Apéritif & antipasti Italie Plats Recettes de cuisine Viandes

Polpette (boulettes) au citron confit- Polpette al limone candito

Lemon meatballs- Polpette al limone candito
Versione italiana più giù

Nous continuons à voyager en Italie avec un plat rigolo, enfantin et ancestral: les polpette (boulettes). Comme beaucoup, j’aime les boulettes. Parce qu’elle sont joueuses, elles rappellent l’enfance, elles sont simples, variables à l’infini et on les travaille avec les mains. En Italie on prépare des polpette avec tout: viande, poisson, pain, légumes…
Cette version improvisée est inspirée des parfums du sud de l’Italie et en particulier de la Campanie et de la Sicile. Ces deux régions ont la particularité d’avoir une cuisine à l’âme double: paysanne, frugale et aristocratique. Ce qui est amusant c’est qu’avec le temps, tout s’est un peu mélangé, les soupes simples avec les timbales somptueux de pâtes ou de viande, avec des épices et, des fois, des fruits confits… Du coup ces traditions sont extrêmement riches et variées.

Ici je suis partie d’une recette de base de boulettes et puis j’ai ajouté des parfums du soleil (qui n’est pas là aujourd’hui).

– des ingrédients pauvres: les anchois (discrètes, juste pour donner une touche salée et aromatique), le pain et le zeste de citron
– des ingrédients plus nobles: la cannelle et le citron confit (épices et sucre).
Je n’ai pas toujours eu de feeling avec la friture mais si c’est bien fait, c’est rapide et irrésistible. Ma grand-mère paternelle par contre est la reine des plats frits. Je la vois encore des heures devant son immense poêle en train de frire un peu tout, par toutes petites quantités à la fois (c’est le secret) et nous offrir des montagnes de délices chauds.
Bon après toute cette motivation quel goût ça a me direz-vous. C’est moelleux (grâce à la présence du pain) et très parfumé. On en mange du bout des doigts sans s’arrêter et la touche du citron confit (pas très sucré mais aromatique) est intrigante. C’est mon dada actuel (comme Mamina ;-). Les boulettes sont idéales aussi en guise apéritif.
ACTU: Dans quelques jours le magazine en ligne Yummy ( je suis chroniqueuse sur le thème pâtisserie :-), sera en ligne…hi hi. En attendant vous pouvez déjà proposer vos recettes et vos photos pour le prochain numéro. Toutes les infos sont ICI.

Polpette (boulettes) de boeuf au citron confit (pour 4-6personnes)

– 350 g de viande de boeuf hachée
– 100 g de mie de pain (dans l’idéal au levain)
– 6 cs environ de lait
– 3 filets d’anchois à l’huile d’olive
– 1 oeuf
– le zeste d’un citron jaune non traité (bio)
– 30 g de citron confit (sucré)
– cannelle en poudre, origan séché,
– sel, poivre, farine de blé dur
– huile de friture (tournesol ou arachide)
Verser le lait sur la mie de pain et l’émietter. Ajouter la viande, les filet d’anchois écrasés, le zeste de citron, l’origan, une pincée de cannelle, le sel et le poivre. Incorporer l’oeuf et travailler de manière à obtenir une boule homogène. Enfin incorporer le citron confit en petits dés. Former des petite boules de 2 ccm de diamètre et les passer dans la farine de blé dur.
Les frire dans l’huile très chaude (autour de 200°C) peu à la fois et les retourner dès qu’une surface est dorée. Laisser tiédir sur du papier absorbant. Servir chaud ou tiède ou même réchauffé au four à 150°C, le lendemain.
Versione italiana
Torniamo al sud e al sole (che qui non c’è) con un piatto adorabile, giocoso: le polpette. Come molti di voi adoro le polpette. Perchè sono semplici, mi ricordano l’infanzia, si possono lavorare (e mangiare) con le mani e ci puoi mettere quello che vuoi. Sono universali.
Per queste mi sono ispirata a tocchi campani e siculi, un pò dolci…nella carne.
Da un lato ci sono ingredienti poveri come le acciughe e il pane (che dà morbidezza) e dall’altra ingredienti che all’epoca erano preziosi come la cannella e il limone candito. Vabbene confesso che è la settimana del limone candito. Lo adoro, non è molto dolce in compenso ha un grande aroma. In questo momento lo metterei ovunque…prima che mi caccino di casa 😉
Queste polpette sono irresistibili (come molte cose fritte direi ;-), mobide, sapide e con quel tocco di limone che le rende intriganti.
Per quanto riguarda i fritti, non ho sempre avuto un grande feeling anzi e l’idea della cucina appestata non è che mi attiri molto. Ma un pò ogni tanto si può cedere. Mia nonna paterna invece è la regina dei fritti. Trascorre ore davanti ai suoi padelloni, friggendo poco alla volta (il segreto) e offrendo montagne di delizie calde. Intanto chiacchera 🙂

Polpette al limone candito (per 4-6persone)
– 350 g di carne di manzo tritata
– 100 g de mollica di pane (meglio se rustico)
– 6 cucchiai circa di latte
– 3 filetti d’acciughe sott’olio
– 1 uovo
– la scorza di un limone non trattato
– 30 g di limone candito a dadini
– cannella in polvere, origano
– sale, pepe, farina di semola di grano duro
– olio per friggere (arachidi o girasole)
Versare il latte sulla mollica di pane e sbriciolarla con le mani. Aggiungere i filetti d’ acciuga schiacciati, la carne, la scorza di limone, un pizzico d’origano, un pizzico di cannella, sale e pepe. Incorporare l’uovo et lavorare per ottenere una palla omogenea. Infine, incorporare il limone candito. Formare delle polpette di 2 cm di diametro, passare nella farina di grano duro e friggerle poche alla volta nell’olio caldissimo (intorno ai 180°-200°C). Farle intiepidire su carta assorbente e servire caldo o tiepido o anche l’indomani riscaldate in forno a 150°C.

30 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer