Desserts Recettes de cuisine

Tarte alsacienne aux quetsches et streusel cannelle

Tarte alsacienne quetsches streusel
Tarte quetsches
Voici la fin de l’histoire, très gourmande et très alsacienne 😉 Après la crème d’amandes et la pâte sablée alsacienne, vous vous doutiez d’une tarte n’est-ce pas ? Une tarte aux quetsches, amandes et streusel à la cannelle comme là-bas. C’est riche, fruité, généreux comme souvent le sont les tarte traditionnelles même si celle-ci (un délice) est inspirée de la chère Christine Ferber et de son livre Mes tartes sucrées et salées. Et puis les questches comme les mirabelles font très prunes d’antan, des campagnes de fin d’été et me rappellent de bon souvenirs.
Ce que j’aime dans cette tarte est bien sûr la pâte bien sablée, goûteuse, cette couche de crème d’amandes (j’ai diminué les quantités par rapport à la recette d’origine pour donner plus de place aux fruits) qui va accueillir les fruits et leur jus et enfin le croustillant du streusel.

Pour apprécier cette tarte il faut aimer les pâtes des tartes forcément, c’est un hommage à elles. Si vous êtes le genre à crèmes, je vous conseille un autre dessert plus crémeux :-). Pour qui ne connait pas le streusel est l’équivalent de l’Est d’Europe de l’anglosaxon-crumble. Sa particularité est que souvent il est plus gourmand car on y ajoute aussi des fruits secs. Vous avez d’ailleurs sur le blog une recette de streusel figues et framboises, très facile et séduisante.
Vu qu’elle est riche, je vous conseille pour apporter un côté plus frais de la servir avec de la glace ou de la crème anglaise à la cannelle (c’est ce que j’ai fait).
Tarte alsacienne aux quetsches, crème d’amandes et streusel à la cannelle (pour 6-8 personnes)
  • 300 g de pâte sablée alsacienne aux jaunes d’oeufs dur (recette ICI) ou pâte sucrée (recette ICI)
Crème d’amandes (recette et astuces ICI)
  • 80 g de poudre d’amandes 
  • 70 g de beurre mou
  • 1 gros oeuf entier (70 g)
  • 70 g de sucre glace
  • 1 càthé de fécule de pommes de terre ou amidon de maïs
  • 1 pincée de cannelle en poudre
Garniture aux quetsches :
  • 600 g de quetsches (ou autres prunes rouges) sans le noyau
Streusel cannelle :
  • 30 g de beurre bien froid
  • 30 g de sucre
  • 30 g de farine
  • 20 g de poudre d’amandes
  • une grosse pincée de cannelle
1. Préparer la pâte sablée la veille et la garder au frais.
2. Préchauffer le four à 170°C. Étaler la pâte sablée sortie du réfrigérateur depuis quelques minutes, entre deux feuilles de papier cuisson à 3-4 mm d’épaisseur. L’enrouler délicatement sur un rouleau fariné et la dérouler sur un moule ou cercle à tarte de 24 cm de diamètre environ. Faire bien adhérer le bords, puis passer le rouleau dessus de manière à couper l’excédant de pâte (que l’on peut tranquillement congeler).
Piquer le fond avec une fourchette et mettre au frais 10 minutes. Couvrir ensuite de papier cuisson et de billes de cuisson et cuire à blanc (sans rien) un quart d’heure environ.
3. Pendant ce temps préparer la crème d’amandes. Mélanger le beurre avec le sucre puis ajouter les amandes, la fécule, la cannelle et enfin l’oeuf. Mélanger délicatement avec une spatule afin qu’elle devienne homogène. Mettre au frais.
4. Sortir la base de la tarte du four, la laisser à peine tiédir puis étaler une couche régulière de crème d’amandes. Poser dessus les quetsche, bien serrées, face coupée verse le haut. Cuire pendant une demi-heure environ (la crème d’amandes doit gonfler et les fruits doivent un peu compoter).
5. Pendant ce temps préparer le streusel. mélanger du bout de doigt le beurre froid avec le sucre et la cannelle puis ajouter la farine et la poudre d’amande. On doit obtenir une pâte très sablée mais homogène. Ajouter en suite le streusel sur le tarte et cuire encore une dizaine de minute le temps qu’il colore.
Sortir la tarte la laisser tiédir puis démouler. Servir tiède ou à température ambiante avec une glace à la vanille ou une crème anaglaise à la cannelle.

22 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer