Bonnes adresses Menus propos Recettes de cuisine

La pâtisserie des Rêves de Philippe Conticini : un univers de douceur, de générosité… et la nouvelle collection automne 2012

Pâtisserie des Rêves – Langues de chat noisettes-fleur de sel
Versione italiana in corsivo

Je vous ai souvent parlé de la
Pâtisserie des Rêves et les douceurs de Philippe Conticini… comme sa tarte douce au chocolat, son Paris-Brest, sa tarte à l’orange. Vous
connaissez mes passions 🙂
Il y a des pâtissiers comme ça, que
l’on aime non seulement parce que leur pâtisseries sont féeriques,
les recettes superbes mais aussi parce qu’avec leurs gâteaux ils
communiquent bien plus. La gourmandise profonde de l’enfance, la
générosité, l’envie d’aller plus loin et de se régaler. Philippe
Conticini et sa Pâtisserie des Rêves sont pour moi ainsi. Un
univers doux, ludique, moelleux, croustillant, un hymne au sucré
dans le sens gentil du terme.
Vous pouvez donc imaginer mon
enthousiasme quand j’ai été invitée, il y a quelques temps, découvrir en avant-première la nouvelle collection automne 2012, dans le salon de thé rue de Longchamp (que je connais bien, j’y
emmène souvent les amis qui viennent à Paris). Un havre de paix.
Inutile de vous dire que je me suis régalée et ne savait plus où poser le yeux.

Langues de chat au thé matcha – Conticini

Les nouveautés ?
J’adore, depuis son ouverture, les
grands classiques comme le Saint-Honoré ou le Paris-Brest (pour moi
les meilleurs de Paris et absolument indémodable. Mais là c’est
encore plus intriguant. Un festival de chocolat, de café, de
caramel, de mousses, de biscuits. Même des simples sablés (breton,
normand) ou un financier ou cake font merveille.
Mon grand grand coup de coeur (et je ne
suis pas la seule) sont ses langues de chat au thé matcha. Un
équilibre subtil entre le croustillant, l’amer, le doux, le
crémeux… je pourrais en manger sans m’arrêter. Comme les langues de chat aux noisettes et fleur de sel. Et puis arrive le
gâteau au café doux, un petit chef-d’oeuvre. Un entremets qui
rappelle le tiramisù mais en plus léger, structuré et toujours la
pointe de sel et de croustillant. Puis les biscuits à la cuillère
caramel et fleur de sel, le Grand cru praliné,
le financier coco-gingembre… On sent le souci de perfection sans jamais
oublier le goût.
Même ses cakes ou ses financiers
(cuits comme un cake) sont incroyables, moelleux, humides… Et j’ai
un faible pour celui avec son confit d’orange. Il y avait toute sa
nouvelle collection inspiration Japon pour fêter son ouverture à Kyoto et Osaka, comme la Meringue-Neige, le Kyoto-Brest, le biscuit roulé au
yuzu… De belles pâtisseries.
Gâteau café doux – Conticini
Enfin, vous l’aurez compris :  c’est un endroit spécial.
La nouvelle collection automne sera
disponible à partir du 25 septembre 2012. Ceci dit, la Pâtisserie des Rêves vaut le détour même avant n’est-ce pas ? Un vrai luxe… très accessible 😉
Un dernier mot sur Philippe Conticini.
j’ai eu la chance de pouvoir le rencontrer en vrai. J’en avais
toujours entendu du bien mais là l’émotion était forte. C’est
quelqu’un d’une gentillesse et d’une générosité inouïes, à l’image de ses
pâtisseries. Un grand Monsieur comme on dit. On pourrait l’écouter
des heures sur ses émotions, ses envie de ressentir les plaisirs de
l’enfance, de sa passion pour la fleur de sel, de comment il
l’utilise…
D’ailleurs en passant je vous conseille
à nouveau son livre Sensations qui m’a très souvent inspirée (un
autre devrait sortir bientôt et j’ai hâte ;-). Même la préface de
Robuchon est belle.
Et voilà, j’ai de nouveau envie d’y
retourner maintenant, c’est malin…
N.B. Les photos ne sont pas de moi (et j’avais oublié mon appareil photo ;-(, mais
m’ont été gentiment transmises par La Pâtisserie des Rêves
Grand cru praliné – Conticini
Vi ho parlato spesso di Conticini e
della sua Pâtisserie des rêves. Ormai so che molte mie amiche non
vengono a Parigi senza farci un salto 😉
Ecco poco tempo fa sono stata invitata
(grande onore) ad assaggiare in anteprima la sua nuova collezione
autunno 2012 (sì lo so, qui anche le pasticcerie si danno alle
collezioni stagionali e devo dire che la cosa mi dispiace per niente).
I suoi grandi classici sono il
Saint-Honoré ed il Paris-Brest ad esempio, secondo me spettacolari, i migliori di Parigi.
Ma qui la cosa era più intrigante: un
festival di cioccolato, caffè, creme, croccante… Come nel gâteau
doux au café (un dolce a più strati e senzazioni con cioccolato e
caffè, un piccolo capolavoro). Poi ho adorato le lingue di gatto al
tè matcha, un equilibrio stupendo. Senza parlare dei suoi cake
sempre umidi e profumati, i sablés, il Kyoto-Brest…
Insomma da fa girar la testa.
Financier coco-gingembre – Conticini
E la cosa bella è che lui è una persona adorabile, gentile, appassionato, generoso. È un piacere sentirlo parlare dei suoi dolci, della sua golosità.
La nuova collezione sarà disponible a partire dal 25 settembre ma tanto lo sappiamo che vale la pena passare in qualunque momento.
Tra l’altro vi consiglio anche la sala da tè, rue de Longchamp, piccola (meglio non andarci di sabato pomeriggio) ma con un’atmosfera, dolce, calma, luminosa…
N.B. Le foto non sono mie ma mi sono stata trasmesse dalla Pâtisserie des Rêves

16 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer