Italie Recettes de cuisine

Quiche au maïs, asperges, ricotta et mortadella

Asparagus, ricotta and mortadella quiche
Versione italiana più giù
La quiche est pour moi symbole de la France (et de la Lorraine). C’était une des spécialités de ma grand-mère maternelle et puis de ma mère. Préparée en deux temps trois mouvements avec des ingrédients sous la main, elle était toujours appréciée. Je réalisé d’ailleurs qu’à la maison, personne n’achetait des pâtes déjà prêtes au point que j’en ai découvert l’existence quand j’ai commencé à faire mes courses 😉
Celle-ci n’est pas un vraie quiche c’est sûr mais elle nous donne quand même envie de printemps et un peu d’Italie.
J’ai mélangé dans la pâte le beurre et l’huile d’olive et j’ai ajouté un peu de farine de maïs (très fine) qui lui donne du goût et de la chaleur. Quand à la farce: les délicieuses asperges, la ricotta adorée qu’on met partout et…la mortadella qui lui donne un goût spécial. Cette charcuterie (qui jouit du label de qualité IGP) toute douce et rose est originaire de Bologne. Il paraît même que la vraie est sans pistaches. Elle est, avec la pizza, le goûter de beaucoup d’enfants italiens (et d’adultes bien sûr).
Bon début de semaine ensoleillé!

 

Quiche au maïs, asperges ricotta et mortadella (pour 4-6 personnes)

 

Pâte à quiche au maïs et huile d’olive:

 

– 170 g de farine
– 30 g de farine de maïs fine (magasin bio)
– 40 g de beurre
– 30 g d’huile d’olive
– 1 oeuf
– 20 g d’eau
– fleur de sel

 

Farce:

 

– Une botte d’asperges (500g environ)
– 3 oeufs
– 120 g de lait
– 200g de ricotta
– parmesan râpé
– 4 tranches fines de mortadella
– romarin frais, sel et poivre
1. Préparer la pâte (si possible la veille). Mélanger les farines avec le beurre et l’huile en obtenant un mélange sablé. Incorporer l’oeuf, et une pincée de sel diluée dans 20g d’eau. Travailler la pâte rapidement jusqu’à ce qu’elle devienne lisse et homogène. Couvrir de papier film et laisser reposer au réfrigérateur au moins une heure.
2. Enlever la base (plus coriace) des asperges, les couper en tronçons et les cuire dans de l’eau salée (sauf les pointes) pendant un quart d’heure avec une branche de romarin. Egoutter.
3. Préchauffer le four à 170°C. Etaler la pâte a quelques millimètres d’épaisseur (elle est un peu plus friable que la pâte classique). Chemiser un moule d’une vingtaine de cm de diamètre ou des moules individuels, préalablement beurrés. Former des trous avec une fourchette et mettre au réfrigérateur dix minutes. Préchauffer le four à 170°C. cuire à blanc (avec des billes des cuisson ou des légumineuses) les tartes pendant 10 minutes.
4. Fouetter un peu les oeufs, ajouter 2cs de parmesan, le lait, une pincée de sel, du poivre et quelques épis de romarin. Ajouter la ricotta.
Poser deux tranches de mortadella sur le fond de la tarte ainsi que des morceaux de d’asperges cuits. Verser la moitié de la farce puis de la mortadella, des asperges, le reste de farce et les pointes crues. Saupoudrer de parmesan et cuire à 180°C pendant 15-20 minutes, la pâte doit bien colorer et la farce dorer. Servir tiède ou froid avec de la mortadella en accompagnement (si on aime).

 

Versione italiana

 

Questa non è quella vera certo, la forma c’è ma il cuore è italico con la farina di mais e l’olio nell’impasto ma soprattutto la mortadella che, voglio dire,….gli dà una personalità incredibile.
La quiche per me è la Francia (e la Lorena), mia nonna materna e poi mia madre. Ne avranno preparte migliaia di tutti i tipi con quello che c’era in casa e sempre con una pasta home made. Al punto che ho scoperto l’esistenza delle paste pronte quando ho cominciato a fare la spesa 😉
Quindi se avete voglia di pic-nic o semplicemente risolvere una cena concentrando tutto in uno scrigno di pasta, eccola!
Buon inizio settimana!

 

Quiche al mais, asparagi, ricotta e mortadella (per 4-6 persone)
Pasta da quiche al mais e olio d’oliva:

 

– 170 g di farina
– 30 g di farina de mais (fioretto)
– 40 g di burro
– 30 g d’olio d’oliva
– 1 uovo
– 20 g d’acqua
– fior di sale

 

Ripieno:

 

– Un mazzo di asparagi (500g circa)
– 3 uova
– 120 g di latte
– 200g di ricotta
– parmigiano grattuggiato
– 4 fette sottili di mortadella
– rosmarino fresco, sale e pepe
1. Preparare la pasta (possibilmente il giorno prima). Mescolare le farine con il burro e l’olio per ottenere un impasto un po’ sbricioloso (la farina deve ricoprire la materia grassa). Incorporare l’uovo poi un pizzico di sale diluito in 20g d’acqua. Lavorare l’impasto rapidamente finché diventa liscio ed omogeneo. Coprire di pellicola e far riposare in frigorifero almeno un’ora (meglio tutta la notte).
2. Togliere la parte più coriacea degli asparagi, tagliarli a rondelle (tranne le punte) e lessarle in abbondante acqua calda salata con un rametto di rosmarino per una decina di minuti. Le punte saranno aggiunte nel ripieno della quiche.
3. Scaldare il forno a 170°C. Stendere la pasta a qualche millimetro di spessore (è un pò più sbriciolosa di quella classica). Rivestire uno stampo di un ventina di cm di diametro imburrato (o dei stampini individuali) e mettere in frigorifero 10 minuti. Cuocere poi in bianco (ricoperto di carta e legumi o biglie di cottura) per 10 minuti.
4. Mescolare le uova con 2 cucchiai di parmigiano, il latte, un pizzico di sale, pepe et un po’ di rosmarino. Aggiungere la ricotta.
Poggiare due fette di mortadella sul fondo della crostata, poi sistemare la metà degli asparagi cotti e del ripieno, fare un altro strato identico aggiungendo le punte d’asparagi crude e un po’ di parmigiano. Cuocere a 180°C per 15-20 minuti. La pasta deve colorirsi, il ripieno gonfiarsi e dorare. Servire tiepido o freddo, volendo con altra mortadella.

39 Commentaires

  • Bonjour Edda! une recette simple mais qui donne très envie et puis comme d'habitude de magnifiques photos! Je me demandais d'ailleurs quels équipements tu utilises pour réaliser les photos? Merci d'avance!

  • @ sulemaniche: grazie!

    @ Upside down girl: merci pour ton commentaire, c'est super gentil!
    J'ai un équipement assez basique: Pentax K-m, objectif Tamron 90mm/2.8 macro. Dans ce cas, je dois dire que j'ai eu surtout la chance d'avoir une bonne lumière naturelle (la clé de la photo 😉 Bonne journée!

  • @ Carole: merci! En fait j'ai utilisé de la farine de maîs très fine (pas à polenta) qu'en Italie on appelle fioretto (tu la trouves en magasin bio). Plus que du croquant, elle apporte une belle saveur 😉

    @ Onde99: sono d'accordo 😉 Grazie!

  • Et que j'aimerais déguster cette mortadella top qualité, comme ça toute seule, avec une pointe de quiche, en fait, comme sur le haut de la photo! Brillante idée, l'apport de la farine de maïs dans l'appareil!
    Lou

  • le quiche sono formidabili nella loro versatilità, questa mi "acchiappa" proprio perchè c'è la mortadella! 😀
    foto stupenda, ma che te lo dico a fà!

  • ho conosciuto le quiche da relativamente poco tempo, da quando ho il mio amore francese… e da quando le conosco mi piacciono er le ho declinate all'infinito. qualche tempo fa ne ho fatta una con asparagi e chevre…ottima però la tua idea di abbinarli alla mortadella. da provare nella prossima, mi hai fatto venir voglia. Poi in versione mini non le ho mai fatte… miam miam

    bisous.

  • Très appétissant, comme toujours ici d'ailleurs. Je mangerais bien une mini-quiche maintenant, en guise de "merenda" ^^

    Par contre, il doit manquer quelques mots à la fin de la recette en VF – la partie avec la deuxième couche de "farce". Heureusement, la version italienne et un peu de logique permettent de reconstituer le passage manquant 🙂

  • Non faccio molto spesso le quiche, e adesso vedendo le tue mi chiedo proprio il perchè….
    Sono deliziose…..
    Un bacione

  • @ Eleonora: una bella scoperta vero? Buona con lo chèvre. Di solito quando si aggiunge un elemento "ciccioso" la quiche ha ancora più appeal 😉

    @ Tiuscha: merci pour ton passage!

    @ Au gré du marché: c'est sûr que déjà la mortadella seule a un charme fou 😉

    @ Alice: che bello averti acchiappata 😉 Grazie!

    @ Zebulon: merci pour le passage et la signalisation, la deuxième partie de la farce m'a échappé en effet 😉 J'ai rectifié

  • Edda, devo rifare rifornimento degli ingredienti che ho usato per il gatto' e fare la tua quiche (che poi io finisco sempre per metterci la ricotta nell'appareil, la panna mai :P)

    Un bacio!

  • J'adore cette quiche et je suis toute excitée d'essayer cette pâte très bientôt a l'huile d'olive, mon ingrédient favori en cuisine! La farine de maîs est utilisée au Liban d'ailleurs; et comme au Liban nous sommes très influencés par l'italie, et bien, nous aussi enfants on mangeaient des tartines de mortadella importée d'Italie!

  • Rien de plus sympa que de varier les "quiches" pour notre grand plaisir. Je trouve la farine de maïs très intéressante avec son côté "sablée" et goûteux à la fois.
    J'ai feuilleté il y'a quelques jours ton blog et suis tombée nez à nez avec ta recette de mini pizza aux asperges et mozza, j'ai également adoré.

  • Merci pour ces précisions Edda. C'est sur que la lumière est très importante, mais quand les photos sont toujours aussi belles, je crois que la photographe y est aussi pour beaucoup 😉 (j'avoue je suis une grande fan d'un déjeuner de soleil donc de temps en temps il faut bien que je te le dises!)

  • @ Cibou: ciao bella! Un bacio

    @ Viola: neanch'io 😉 Poi quando le mangio mi dico perché non le faccio più spesso?

    @Hélé Heldé: merci!

    @ lerocherhotel: grazie

    @ Gio: d'accordissimo 🙂

    @ Alaro: 🙂

    @ Clémence: merci!

    @ Gourmandises Chroniques 🙂

    @ tasteofbeirut: tu vois j'ai découvert des choses, je n'imaginais pas qu'on mangeait de la mordadella au Liban. merci!

    @ féénomélable: merci! ça donne un goût intéressant

    @ Minouchka: tu as tout compris 🙂 Merci!

    @PtitBoo: merci

    @ Yummyfood: 🙂

    @ Charissa: thanks for dropping by. Let me know..

    @ Upside dow girl: de rien, merci à toi pour tes mots, c'est super gentil et tu me fais rougir!

  • Bonsoir,
    Encore une belle découverte pour moi, la farine de maïs (que je n'avais jamais utilisée!) c'était délicieux même si ce n'est plus la saison des asperges, des surgelées ont fait l'affaire!.. Merci de me donner autant l'envie de tester et de réaliser vos recettes! C'est toujours un grand bonheur et ça ça vaut de l'or!!!à bientôt…
    Bonne soirée à vous

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer