Cadeaux gourmands Conserves, sauces & condiments Italie Recettes de cuisine Sans gluten

Confiture d’oignons rouges de Tropea – Marmellata di cipolle di Tropea

Confiture d'oignons rouges - Marmellata di cipolle di Tropea
Confiture d’oignons rouges
Versione italiana più giù

Chaque fois que je rentre, en Italie,
notamment à partir du printemps jusqu’à l’automne, je guette au marché les longues tresses d’oignon rouge et allongé, très prisé
: la cipolla rossa di Tropea. Il s’agit d’un oignon rouge très doux
(que l’on peut tranquillement manger cru) et parfumé, labellisé,
typique du Sud de la Calabre, de Tropea justement. Un oignon de luxe
aimé par les chefs (mais vu qu’il reste un oignon il est tout à fait
accessible ;-). C’est un de mes oignons préférés (et oui on peut les aimer non ? 😉
Donc voilà aujourd’hui vous avez une
recette (et une photo) souvenir d’Italie avec cette confiture
d’oignons de Tropea. Je vous avais déjà proposé un confit d’oignon rouge mais là c’est une confiture. Plus sucrée qui se garde bien
et qui est idéale avec des fromages de brebis pas trop affinés
comme le pecorino mais aussi un brebis des Pyrénées par exemple.

J’ai ajouté également du laurier (toujours
du jardin italien) qui lui donne un beau parfum.

Une jolie idée de cadeau gourmand italien.
Confiture d’oignons rouges de Tropea
(pour un pot)
– 500 g d’oignon rouges si possible de
Tropea ou en tous cas les plus doux possibles
– 200 g de sucre semoule
– vinaigre de vin rouge, vinaigre
balsamique,
– laurier, sel
1. Éplucher et couper finement les
oignons. Les mettre dans un saladier, saupoudrer d’une pincée de
sel, 1 cs de vinaigre et 2 feuilles de laurier. Laisser macérer
pendant 2 heures, couvert. Saupoudrer de sucre et laisser reposer 4
heures au moins.
2. Verser ensuite dans une casserole et
cuire 30 minutes environ jusqu’à ce que la confiture devienne plus
dense (mais elle sera un peu liquide chaude). Enlever le laurier,
ajouter 1 cs de vinaigre balsamique et mettre dans un pot stérilisé
(au four à 130°C pendant 15 minutes ou dans de l’eau bouillante). 
3. Renverser et laisser refroidir.
Servir avec des fromages comme du
pecorino frais de Sicile, de Sardaigne ou même de Toscane.
Vous pouvez aussi l’utiliser sur une
pizza avec des morceaux de chèvre.
Marmellata cipolle di Tropea con pecorino
Marmellata di cipolle di Tropea

Versione italiana

È divertente come, quando sono in
Italia, a partire dall’inizio estate, dal fruttivendolo del mercato di fiducia di mio padre,
la prima cosa che chiediamo è se hanno trecce di cipolle di Tropea.
Cipolle lunghe, eleganti e gentili (che ci possono tranquillamente
mangiare crude 😉 che adoriamo.
Così oggi avete una traccia di ciò
che ho preparato in agosto durante le vacanze in Italia: la
marmellata di cipolle di Tropea, facile, dolce e buonissima
soprattutto con un pecorino poco stagionato (ho usato un pecorino
sardo) o anche su del pane con del chèvre…
E poi vuoi mettere il colore 😉
Marmellata di cipolle rosse di Tropea
(per un barattolo)
– 500 g di cipolle rosse di Tropea
– 200 g di zucchero semolato
– aceto di vino rosso, aceto balsamico
– alloro, sale
1. Sbucciare le cipolle e metterle in un
recipiente. Cospargere con poco sala e versare 1 cucchiaio d’aceto di
vino e aggiungere 2 foglie d’alloro. Far macerare per 2 ore, coperto.
Cospargere di zucchero e lasciar macerare 4 ore.
2. Versare tutto in una pentola e cuocere
per una mezz’ora finché il liquido non diventa più denso (rimarrà
leggermente liquido ancora caldo). Versare in un barattolo
sterilizzato, rovesciare e far raffreddare.
3. Servire con un pecorino poco stagionato
ad esempio. È anche molto buona su una pizza con
del chèvre.

14 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer