Brunch Italie Recettes de cuisine Salades Végétarien

Salade de blé à l’italienne

Salade de blé à l'italienne
Versione italiana più giù
Les marinades sont goûteuses, faciles et évoquent les vacances (qui doivent encore arriver). Très ancrées dans la tradition italienne (surtout quand il faut chaud), on fait mariner à l’huile d’olive les légumes, les herbes, les poissons, la viande, la mozzarella, un peu tout quoi.
Voici une salade de l’été avec des poivrons, de la mozzarella, des olives, des pignons, des anchois…tous symboles de la cuisine du soleil.
En général, pour les rendre plus digestes, je cuis les poivrons au four de manière à leur enlever la peau (je préfère cette méthode à la cuisson-brûlure de peau sur le feu ;-). Ensuite je les épluche et je les assaisonne avec de l’ail, des herbes, du piment et de l’huile d’olive.Déjà avec ça (et très peu de fatigue 😉 vous aurez un antipasto typiquement italien que vous trouverez souvent sur les tables ou restaurants.
Il y a quelques temps, un peu par hasard, j’avais fait mariner de la mozzarella dans ces poivrons pour une salade de pâtes et là révélation, la saveur est unique et le côté laiteux de la mozzarella est bien relevé par le poivron. Ici j’ai ajouté d’autres ingrédients que j’aime beaucoup et en particulier les anchois à l’huile qui se marient à merveille à la mozzarella.
Avec cette salade, vous aurez presque l’impression de déjeuner sur la terrasse, la mer ou les collines italiennes à l’horizon 🙂

Salade de blé aux poivrons, mozzarella, olives et basilic marinés (pour 4 personnes)

– 360 g de blé à cuire
– 2 petits poivrons rouges et 1 poivron jaune
– 250-300 g de mozzarella
– 4 petits filets d’anchois à l’huile d’olive
– 2-3 cs d’olives noires de bonne qualité (Taggiasche, de Gaeta, de Nyons…) dénoyautées
– 2 cs de pignons de pin
– 2 branches de basilic
– ail, huile d’olive, origan, sel et petit piment d’oiseau

1. Préchauffer le four à 180-200°C. Couvrir les poivrons de papier d’aluminium, les placer sur une plaque et les cuire dans le four chaud pendant 30 minutes environ en ayant soin de les retourner à mi-cuisson. La peau doit se colorer (brun-noir) et les poivrons devenir un peu mous. Les sortir, faire un peu refroidir puis les peler et les épépiner (ils sont plus digestes). Les couper en dés et les mettre dans un saladier avec 2 gousses d’ail coupées en deux, le piment ouvert, une pincée d’origan, les pignons et 2-3 cs d’huile d’olive.

2. Couper la mozzarella en dés ainsi que les anchois et les olives. Ciseler les feuilles de basilic. Ajouter le tout aux poivrons. Verser encore un peu d’huile d’olive, saler et mélanger. Laisser mariner au moins une demi-heure.
3. Pendant ce temps, cuire le blé, l’égoutter, le passer quelques secondes sous l’eau froide. L’assaisonner avec la marinade. Déguster de suite ou après quelques heures (c’est meilleur).

Versione italiana
Circa 20 anni fa’, ho scoperto che in Francia si mangia molto il grano cotto (precotto) come insalata o come contorno alla carne. Trovo in effetti che sia piacevolissimo, più sodo del riso, ha una consistenza soddisfacente ;-). Qui l’ho tuffato nella verdura e mozzarella marinati (una cosa mooolto italiana e comodissima soprattutto quando fa’ caldo) aggiungento ingredienti a me cari come le olive, i pinoli, il basilico e le alici sott’olio che hanno giurato amore eterno alla mozzarella ;-).
Come sicuramente molti di voi, di solito, per renderli più digeribili cuocio i peperoni in forno per poterli poi spellare. Poi li faccio marinare nell’olio con l’aglio, il peperoncino e delle erbe. Un giorno un po’ per caso ho aggiunto della mozzarella a questo intruglio ;-). Abbiamo adorato il peperone che abbraccia la mozzarella dandogli una veste rossa e gustosa. Insomma un’insalata facile facile che dà quasi l’illusione della vacanza con il mare o le verdi colline all’orizzonte 🙂

Insalata di grano con peperoni, mozzarella, olive e pinoli marinati (per 4 persone)

– 360 g di grano da cuocere (precotto, o altro cereale come riso integrale, farro…)
– 2 piccoli peperoni rossi e un peperone giallo
– 250-300 g di mozzarella
– 4 filetti d’alici sott’olio
– 2-3 cucchiai d’olive nere (Taggiasche, di Gaeta…) snocciolate
– 2 cucchiai di pinoli
– 2 rametti di basilico
– aglio, olio d’oliva, origano, sale e peperoncino

1. Scaldare il forno a 180-200°C. Coprire i peperoni con carta stagnola e metterli su una placca a cuocere per una mezz’ora circa, rigirandoli a metà cottura. La pelle deve scurirsi e raggrinzirsi. Farli un po’ raffreddare poi spellarli e togliere i semi (sono più digeribili)
2. Tagliare la polpa di peperoni a dadini e metterli in un’insalatiera con due spicchi d’aglio tagliati in due, 2 cucchiai d’olio d’oliva, un pizzico d’origano, i pinoli e il peperoncino aperto. Tagliare a pezzi la mozzarella, le olive e le alici. Tritare grossolanamente il basilico. Aggiungere il tutto ai peperoni, versare un filo d’olio, salare e mescolare. Lasciar marinare almeno mezz’ora.
Nel frattempo, lessare il grano, scolarlo, passarlo qualche secondo sotto l’acqua fredda e condirlo con la marinata. Servire subito o dopo qualche ora (è migliore).

32 Commentaires

  • Il grano cotto è stato una piacevolissima scoperta di qualche anno fa. Lo amo molto più del riso e lo uso spessissimo per le insalate fredde. Gustosa e coloratissima la tua versione, la proverò.
    Ciao, buon week end

  • anch'io l'ho scoperto qui (ovvio) ed é davvero un'ottimo sostituto del riso per le insalate,anzi devo dire che lo apprezzo di più perché resta al dente, e non colla, specie in insalta é l'artenativa che preferiscono i miei figli al solito contorno di "tagliatelle" con la steak haché come si usa spesso trovare qui in certe cantine…ahaha!!!
    Buon fine settimana^^

  • Les poivrons comme tu les décris je les ai mangé gra^ce à toi et c'est vraiment trop bon. Avec le reste ça fait un carton ! 🙂
    Ciao Dada
    Mischka

  • che buono Edda! veramente e anche se i peperoni non li digerisco bene, non mi importa lo mangerei tutto!!!
    A presto

  • Ed io ho scoperto il grano cotto arrivando in Medio Oriente 🙂 proverò di certo la tua versione, è troppo invitante.
    Ciao!

  • ma sai che ho una vaschetta di chicchi di grano da quasi un anno??? Mia suocera ne aveeva due grossi sacchi da trasformare in farina, ed io ne rubai un po', ma non l'ho ancora finito, eppure da quando e' cominciata la primavera avrei voluto farci un'insalata….mi sa che se vede questa ricetta viene fuori da solo dalla dispensa 🙂

  • Tu as raison, commençons par apporter le soleil dans l'assiette !! J'avais envie de ce genre de plats … et je note précieusement tes conseils : la marinade, la cuisson des poivrons.

  • Un'ottima alternativa al solito riso… Io aggiungo ai peperoni,dopo averli spellati,sempre (o quasi,dipende dal piatto) il succo del limone,così non ho problemi a digerirli…

  • Non ho mai usato il grano cotto nelle insalate e non mancherò di provarlo: pensa che da noi si usa aromatizzarlo con il vino cotto il 13 dicembre per S. Lucia!
    Ho letto il post sul sorbetto di pura fragola e degli splendidi vacherin!
    Grazie per la citazione nel post della freselle 🙂

  • Carissima Edda; ora che si sta avvicinando il tempo dei pranzi freschi, le insatae di pasta, riso e grano sono di rigore! IL peperone con la mozzarella è davvero gustoso e sorprendente, dovrei provare ad abbinarli anche al grano!
    UN bacio

  • Une salade qui sent bon l'été avec comme a ton habitude une photo méga superbe!!!
    Bien joué, j'ai faim a 23h50
    bonne soirée

  • Je suis un fan de votre blog, j’adore la cuisine italienne et je m’inspire souvent de vos recettes.
    Sur celle ci, j’ai relevé des fautes de frappe, ou plutôt des lettres manquantes, petit coup de fatigue ?
    Dans la liste des ingrédients il manque un « t » il est écrit « petis filets d’anchois »

    Préchauffer le four à 180-200°C. Couvir les poivrons … il manque un « r » pour les couvrir

    Les sortir, faire un peu refroidir puis les peler et les épiper (ils sont plus digestes)… je pense que vous vouliez parler de les épépiner

    Couper la mozzarella en dés ainsi les anchois et les olives… Il manque le « que » après ainsi

    Ajouter le tout poivrons… Il manque le « aux » après tout

    Vous n’êtes pas obligée de publier ce commentaire, je le fait uniquement pour aider et par amour de la langue française

    • Merci beaucoup pour l’aide… oui oui c’est la fatigue sûrement… d’une recette d’il y a plus de dix ans 🙂 Je vais rectifier.
      Bonne journée !

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer