Italie Pasta & risotto Recettes de cuisine Végétarien

Pasta, patate e provola. Pâtes aux pommes de terre et scamorza fumée typiques de la Campanie

Pasta, patate e provola
Pasta, patate e provola
Versione italiana più giù

Un trio aux trois P 😉 : pasta, patate e provola, originaire de la Campanie. Ne vous laissez pas tromper par
l’aspect homogène, pas très esthétique de ces pâtes. C’est presque une soupe dense, un vrai régal, de ceux qui chauffent le coeur et le corps en ces longues soirées de novembre…
Un plat
traditionnel napolitain, un souvenir d’enfance…. qui change
des pâtes classiques. Crémeux, goûteux et terriblement
réconfortant. 
Les pâtes associées à la pomme de
terre sont répandues dans tout le sud de l’Italie. Alimentation
paysanne, pauvre, avec ce que l’on avait sous la main, même des
restes de pâtes de différentes dimensions (la pasta mista comme pour le minestrone ;-)…
une sorte de potage cuit dans une seule casserole. Pour changer, la
version napolitaine est une de plus gourmandes : avec la scamorza fumée et le parmesan, certains ajoutent aussi de la pancetta. Nourrissant
et chouchoutant.

Comme pour beaucoup de plats typiques,
chaque famille a un peu sa version : plus ou moins de pommes de
terres, de fromage, cuisson séparée des pâtes. Celle-ci est celle
que je préfère avec les pâtes qui cuisent avec le reste, beaucoup
de pommes de terre et de fromage. 

Croyez-moi, ce plat est très vite
dévoré 🙂
Bon début de semaine !
Pâtes aux pommes de terre et scamorza
fumée
(pour 4 personnes)
– 200 g de pâtes courtes (j’utilise la
pasta mista de la Garofalo ou du Pastificio dei Campi)
– 420 g environ de pommes de terres
(charlotte…)
– 140 g environ de scamorza fumée ou de
provolone piccante
– 60 g de parmesan ou de 30 g de pecorino
+ 30 g de parmesan
– 1 petite branche de cèleri
– ½ oignons émincé
– ½ carotte
– huile d’olive, sel et poivre
1. Éplucher les pommes de terres et les
couper en dés. Couper la carotte, le céleri et l’oignon en dés.
Les faire revenir dans 2 cs d’huile d’olive et mélanger. Ajouter les
pommes de terre et cuire uen dizaine de minutes en ajoutant un peu de
bouillon végétal ou d’eau chaude. Saler. 
2. Quand les pommes de terres
ont commencé à cuire mais sont encore fermes (en gros il leur faut
encore une 5 minutes environ de cuisson (voir selon le temps de cuisson des pâtes), ajouter les pâtes en
versant encore un peu de bouillon. Mélanger. Il faut que la soupe
soit dense pas liquide. En fin de cuisson des pâtes saupoudrer de
parmesan et ajouter la scamorza en dés. Mélanger rapidement,
poivrer et servir de suite.
Versione italiana
Quando si parla di cibo coccola si
pensa alla pasta e soprattutto alla pasta in versione calduccia piena
di cose buone, gentile… quasi infantile.
La pasta patate e provola è un po’
questo per me. Ricordi di mia nonna napoletana, cibo povero ma
saporitissimo… Il tutto puo’ sembrare eccessivo (pasta e patate per
settimane magre) invece lo trovo scivoloso, dal sapore sottilmente
affumicato e neanche tanto pesante.
La pasta, patate e provola è per me un
abbraccio in queste lunghe sere di novembre. Mi capite vero?
Naturalemente come tutte le ricette
tradizionali ognuno ha la sua versione, questa è quella di famiglia
con parecchie patate, fromaggio… Alcuni aggiungono anche della
pancetta o del guanciale nel soffritto. Siete liberi di farlo 😉
Buon inizio settimana!
Pasta, patate e provola affumicata (per
4 persone)
– 200 g di pasta corta, meglio se mista
(uso di solito la Garofalo portata nella valigia dall’Italia 😉 oppure il
Pastificio dei Campi)
– 420 g circa di patate
– 140 g circa di scamorza affumicata o
ancheprovolone piccante
– 60 g di parmigiano o un mix di
parmigiano e pecorino
– 1 piccolo ramo do sedano
– ½ cipolla
– ½ carota
– olio d’oliva, sale e pepe
1. Spellare le patate e tagliarle a dadi.
Tagliare a cubetti anche la carota, il sedano e la cipolla. Farli
soffriggere con 2 cucchiai d’olio poi aggiungere le patate e
mescolare. Salare. Cuocere versando un po’ di brodo o d’acqua calda. 
2. Quando le patate sono quasi cotte (bisogna regolarsi con i tempi di
cottura della pasta) aggiungere la pasta e ancora brodo sempre
mescolando. Deve essere denso non zupposo. Cuocere il tempo indicato
per la pasta poi spegnere aggiungere il parmigiano, la scamorza a
dadi e pepare. Servire caldo.

26 Commentaires

  • Chez nous en Hongrie, avec l'arrivée des grands frimas, nous avons aussi ressorti le krumplistészta – krumpli = pommes de terre, tészta = pates. Pas de parmesan, ni de viande, mais du paprika et, en accompagnement, des cornichons. C'est ici aussi un plat pauvre et paysan (que certains cuisent tout ensemble alors que d'autres préferent la cuisson séparée des pates)!

  • La ricetta di famiglia sono quelle che preferisco, soprattutto se sono dei cibi coccola come questa pasta! Buona settimana Edda 😉

  • Che buona…adoro le minestre e le zuppe calde, specialmente quelle che sanno di ricordi legati alla famiglia.E'sempre un piacere passare qui da te.

  • Ma grand mère napolitaine faisait une sorte de soupe épaisse aux pâtes et pommes de terre dont je n'ai jamais compris le nom mais que j'avais baptisée "paste et padane". La recette n'est pas tout à fait identique à la tienne mais tellement bonne et tellement pleine de bons souvenirs d'enfance.
    Bonne soirée
    Michèle

  • Quand j'ai vu ce plat, j'ai tout de suite voulu le tester, peut etre mes origines italiennes qui se reveillaient 🙂 De plus, moi qui suit absolument dingue de fromage, je ne connaissais pas la scamorza. Il n'en fallait pas plus pour que je me lance! Résultat, je rafole d'un nouveau fromage et j'ai découvert un plat bien gourmand! merci pour cette recette!

  • Merci pour cette recette authentique, c'est ce qu'il me fallait ! Je sens que je vais me régaler !
    Et je garde sous la main l'adresse de votre blog qui a l'air très bien !

    Alex

  • J’avais une boule de scamorza fumée achetée sur un coup de tête à utiliser et j’en ai donc utilisé une partie pour faire cette recette (et une autre partie pour votre frittata aux pâtes, il m’en reste encore un peu et j’hésite à refaire un gatto de pommes de terre…) : c’est vraiment très bon, et en plus facile à faire ! Je pense que je referai souvent cette recette.

    J’en profite pour vous (re)-dire merci pour toutes vos recettes: depuis le printemps dernier, mon mari et moi mangeons à la maison le midi beaucoup plus souvent, Covid oblige (télé-travail), et certaines de vos recettes reviennent régulièrement, en particulier les rillettes de sardines (faciles à faire et délicieuses), et les lasagnes (à la saucisse ou végétariennes: on les prépare dans plusieurs petits plats et on en congèle une partie, de quoi se remonter le moral le midi 🙂 )

    • Merci de tout coeur pour votre message Estelle, si heureuse de vous inspirer et d’être un peu avec vous en cuisine ! Oui oui il faut se remonter le moral
      Belle soirée !

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer