Italie Recettes de cuisine Soupes Végétarien

Velouté de pommes de terre et persil

Velouté ou soupe de pommes de terre et persil
Velouté pommes de terre et persil
Une petite soupe légère, saine et vide-frigo du lundi soir avant les agapes et les fritures du mardi gras ;-). Voici donc un velouté de pommes de terre et persil, la terre et le vert, ingrédients que j’ai pratiquement toujours sous la main. Les pommes de terre sont magiques dans tous les plats et la touche de persil lui donne ce côté végétal, du potager, vraiment très agréable et qui change. C’est une soupe très linéaire sans grands ajouts à part un peu de parmesan pour le côté crémeux et les pignons pour un peu de texture. À servir avec la focaccia sans pétrissage par exemple. La simplicité italienne 🙂
L’inspiration me vient d’une recette d’un livre sur les herbes (des années 1970) que ma mère consultait régulièrement et dont plusieurs recettes sont devenues des plats de famille fétiches pendant des années (je devrais d’ailleurs le récupérer en Italie).

Plus précisément je me souviens d’une soupe aux pommes de terre et céleri branche qui nous avait beaucoup plu. J’ai juste remplacé par le persil mais avec le céleri ça marche très bien aussi (pourvu qu’il soit frais, ferme et que vous utilisiez les branches à coeur). En saison vous pouvez aussi le remplacer par du basilic (en divisant la quantité par deux).
Si vous souhaitez une saveur de la mer vous pouvez ajouter deux filets d’anchois à l’huile, à faire rissoler avec l’ail. C’est très bon.
Bon après-midi !
Velouté ou soupe de pommes de terre et persil (pour 4 personnes)
  • 600 g de pommes de terre à chair fondante (voir ce billet)
  • les feuilles d’un petit bouquet de persil plat
  • 2 cs de parmesan râpé
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cs bombée de pignons de pin pour servir
  • huile d’olive vierge extra, sel et poivre
1. Laver et éplucher les pommes de terre. Les couper en morceaux de 3 cm. Dans une casserole, faire rissoler l’ail coupé en deux (et épluché) avec 3 cs d’huile. Dès qu’ils colorent à peine, ajouter les pommes de terre et mélanger. Après une minute couvrir d’eau et laisser mijoter à feu moyen-doux pendant 10 minutes.
2. Laver et essuyer les feuilles de persil. Les ajouter à la soupe et cuire encore une dizaine de minutes. Saler, poivrer et passer au mixeur rapidement avec le parmesan pour obtenir un velouté. Remettre sur le feu cuire encore une minute puis servir chaud ou tiède avec un filet d’huile d’olive et des pignons de pin.

11 Commentaires

  • Bonsoir Edda, ce potage est très appétissant et je compte bien l'essayer. J'ai une question, vous prenez des pommes de terre à chair ferme. Vous faites référence à votre billet sur les différentes pdt et vous y mentionnez les pdt farineuses pour les potages. Serait-ce une erreur ou un choix bien pensé pour une raison particulière? J'aurai peur de l'onctuosité pâteuse du potage… Merci

    • Bonsoir Naniluce,
      Merci pour le message et la question… et vous avez bien vu, il y a eu confusion de ma part en écrivant, je voulais dire chair fondante (c'est rectifié 😉
      Bonne soirée

  • Très très bon ce velouté et bravo je n'aurais pas eu cette idée d'association et pourtant je fais souvent ce genre de soupe avec mes fanes de radis, j'adore ça!!..j'avais justement une Focaccia romarin, câpres pour accompagner et c'était idéal, simple et parfumé à souhait comme j'aime!..merci comme toujours pour vos délicieux partages….
    Bonne soirée à vous
    Mamijo

  • Bonsoir,
    Je cherchais une recette pour terminer une belle botte de persil plat et bio (de mon jardin) ; je voulais faire un velouté
    Ce dernier est tout à fait simple à faire et le résultat est délicieux ! le goût du persil n’est pas trop prononcé. C’est absolument excellent avec du bon pain et un peu de parmesan pour les gourmands…
    Merci encore pour vos billets très intéressants et chaleureux aussi !
    bien amicalement

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer