Chocolat Desserts Entremets Recettes de cuisine Recettes de fêtes

Bûche au chocolat lait caramel et airelles… joyeuses fêtes et Buon Natale !!

Bûche chocolat, caramel et airelles
Bûche brownie, chocolat lait et coulis d’airelles au beurre Mycryo
Versione italiana più giù
Noël approche sans aucun doute 😉 Après vous avoir proposé des recettes de fête, je tenais à vous souhaitez mes meilleurs voeux avec un dessert très gourmand… au chocolat caramel (mon dernier chouchou) et coeur d’airelle super fondant. Une bûche qui fait son effet et qui en réalité est très simple à réaliser (pas de technique particulière, il faut juste mélanger).
Noël est forcément lié au chocolat et vu que je suis une grande passionnée de fruits, j’en mets toujours à côté… ils apportent de la fraîcheur et du peps à la saveur envoûtante du chocolat. Une bûche d’hiver (moins légère que la bûche aux litchis et fruit de la passion) mais très sexy 😉 La base est un brownie bien chocolaté et pas trop beurré, puis il y a un coeur d’airelles (les fruits rouges de l’hiver 😉 et une mousse au chocolat au lait caramel qui vient compenser le côté acidulé du fruit. Enfin, des petits billes craquantes au chocolat (et coeur de biscuit) pour le côté croustillant. Mais surtout, ce chocolat au goût de caramel rend le gâteau magique !

Autre particularité : le coeur d’airelles est une gelée spéciale car réalisé sans gélatine mais
avec du beurre de cacao Mycryo. Je vous ai déjà parlé de ce produit unique dans le billet sur le tempérage du chocolat. Là j’ai voulu explorer encore plus et je me suis souvenue d’une recette d’un coulis trouvée sur Thuriès il y a des années. Le résultat est différent d’une gelée, c’est plus un coulis solide et la présence du beurre de cacao le rend très doux et fond dans la bouche… superbe !

L’idée très chocolatée de cette bûche m’est venue car après la magnifique visite de la chocolaterie
Barry Callebaut (dont je vous ai parlé ICI), on nous avait offert des échantillons de leurs produits qui sont désormais distribués au grand public par Yoocook. Ironie du sort, deux jours avant j’avai été chez Detou acheter mon stock de chocolat pour Noël. Du coup comme vous pouvez imaginer j’étais légèrement submergée par le chocolat, j’en voyais partout. Ceci dit tout le monde autour de moi était ravi 🙂
Et avec cette note sucrée, je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année lumineuses, pétillantes, douces,
chaleureuses et bien sûr très gourmandes ! À bientôt et encore un grand merci pour votre fidélité.
Bûche brownie, mousse chocolat caramel, coulis d’airelles au beurre Mycryo (pour 6 à 8 personnes, une bûche de 30
cm)
Pour le coulis d’airelles (sans gélatine)
– 120 g d’airelles (surgelées)
– 55 g de sucre semoule
– 6 g d’amidon de maïs (type Maïzena)
dilué dans 6 g d’eau
– 17 g de beurre de cacao Mycryo (Cacao
Barry en vente ICI ou en ligne)
Pour le brownie
– 80 g de chocolat noir (dans l’idéal de
couverture à 60% de cacao)
– 80 g de sucre de canne
– 60 g de beurre
– 50 g de yaourt nature
– 1 oeuf (50 g)
– 50 g de farine
– 20 g de poudre d’amandes (ou de noisettes)
– 20 g de farine de sarrasin (ou ordinaire)
– 1 cs de pépites de chocolat noir (de
préférence de bonne marque)
Pour la mousse au chocolat caramel
– 180 g de chocolat au lait et caramel (j’ai utilisé celui le Lactée caramel de Barry Callebaut) ou de chocolat au lait ou
même de gianduia
– 220 g (22 cl) de crème fleurette bien froide
– cacao en poudre
– billes de chocolat blanc et de chocolat noir (de bonne qualité si possible)
1.  Préparer le coulis gélifié d’airelles (même plusieurs jours à l’avance. Mélanger les airelles
avec les sucre et faire chauffer 5 minutes puis mixer. Ajouté l’amidon mélanger avec l’eau froide puis porter à ébullition.
Ajouter le beurre de cacao et mélanger. Verser ce coulis dans des moules en silicone ou sur le fond d’un moule à cake couvert de papier film. Laisser tiédir puis garder au congélateur.
2. Préparer le brownie (même la veille). Préchauffer le four à 180°C.
Faire fondre au bain-mari le chocolat avec le beurre. Fouetter l’oeuf avec le sucre puis ajouter le
chocolat et tous les autres ingrédients. Mélanger délicatement pour obtenir un pâte homogène. Verser dans sur le fond d’u moule à cake beurré et fariné de 30 cm. Cuire 15 minutes environ (il doit être encore fondant à coeur). Laisser tiédir et démouler sur une grille.
3. Préparer la mousse au chocolat au lait. Hacher le chocolat et le faire fondre au bain marie. Porter à
ébullition 90 g de crème puis la verser sur le chocolat et mélanger rapidement avec une spatule ou maryse de manière à obtenir une crème brillante. Laisser tiédir.
Pendant ce temps, fouetter le reste de crème (130 g) bien froide, d’abord à petite vitesse puis à
moyenne, jusqu’à ce qu’elle devienne mousseuse. Incorporer délicatement la crème fouettée au chocolat par mouvements circulaires du bas vers le haut jusqu’à ce qu’elle soit homogène.
4. Faire le montage (à l’envers) : verser les deux tiers de la mousse au chocolat dans un moule à bûche ou à
cake (recouvert de papier film). Poser la gelée d’airelles encore congelée puis parsemer de quelques billes en chocolat. Couvrir du reste de mousse puis du brownie. Mettre au congélateur au moins 6 heures (mieux toute une nuit).
Le sortir 5 heures à l’avance et le démouler encore congelé. Le faire décongeler au frigo. Peu avant de servir saupoudrer de cacao et de quelques billes et chocolat.
Conseils :
– Toutes les étapes sont simples et assez rapides. Je vous conseille toutefois de procéder en 2 fois :
d’abord le coulis d’airelles que vous pouvez préparer même une semaine à l’avance et puis le reste.
– Sur cette base vous pouvez bien sûr modifier les parfums du coulis (autre fruits rouge, orange…) et de
la mousse au chocolat.
– La bûche ou entremets (sans le cacao) se conserve très bien au congélateur une ou deux semaines.
– Si vous n’avez pas de beurre de cacao Mycryo, dans ce cas optez pour une gelée classique comme celle-ci par exemple.

Versione italiana

Non potevo salutarvi per farvi gli
auguri senza un bel dolce super goloso… une tronchetto (sì un’altro 😉 o bûche
cioccolatoso con un cuore rosso e vivo di mirtilli rossi (i frutti
rossi dell’inverno).
Un dolce facile (insomma alla fine la
base è un brownie e una mousse panna e cioccolato) che fa il suo
effetto ve lo assicuro. Soprattuto se riuscite a trovare il
cioccolato al latte caramello (lactée caramel), cioè un cioccolato al latte con restrogusto
di caramello una vera bomba di sapori.
Questo dolce è nato perché mi sono
ritrovata con una quantità disumana di cioccolato in casa, sotto
tutte le forme e quindi dovevo pensare ad un degno destino.
La particolarità di questa bûche a
parte i sapori (la rotondità del cioccolato al latte e l’asprino dei
mirtilli) è il gelo di frutta. Infatti per esplorare di più l’uso
del burro di cacao Mycryo (con anche ciofeche allucinanti per colpa
mia) l’ho usato per fare questo gelo senza gelatina, è quasi più
una salsa densa che si scioglie in bocca. L’idea l’ho pescata in una rivista professionale di
tanti anni fa.
Insomma penso che non vi debba
convincere oltre: un brownie leggero, un gelo fresco e fondente e
infine una mousse cioccolatosa caramellosa 🙂
E con questo dolce vi faccio tantissimi
e affettuosissimi auguri di buone feste. Che siano dolci, golose e
luminose! A presto
Bûche brownie mousse al cioccolato
caramello e cuore di mirtilli rossi
(per 6-8 persone, unos stampo di
30 cm)
Per il gelo di mirtilli rossi al burro
di cacao
(senza gelatina)
– 120 g d’airelles (surgelées)
– 55 g di zucchero semolato
– 6 g d’amido di mais (tipo Maïzena)
diluiti in 6 g d’acqua
– 17 g di burro di cacao Mycryo (Cacao
Barry in vendita on line)
Per il brownie
– 80 g di cioccolato fondente (idealmente
di copertura con 60% di cacao)
– 80 g di zucchero di canna
– 60 g di burro
– 50 g di yogurt al naturale
– 1 uovo (50 g)
– 50 g di farina
– 20 g di farina di mandorle (o nocciole)
– 20 g di farina di grano saraceno (o
normale)
– 1 cucchiai di gocette di cioccolato
(meglio se di marca buona)
Per la mousse al cioccolato al latte
caramello
– 180 g di cioccolato al latte caramello
(ho usato quello di Barry Callebaut ) oppure al latte
oppure gianduia
– 220 g di panna fresca intera ben fredda
– cacao amaro in polvere
1. Preparare il gelo di mirtilli rossi
anche diversi giorni prima. Mescolare i mirtilli con lo zucchero e
scaldarli per 5 minuti. Unire l’amido diluito nell’acqua fredda poi
portare il tutto a bollore. Infine spegnere e unire il burro di
cacao. Versare in uno stampo da cake coperto da pellicola oppure i
stampini di silicone. Lascir intiepidire poi mettere in freezer per
una notte.
2. Preparare il brownie. Scaldare il forno
a 180°C. Sciogliere a bangomaria il cioccolato con il burro. Montare
l’uovo con lo zucchero poi incorporare il cioccolato e tutto il resto
degli ingredienti. Mescolare delicatamente finché non diventa
omogeneo. Versare in uno stampo da cake di 30 cm di lunghezza,
imburrato e infarinato. Cuocere per un quarto d’ora circa. Deve essee
ancora morbido al centro. Lasciar intiepidire e sformare su una
gratella.
3. Preparare la mousse. Far sciogliere il
cioccolato a bagnomaria. Portare a bollore 90 g di panna poi versarla
sul cioccolato mescolando con una spatola in modo da ottenere un
composto brillante e omogeneo. Far intiepidire
4. Nel frattempo, montare la panna prima a
velocità bassa poi media finché non diventa spumosa quasi soda.
Incorporarla alla crema di cioccolato con movimenti delicati dal
basso verso l’alto. Versare 2/3 di mousse in uno stampo da bûche o
da cake coperto da pellicola. Sistmera il gelo di mirtilli rosso
ancora congelato poi il resto di mousse e il brownie. Mettere nel
congelatora almeno 5 ore (meglio tutta la notte.
Diverse ore prima di servire, sformarlo
ancora congelato. Far scongelare in frigo poi servire spolverato di
cacao.
Consigli:
– Ogni tappa è facile, vi consiglio però
di farlo in più volte. Il dolce si puo’ congelare e si conserva bene
un paio di settimane in freezer. Su questa base potete ovviamente
variare i gusti.
– Per il gelo, se non avete il burro di
cacao Mycryo, fatene uno classico con gelatina come questo ad
esempio.

28 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer