriez indiquer qu'il faut surélever les bords du moule pour que cela ne déborde pas! La deuxième a été faite dans un moule à manqué rond surélevé avec du papier alu et cela a très bien fonctionner.Mais je suis déçue de cette colombe débordante et pourtant en général, je suis une excellente cuisinière. Nous l'avons mangée elle était très bonne mais pas très bien réussie a mon goût.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sylvianne,
      J'ai indiqué que c'était la "version facile et rapide" par rapport à l'originale à base de levain qui elle oui est très aléatoire, difficile et prend trois jours comme le panettone http://www.undejeunerdesoleil.com/2013/01/le-panettone-vraie-recette-italienne-levain.html
      Désolée pour la déception, personnellement je n'ai pas eu de soucis. Mais il est vrai que les ratages sont toujours possibles même si on cuisine bien et depuis longtemps (cela m'arrive aussi souvent de ne pas réussir, c'est vexant mais ça fait partie du jeu, la cuisine est faite de plein de détails et des des fois c'est aléatoire aussi surtout avec la boulange).
      Pour le moule, en principe ça ne doit pas déborder : ou il y a trop de pâte ou elle a trop levé. Elle gonfle en cuisson après mais ne déborde pas.
      D'après ce que vous me dites (après toujours difficile de dire à distance sans autres éléments) je pense qu'il y a eu un soucis avec la pâte ou la levée (farine, levure, temps, température ?).
      Bonne soirée à vous et à bientôt !

      Supprimer
  9. 1 litre de lait fermenté dans le frigo. Alors demain c'est scones + muffins. Soyons fous!
    Merci Edda pour toutes vos recettes dont je ne me lasse pas ni les autres gourmands de la famille d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci à vous ! Aussi pour le sourire...
      Bonne cuisine alors

      Supprimer
  10. pour info, une petite précision à noter, en français vous ne faites pas de différence entre les deux, ils sont tous les deux appelés myrtilles, mais en anglais on fait une différence entre les ‘blueberries’ largement cultivés ou à l’état sauvage en Amérique du Nord et les ‘bilberries’ à l’état sauvage ou cultivés en France, en Scandinavie, la Pologne, en Irlande et ailleurs (les myrtilles congelées de Picard sont de Pologne). Visuellement, ils ont l’air presque identiques et appartiennent au même groupe des airelles du même genre Vaccinium, mais gustativement les bilberries sont généralement plus juteux et moins durs. Merci pour ce billet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous Mark pour le grain de sel ! En effet il y a une différence, ici je parle de ce que nous appelons myrtilles (et de celles sauvages de mon enfance chez mes grands-parents en Alsace :-) : petites et légèrement acidulée ce que le blueberries ne sont pas (plus douces je trouve).
      En tous cas c'est toujours un super fruit !
      Bonne soirée

      Supprimer
  11. Bonjour Edda,
    Merci pour votre réponse, je pense que ma pâte à Colombe dans son moule a trop levé,car dans le moule a manqué elle s'est mieux tenue.
    J'aimerais bien la version longue avec le levain, car j'ai déjà fait des pâtes au levain avec succès.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous en prie Sylvianne !
      Vous pouvez utiliser la base de panettone (c'est la même) http://www.undejeunerdesoleil.com/2013/01/le-panettone-vraie-recette-italienne-levain.html en ajoutant à la fin le glaçage aux amandes. Attention, il faut utiliser du levain en pâte (pas liquide !) c'est à dire rafraîchi avec deux fois plus de farine que d'eau. C'est celui utilisé en Italie, le plus résistant et qui marche le mieux.
      Tenez-moi au courant !

      Supprimer
  12. Merci Edda pour cette super recette ! Nous nous sommes régalés au goûter : ils étaient tout simplement exquis et parfaits !!! Comme d'habitude avec toi, recettes excellentes et inratables.
    Je t'embrasse
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup à toi Véronique, cela me fait si plaisir !
      Belle soirée et à bientôt

      Supprimer
  13. Bonjour
    Nos muffins sont devenus tout violet
    Savez vous pourquoi?
    (Nous avons utilise les myrtilles de Picard)
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Garance,
      Vous avez probablement trop mélangé ou ils étaient un peu décongelés. Comme indiqué il est important de les utiliser encore congelés et de procéder délicatement.
      Bonne soirée à vous

      Supprimer