Italie Recettes de cuisine Recettes de fêtes Sans gluten

Frittata aux artichauts, Lardo de Colonnata et ricotta

Frittata ai carciofi e lardo di Colonnata

Versione italiana più giù
La frittata (omelette) au four est mon sauve-dîner depuis des années. Je sais ça fait un peu femme pressée ou paresseuse, au choix ;-). En fait j’ai deux meilleurs amis: le pesto et la frittata. J’en ai préparé de tous genres, ils me mettent de bonne humeur et plaisent toujours.
L’omelette au four (déjà proposée ici et ici) a tous les avantanges: elle ne colle pas, cela prend moins d’une demi-heure, on peut vider le frigo et il ne faut rien faire ;-))
Celle-ci est parfaite pour le pique-nique de pasquetta (petite Pâques, le lundi de Pâques quoi), assis dans l’herbe avec les amis. De plus en Italie dès qu’arrive le printemps, c’est un peu la cuisine verte. Les légumes comme les petits pois, les fèves, les haricots, les asperges et les derniers artichauts sont là.
J’ai utilisé un lard de luxe, vraiment sublime: le lardo di Colonnata (il jouit du label d’origine IGP).

C’est un lard blanc, travaillé selon une très ancienne méthode probablement qui date du temps des romains. Très pur et fin, il est arômatisé aux herbes, ail et poivre puis est affiné dans le marbre à Colonnata (en Toscane) sur des couches de sel. A l’origine ce fut un produit pauvre que les ouvriers des charrières de marbre de Carrara apportaient en guise de casse-croûte et laissaient reposer dans des vasques de marbre. Ils avaient ainsi toujours sous la main un produit frais gardé dans d’excellentes conditions de température et d’humidité. Aujourd’hui sa production est limitée, il a besoin de temps (au moins 6 mois), il est slow. Je l’adore, il est doux et fond en bouche (n’est-ce pas Mamina? ;-). Le mariage des oeufs, des artichauts et de la ricotta est très pascal et avec cette touche, la frittata devient une gourmandise incroyable.

P.S. Comme je vous ai indiqué, demain je serai à l’Atelier Cirelli à Paris pour une mini démo pour Des Clics et du Goût (un bel événèment convivial). Vous pouvez venir dès le matin, il y a aura des tables rondes, des démos, des ateliers…tout autour de la cuisine. L’entrée coûte 5 € (y compris la dégustation). Vous pouvez vous inscrire ICI.
Omelette au four aux artichauts, ricotta et lardo de Colonnata (pour 4-6 personnes)
– 4 oeufs entiers
– 100 g de lait
– 60 g de ricotta
– 4 cs de pecorino romano (ou de parmesan)
– 3 artichauts poivrade
– 40-50 g de lardo de Colonnata
– 2 gousses d’ail nouveau, huile d’olive, sel et poivre
Enlever les parties les plus coriaces des artichauts. Les couper en dés et les rissoler dans une poêle avec 2 cs d’huile d’olive et deux gousses d’ail nouveau. Couvrir d’eau et faire cuire à feu doux pendant une vingtaines de minutes. Les artichauts seront tendres et auront absorbé l’eau.
Préchauffer le four à 200°C. Fouetter les oeufs avec le lait puis ajouter le pecorino, saler et poivrer. Incorporer la ricotta puis la moitié du lard coupé en dés et enfin les artichauts. Verser dans un moule rond de 20 cm de diamètre, beurré ou recouvert de papier cuisson ou en silicone. Parsemer du reste de lardo et cuire pendant 20 minutes le temps que l’omelette se gonfle et dore. Servir tiède ou froid.
Versione italiana
Ecco, lei, la frittata al forno è una grande amica, insieme al pesto, sono la mia coppia salvacene (per donna indaffaratissima o pigra, a scelta ;-). Le uova con i carciofi fanno tanto Pasqua anzi Pasquetta, pic-nic sull’erba…sempre se non piove.
Poi ho aggiunto la ricotta e soprattutto il Lardo di Colonnata (ma si puo’ avere una passione per lui? 😉 Raffinato fondente, pepato, ci si dimentica quasi che è grasso. Nato come ingrediente povero per gli operai delle carriere di marmo di Carrara, che lo facevano stagionare in vasche di marmo appunto, è diventato un ingrediente di lusso. Pare che la sua origine risalga addirittura ai tempi dei romani. Ha bisogno di stagionare, almeno 6 mesi, secondo l’antico metodo. E’ slow…e l’adoro.
Insomma qui è venuto a dare un tocco di festa goloso alla frittata.
Frittata al forno, carciofi, ricotta e lardo di Colonnata (per 4-6 personnes)
– 4 uova intere
– 100 g di latte
– 60 g di ricotta di pecora
– 4 cucchiai di pecorino romano (o di parmigiano)
– 3 carciofi violetti
– 40-50 g di lardo di Colonnata
– 2 spicchi d’aglio novello, olio d’oliva, sale e pepe
Togliere le parti più coriacee dei carciofi. Tagliarli a dadini e farlo soffriggere in una padella con 2 cucchiai d’olio e i spicchi d’aglio. Coprire poi d’acqua e cuocere a fuoco medio per 20 minuti circa. I carciofi saranno più morbidi ed avranno assorbito acqua.
Scaldare il forno a 200°C. Mescolare le uova con il latte, aggiungere il pecorino, salare e pepare. Incoporare la ricotta, i carciofi e la metà del lardo a dadini. Versare in uno stampo tondo di 20 cm di diametro circa, imburrato o coperto da carta forno o di silicone. Cospargere con il resto del lardo. Cuocere per une ventina di minuti. La frittata deve gonfiarsi e colorirsi. Servire tiepido o freddo.

23 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer