Cadeaux gourmands Conserves, sauces & condiments Recettes de cuisine Sans gluten

Marmelade de citron à la vanille et Limoncello inspirée de Tessa Kiros

Marmelade citrons vanille limoncello

Versione italiana più giù

Une marmelade de citrons, bien parfumée, avec son caractère inimitable pour nous faire rêver de soleil, de bleu et de mer (et d’Italie pour moi). De ses hivers froids et limpides où les seuls fruits lumineux sont les oranges et les citrons, colorés et fiers sur les arbres. Le citron est un de ces fruits magiques, amis de tous les ingrédients et des cuisines du monde.
Les confitures d’agrumes ont vraiment quelque chose de spécial : la douceur est compensée par une légère acidité et un arrière-goût amer, une sorte d’alchimie incroyable qui fait qu’on ne s’en lasse pas. J’aime aussi leurs texture avec ces morceaux dedans.
Cette marmelade est très simple dans le sens où on utilise tout le citron et il ne fait pas trop s’en occuper. La recette de base et touche de la vanille qui se sent à peine ,mais qui discrètement apporte une forme de douceur, est une idée de l’auteure que j’aime beaucoup Tessa Kiros et issue de son livre poétique et gourmand Mon carnet gourmand (je vous en ai déjà parlé d’ailleurs à propos ce cake à la semoule, amandes et rose).

Pour ma part, un clin d’oeil à côte de Sorrento où poussent des citrons merveilleux, j’ai ajouté du Limoncello. L’alcool en général dans les confiture accentue le goût du fruit et permet une meilleure conservation.
Résultat ? Une marmelade presque addictive, que je déguste seule, sur du yaourt, sur des gâteaux ou des tartes. Tout le charme du soleil concentré.
C’est même très bon sur des crêpes n’est-ce pas ? 😉
Marmelade citron, vanille et Limoncello (pour 2 pots de 300 g environ)
3 beaux citrons non traités (de Nice, Sorrento…)
600 g de sucre semoule
1 gousse de vanille
3 cs de Limoncello (facultatif)
Couper les extrémités des citrons et les jeter. Couper le reste en tranches fines en ayant soin de retirer les pépins. Mettre les citrons dans une casserole à fond épais et verser dessus 70 cl (700 g) d’eau. Porter à ébullition puis baisser le feu et cuire à petite ébullition pendant 40 min/1 h. Faire attention à ce qu’il n’y ait pas de giclements et mélanger de temps à autre. Les citrons doivent devenir moelleux et translucides. Ajouter le sucre et la pulpe de la vanille puis cuire à nouveau à feu doux pendant 40 minutes environ. En fin de cuisson ajouter le Limoncello. L’aspect doit être sirupeux presque solide : une goutte posée sur une assiette doit couler doucement.
Verser la marmelade (ou confiture 😉 dans des bocaux stérilisés (à l’eau chaude ou au four). Les renverser pour faire le vide et laisser refroidir. Les remettre dans le bon sens et garder dans un endroit frais et sec.
Une fois ouverte, cette marmelade se conserve 2-3 jours, couverte, au frais.
Versione italiana
Una marmellata magica e piena di sole del Sud. Basta un cucchiaino per sentirmi di fronte al mare sulla penisola sorrentina. Il limone è un frutto incredibile e in versione marmellata trovo che riesce a diventare ancora più seducente: l’acidino, il dolce, l’amaro e la consistenza della scorza regalano sensazioni bellissime.
Quest marmellata è semplice e richiede poca cura (giusto un po’ di tempo). L’idea delle vaniglia che dà una nota dolce quasi impercettibile ma che sarebbe diversa se non ci fosse è di Tessa Kiros, un’autrice che mi piace molto. Vive la vita e la cucina in modo generoso e poetico.
Ci ho aggiunto, per tornare in Italia, del Limoncello: accentua il sapore del limone e aiuta la conservazione.
È buonissima da sola, su dello yogurt, una crostata, una brioche, una mousse di cioccolato bianco… quello che volete.
Marmellata di limoni, vanilla et Limoncello (per 2 barattoli di 300 g circa)
3 bei limoni non trattati
600 g di zucchero semolato
la polpa di una bacca di vaniglia
3 cucchiai di Limoncello (facoltativo)
Eliminare le estremità dei limoni e tagliare il resto a fettine sottili avendo cura di toglierei i semi. Metterli in una pentola con fondo spesso, coprire con 700 g d’acqua e cuocere a fuoco lento per 40 minuti un’ora mescolando di tanto in tano. I limoni devoo diventare morbidi e translucidi. 
Aggiungere lo zucchero e la vaniglia poi cuocere a fuoco lento mescolando per 40-50 min. A fine cottura aggiungere il limoncello. La marmellata sarà pronta quanto poggiandola su un piattino colerà lentamente.
Versare tutto i vasetti sterilizzati, rovesciare per fare il vuoto e lasciar raffreddare. Rigirarli e conservare in un luogo fresco e asciutto.
Una volta aperta la marmellata si conserva 2-3 giorni, coperta, in frigo. 

32 Commentaires

  • Lo dico solo per invidia: ma come fai a tenere questo ritmo di pubblicazione? 😛
    ..passo alla sostanza: le marmellate agli agrumi sono le mie preferite…e poi sono le uniche che si possono chiamare marmellate. Mi pare. Buon sabatao!

  • condivido quei limoni della penisola sorrentina sono spettacolari, sicuramente hai fatto una marmellata strepitosa, ne sento già il sapore marcato ancora di più dallìaggiunta di limonecello.Bravissima.

  • Moi qui adore le citron, je crois que je vais me laisser tenter par cette jolie recette ! De plus, ce noël, je viens de découvrir le Limoncello…hummm….aucune excuse pour ne pas essayer 😀

  • Encore une recette irrésistible. J'ai tout ce qu'il faut : les citrons de Menton, le limoncello maison. Dés demain je la fais c'est certain.
    Le contenu est aussi original que les contenants. Bravo pour cette belle photo.
    Michèle

  • EXCELLENTE recette pour moi qui suis addict au citron sous toutes ses formes et la vanille quelle bonne idée, c'est subtil et délicat je trouve!!! Aujourd'hui était une journée marmelade avec celle à l'orange parfaite aussi que j'ai réalisée pour faire vos nonnetes!…à plus tard pour le commentaire des nonnettes…merci encore!…
    Mamijo

    • Merci à vous, je suis très contente que vous soyez séduite autant que moi… et comme vous (ah les affinités 😉 j'avais passé ma journée à préparer des marmelades d'agrumes et souriais heureuse au milieu de ces parfums.
      Vous me direz pour les nonnettes (je vous suis virtuellement dans votre cuisine).

  • Fabuleuse recette que je viens de tester.. l'ajout de vanille et de limoncello est absolument divin..
    Merci pour cette recette, et nul doute que je reviendrai souvent sur votre blog!

    • Bon ça y est, c'est fait j'ai eu peur que ce soit trop liquide mais non. C'est la première fois que j'essaie de faire quelque chose qui ressemble plus ou moins de la confiture car je n'aime pas la confiture mais les marmelades d'agrumes si. Je gouterai demain matin avec les muffins qui sont en train d'être préparé pour en dire plus gustativement et comparer avec la marmelade de citron achetée dans le commerce. En revanche, comme j'ai eu du mal à mettre la marmelade en pots, une certaine quantité s'est répandue sur ma planche. Je l'ai donc utilisée pour tartiner un steak de canard et j'ai déglacé avec de la crème.C'était très réussi.Miam! J'ai même léché la poêle ;o)

    • Les deux versions n'ont absolument rien à voir en texture, en goûts et en saveurs. Cette version est moins fraîche car plus douce grâce à la vanille, plus amère aussi. Mais les saveurs sont très équilibrées entre l'acide, l'amer et le sucré. La prochaine fois, je traiterai comme la marmelade d'orange où je séparerai les zestes, des zistes et de la pulpe et j'enleverai un maximum de peau blanche pour se soit moins amer. Je rajouterai peut-être quelques zestes de citron vert en enlevant la vanille. Est-il possible de mettre moins de sucre? Si oui, cela aura-t-il de l'influence sur la viscosité?

    • Parlez-vous de la marmelade au citron classique du commerce ? (ou je n'ai pas bien suivi 😉 Oui cette version est différente du fait justement de l'utilisation de tout le fruit sachant que beaucoup procèdent ainsi aussi au Sud de l'Italie par exemple. Je la trouve justement très intéressante, du fait des nuances de saveurs, de textures, vraiment très séduisant même pour qui ne raffole pas des douceurs au citron. Personnellement je n'ai pas trouvé qu'elle manquait de fraîcheur peut-être grâce au limoncello ou à la qualité des citrons (ça joue aussi beaucoup, très très peu d'amertume) et puis cela dépend aussi de la température de dégustation.
      En tous cas oui bien sûr vous pouvez procéder sur le même principe que la marmelade d'orange, ça marche bien aussi. Pour ce qui est du sucre d'autant qu'ici nous avons du citron (moins doux que l'orange) je vous déconseille fortement de désucrer (sauf 10 g 😉 pour l'équilibre, la texture et la conservation. D'autant que ce n'est pas si sucré surtout si on surveille bien la cuisson.

  • Bonjour du Sud de la Floride. Ayant la chance d'avoir des citrons dans le jardin, meme s'ils ne sont pas aussi beaux que les citrons mediterraneens et qu'ils ont une peau plutot epaisse, j'ai essaye cette recette il y a deux semaines. De l'avis general, c'est la meilleure marmelade faite a ce jour. Le seul changement que je me suis permis a ete d'ajouter une grosse pomme (qui diparait a la cuissson) coupee en petits morceaux pour etre sur d'avoir un peu de pectine pour faire "prendre" la marmelade, ayant essaye auparavant plusieurs recettes qui m'ont donne une confiture trop liquide. La quantite de sucre est ideale pour un gout tres satisfaisant et l'ajout de vanille et la touche de limoncello font de cette recette une marmelade plutot sophistiquee mais surtout delicieuse. Aussi aujourd'hui, je fais une deuxieme "fournee" en multipliant par 3 les quantites requises. Bravo et merci.Bernard

    • Bonjour Bernard,
      Merci beaucoup pour le message et la belle description de la marmelade, oui elle est simple et élégante à la fois 🙂 Très contente qu'elle vous ait autant plu !
      Et merci aussi pour me faire rêver de Floride…
      Belle journée et à bientôt

  • Bonsoir,
    je souhaiterais réaliser la recette avec des citrons bergamotes (donc plutôt petits), pourriez vous me renseigner sur le poids de citrons ? Merci beaucoup

  • Je n avais pas de limoncello et j ai fait sans
    Pur délice
    Mais maintenant que j ai fait mon limoncello je vais recommencer avec merci beaucoup

  • Bonjour Edda, j’ai testé ce matin votre recette de marmelade aux citrons /vanille mais … Ayant trouvé à mi-cuisson que l’ensemble était plutôt amer et manquait de sucre, j’en ai rajouté 100 grs. Les citrons ont été achetés dans une Biocoop , mais je me demande si l’on ne m’a pas vendu des citrons bergamote . Au final, cette marmelade reste assez acide, avec un goût très prononcé et je crains qu’elle n’ait pas trop de succès au petit déj . j’ai testé avec un yaourt nature : pas mal ; mais il y a certainement bien d’autres façons de l’utiliser . Merci , Edda, de vos conseils éclairés !

    • Merci Francine pour le message et tous les détails ! Je garde un très bon souvenir de cette marmelade, équilibrée (le sucré, l’amer, l’acide…) mais j’avais en effet des excellents citrons. D’après ce que vous me dites, je crois que vous n’y êtes pour rien, c’est les citrons qui sont trop acides et là je crois qu’on ne peut faire grand chose à part l’équilibrer avec du sucre ou du doux 😉
      Bonne soirée !

  • Bonjour Edda et merci pour le retour ! en effet, je pense que les citrons utilisés n’étaient pas mûrs et pas vraiment « d’excellente provenance  » … C’est la première fois que cela m’arrive avec la confiture d’agrumes . J’ai eu beau faire un apport conséquent de sucre et parfumer de limoncello , cela n’a guère amélioré le résultat final . pas grave , car c’était une petite fournée ! j’attends à présent l’arrivée des oranges sanguines sur le marché pour faire quelques pots . très belle journée .

  • Merci Edda, pour le retour ! oui, les citrons étaient trop acides … peut-être pas assez mûrs, finalement ? mais cela reste malgré tout une recette intéressante ., et comme j’aime bien faire des expériences, eh bien je suis en train de tenter de faire avec cette marmelade ( finalement j’ai tout mixé, ce qui permet d’avoir une sorte de pâte onctueuse et ferme ) des bouchées au … chocolat noir ! j’ai donc placé un peu de cette marmelade au congélateur , espérant qu’il sera possible de faire de petits ronds au citron glacé qui seront pas la suite plongés dans du chocolat noir fondu .  » qui ne tente rien, n’a rien » n’est-ce pas ? après, il faut avoir auprès de soi des « cobayes » qui acceptent de se prêter au jeu du test . Peut-être séduits par cet étonnant mariage de goûts y reviendront -ils ? ( sourire ) je vous tiens au courant, bien sûr … Bonne journée !

    • Merci à vous Francine pour le suite de l’aventure (et quelle jolie idée, vous avez parfaitement raison ne pas vous arrêter à mi-chemin)
      Vous le raconterez ?
      Belle soirée

  • Bonjour Edda, je viens « vous raconter » la suite de mon expérience gourmande autour de la pâte de citron préparée ces jours ci . Quelques petites bouchées citron/choco viennent d’être réalisées et reposent au froid pour être facilement détachées de l’assiette . Au final , on a cet enrobage de chocolat noir lentement fondu au bain-marie qui se marie bien avec l’acidité du citron . La réalisation proprement dite est plutôt délicate et mérite d’être perfectionnée au fur et à mesure du travail car même si la pâte de citron est restée assez longtemps au congélateur, elle manque de fermeté lorsqu’on la récupère avec la petite cuillère pour la plonger dans le chocolat chaud . Voilà, voilà ! bon week-end à vous , au soleil !

    • Merci Francine ! Oui en effet le soucis de ce genre de préparation qui finalement contiennent une bonne dose de sucre c’est que ça gèle mal (déjà fait l’expérience avec du caramel). Mais bon on peut imaginer de la mettre sur une plaque et verser le chocolat dessus ou quelque chose de genre.
      Belle journée et à bientôt !

      • Merci pour le retour, Edda, et pour votre suggestion qui est tout à fait intéressante …quitte à emprisonner la gelée au citron , je vais poursuivre mon expérience en coulant effectivement sur une plaque de petite dimension du chocolat fondu , puis repos au congélateur le temps qu’il durcisse, on place alors une couche de marmelade de citron , nouveau repos au congel, enfin 3ème couche de chocolat fondu , pour terminer . Ce genre d’expérience culinaire est amusant à réaliser par mauvais temps, ce qui est le cas aujourd’hui ici !

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer