Desserts Italie Recettes de cuisine

Gâteau à la ricotta et pêches rôties

Gâteau à la ricotta et pêches rôties
Gâteau à la ricotta et pêches rôties
Ce gâteau à la ricotta et pêches rôties est à la fois très simple, léger (sans beurre), créatif et très italien. Un gâteau fruité pour un goûter ou une fin de repas d’été.
La ricotta qui remplace le beurre apporte de légèreté et une texture différente (voir mes notes) qui se marie bien avec les fruits cuits. Sans parler des pêches rôties qui sont un régal déjà à elle seule.

Comme souvent j’ai fait avec les moyens de bord et du placard… j’aime ces gâteaux maison simples qui s’habillent en robe de fête avec juste une petite touche.
Je suis partie de ce gâteau sarde à la ricotta avec quelques modifications et j’ai ensuite pensé aux pêches rôties en voyant le four encore chaud.
N’omettez pas les fruits (vous pouvez les remplacer par d’autres à noyaux ou même des framboises et des groseilles légèrement cuits) ils font vraiment partie de l’équilibre gustatif (seul, le gâteau est plus simplet). Ils apportent de la douceur, de l’humidité et une texture.
Je vous invite pour le goûter dans le jardin ?
Gâteau italien à la ricotta et pêches rôties
Gâteau italien à la ricotta et pêches rôties
Gâteau à la ricotta et aux pêches rôties (pour 4 à 6 personnes)
Pour le gâteau à la ricotta :

  • 300 g de ricotta, dans l’idéal fraîche de brebis ou de vache. À défaut, opter pour du brousse ou du brocciu corse
  • 220- 240 g de sucre
  • 180 g de farine ordinaire (T55 ou même de la T65)
  • 3 gros oeufs (autour de 180 g sans la coque) à température ambiante
  • 60 g d’amidon de maïs (type Maïzena) ou même un mélange d’amidon et de poudre d’amandes
  • 1 càc bombée de bicarbonate alimentaire (en grande surface ou magasin bio) ou de levure chimique
  • 2 càs d’eau de vie d’un fruit ou de limoncello (facultatif) ou même de jus de citron ou d’eau de fleur d’oranger
  • le zeste d’un citron jaune non traité
  • une pincée de sel

Pour les pêches ou nectarines rôties :

  • 3 pêches ou nectarines, mûres mais encore fermes
  • 4 càs de sucre
  • sauge et basilic frais pour servir (facultatif)

1. Préchauffer le four à 170°C (tournante) et 180°c (statique). Beurrer et fariner un moule rond de 22 cm de diamètre ou le recouvrir de papier cuisson légèrement mouillé et froissé (il adhère mieux).
2. Séparer les blancs des jaunes et fouetter les premiers avec la moitié du sucre (120 g) en l’ajoutant en trois fois. Ils doivent devenir gonflés et brillants.
3. Tamiser la farine avec la fécule et le bicarbonate.
4. Mélanger la ricotta avec le reste de sucre, le sel et ajouter le zeste de citron, l’eau de vie puis les jaunes d’oeufs. Incorporer 2/3 du mélange de farine puis la moitié des blancs montés et enfin le reste de farine et des blancs en ayant soin d’incorporer délicatement les blancs par mouvements circulaires du bas vers le haut de manière à conserver l’air incorporé. Travailler juste ce qu’il faut pour avoir un ensemble homogène (et ne pas trop mélanger pour éviter que la préparation ne retombe et le gâteau devienne trop souple une fois cuit).
5. Verser la préparation dans le moule et enfourner pendant 30 à 40 minutes environ : le surface doit un peu gonfler, dorer et enfilant la pointe d’un couteau ou un cure-dent ils doivent ressortir secs.
Laisser légèrement tiédir puis démouler.
6. Augmenter la température du four à 190°-200°C. Couper les pêches en tranches puis les poser sur une plaque recouverte de papier cuisson. Saupoudrer de sucre et enfourner pendant 10 à 15 minutes, le temps que les pêches rôtissent un peu mais gardent leur forme (elles seront légèrement molles, sucrées et savoureuses). Garder le jus de côté et badigeonner la surface du gâteau.
7. Garnir le gâteau avec les pêches en rosace et laisser reposer une heure puis servir à température ambiante avec les herbes
Conseils :
– Le gâteau, sans garniture, se conserve deux jours au frais, recouvert de film alimentaire et un jour à température ambiante
– Pour vous organiser, vous pouvez préparer le gâteau et les pêches rôties la veille et garnir peu avant de servir. Ayant soin d’imbiber le gâteau encore tiède du jus et de conserver le tout, même les pêches, recouvert de film alimentaire au contact.
– La texture des gâteaux à la ricotta est particulière (et je sais que nombre d’entre vous ont été séduits 😉 différente que si l’on utilise du beurre et de l’huile. Légère, elle est un peu plus souple et humide car elle contient plus d’eau.
Si vous souhaitez un gâteau plus humide/imbibé, vous pouver le badigeonner encore chaud, d’un peu de limoncello ou eau de vie ou même de jus de pêches. Cela va permettre aussi une meilleure conservation
– Le fait de faire rôtir les pêches, permet de concentrer leur saveur, de leur apporter de la douceur et une meilleure conservation notamment quand on garni le gâteau. En plus, on profite du four encore chaud (et on sauve des pêches un peu moins mûres et sucrées). Que des avantages et c’est vraiment délicieux même seul avec un yaourt ou une glace.
– Vous pouvez bien sûr parfumer le gâteau avec des épices (cannelle, vanille..) et les retrouver ensuite dans les pêches au moment de les rôtir. Dans ce cas, omettez les herbes fraîches.
– La sauge et le basilic (comme le thym et le romarin) se marient très bien avec les pêches et cela apporte une touche original, un parfum herbacé mais si vos convives sont classiques, omettez-les ou remplacer par des feuilles de menthe par exemple.

29 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer