Brunch Desserts Recettes de cuisine Sans gluten

Gâteau au fromage blanc

Gâteau au fromage blanc
Gâteau au fromage blanc
J’aime beaucoup le gâteau au fromage blanc, un grand classique français et de l’Europe centrale. Simple, pur, léger en bouche, il plait toujours. En plus c’est une bonne façon d’utiliser le trop plein de fromage blanc ou même de yaourt grec que l’on a dans le frigo.
Je vous donne ici une recette classique (avec des petits astuces personnelle et une version sans gluten) qui est impeccable à mes yeux. En termes de texture : légère moelleuse et fondante à la fois et en termes de goût : peu sucré et frais.

Le gâteau au fromage blanc fait partie des souvenir d’enfance avec ma mamie alsacienne (excellente cuisinière et championne des gâteaux maison), ma mère étant plus de côté croustillant de la force, elle préparait plus des crumble ou des tartes que des « gâteaux mous » (que j’aime) comme elle dit.
C’est aussi le gâteau préféré de ma belle-maman que je lui prépare chaque fois qu’elle vient chez nous et elle se régale.
Il est si franc, simple, léger en bouche qu’il fini par être dévoré très très vite à tout moment de la journée.
Bon dimanche les amis !
Gâteau au fromage blanc (sans gluten)
Gâteau au fromage blanc (sans gluten)
Gâteau au fromage blanc (sans gluten) pour 6 personnes, un moule de 20-22 cm de diamètre
 
Préparation : 20 min
Cuisson : 30 min
  • 500 g de fromage blanc ou de yaourt grec (le vrai, dense 😉 comme celui de Fage ou Mavrommatis par exemple
  • 4 oeufs (240g sans la coquille)
  • 100 g de sucre
  • 70 à 90 g d’amidon de maïs type Maïzena (ou 70 g de farine si c’est avec gluten)
  • une pincée de sel
  • le zeste d’un citron jaune non traité
  • 3 càs d’eau de fleur d’oranger (voir mon article sur l’eau de fleur d’oranger) ou de jus de citron
  • beurre et amidon pour le moule (ou bien du papier cuisson)
1. Préchauffer le four à 180°C (chaleur tournante). Beurrer et saupoudrer le moule d’amidon de maïs, secouer pour retirer l’excédant. Tamiser l’amidon.
2. Séparer les blancs des jaunes d’oeufs. Dans un saladier bien propre, fouetter les premiers avec la moitié du sucre jusqu’à ce qu’ils deviennent fermes, bien mousseux, un peu brillant et qu’ils forment une pointe sur le fouet.
3. Dans un autre récipient, fouetter les jaunes d’oeufs avec le reste de sucre jusqu’à ce qu’ils gonflent et deviennent clairs. Ajouter le sel, le zeste de citron jaune et la fleur d’oranger (ou le jus de citron).
4. Incorporer l’amidon de maïs, le fromage blanc mélanger puis incorporer en trois fois, les blancs montés en neige, délicatement par mouvements circulaires du bas vers les haut afin de garder l’air incorporé. Il n’est pas nécessaire que la préparation soit totalement homogène (d’ailleurs elle retomberait), s’il y a des morceaux de blancs ça va très bien aussi cela va contribuer à la bonne texture.
5. Verser la préparation dans le moule, tapoter légèrement pour lisser et enfourner pendant 30 minutes environ. Le gâteau va gonfler (et retomber un peu en refroidissant), dorer, colorer et se raffermir. Il est prêt quand la surface est ferme mais légèrement tremblotante à coeur. Faire le test avec le cure-dent. Il est important de bien cuire. Laisser tiédir et démouler.
6. Servir tiède ou à température ambiante (ou même froid), seul, avec du sucre glace ou un coulis de framboises par exemple (clic).
Conseils :
Conservation : ce gâteau se conserve bien un jour à température ambiante (voire deux) et trois jours au frais.
Texture et goût : la texture est à la fois moelleuse, souple mais aussi un peu ferme, unie c’est ce qui fait son charme incroyable. Le goût est frais, laiteux et le parfum du citron indispensable à mes yeux. Mais vous pouvez bien sûr aromatiser comme vous voulez. Si vous remplacer le fromage blanc par du yaourt grec (celui dense hein), il sera légèrement plus acidulé.
Recette : il s’agit ici d’une recette classique à l’ancienne (sauf le trucs des blancs avec le sucre qui stablise, astuce de chef). Certains mettent plus de liant (farine ou amidon) d’autres moins, ici je trouve que c’est le bon équilibre. On ne sent rien mais ça tient, de toute façon les oeufs vont jouer le rôle principal. Certains ajoutent aussi un peu de levure chimique, je n’en ai pas eu besoin, les blancs battus avec le sucre donnent la bonne texture et permettent de garder de manière stable l’air.
Gâteau au fromage blanc (recette)
Gâteau au fromage blanc (recette)

60 Commentaires

  • Bonjour Edda,Je n'arrive pas à suivre quelque chose dans votre recette. A quel moment incorporez -vous le fromage(qui donne son nom à ce beau gâteau?)

  • Bonjour Edda
    Il me tente bien ce gâteau j'ai du lait robot je ne peux pas l'utiliser à la place du yaourt grec ? Je pensais faire votre tarte au lait robot et amarena. Merci pour ces magnifiques partagés et bon dimanche. Mireille

    • Bonjour Mireille,
      Je n'ai pas testé mais je crains que ça ne marche pas, le lait ribot contient énormément d'eau (comme un lait) alors que le yaourt grec (pas à la grecque 😉 est très dense presque plus que le fromage blanc. La tarte par contre va très bien.
      Si vous cherchez des idées et des recettes avec le lait ribot vous avez un billet dédicacé https://www.undejeunerdesoleil.com/2017/04/que-faire-lait-fermente-ribot-recettes-astuces.html
      Très bon dimanche également !

    • Allez je me lance j'ai 500 grs de fromage blanc acheté en vrac chez le crémier. Je ne l'égoutte pas ? Il semble bien dense.
      Mireille

    • Je ne sais pas qu'elle est la consistance de votre fromage blanc mais en principe il doit être dense (mais pas ferme). Dans le doute, égouttez-le un peu. Le gâteau est dense à la vue (mais moelleux au goût) car une partie de l'eau s'évapore forcément en cuisson (comme dans tous les gâteaux).
      Tenez-moi au courant !

  • C'est un gâteau que je ne fais pas souvent, pourtant ce sont mes préférés, avec le flan pâtissier, tous ces desserts ultra simple et qui en principe ne font long feu ! celui-ci est superbe encore une fois, mais que pourrais tu conseiller comme parfum à la place de la fleur d'oranger ?

    • Bonjour Nan,
      C'est vraiment le fromage blanc lisse type Jockey. Avec la faisselle (égouttée) ça marche aussi mais la texture est plus 'granuleuse'. Tenez-moi au courant !

  • Tiens , c'est dans l'air du temps, j'ai vu l'émission de Julie André et Thierry Mars justement sur les gâteaux au fromage , chaque région et même pays à sa spécialité, c'était intéressant , et ton gâteau apporte une singularité de plus

  • Mon gâteau préféré ! Chez moi, on casse des biscuits Petit Beurre en morceaux qu’on met dans le fond du moule en guise de pâte ! Bonheur gustatif intense identique à celui de la pâte sablée d’un crumble pour moi ��

  • Bonjour Edda,
    Je vous remercie pour votre blog et ce gâteau que j'ai trés envie de tester…
    Par contre, je crois que vous avez oublié de préciser à quelle moment vous ajoutiez le fromage blanc, aprés avoir battu les jaunes d'oeuf je suppose ?
    Bonne journée.

  • Buongiorno cara Edda aka mia "tentatrice" …vorrei proprio farlo questo gateau ( che mi ricorda un colpo di francese fulmine dolciario di svariati anni fa …le torteau au fromage del Poitou, ma il tuo ha forma diversa , non sembra avere quella sofficità appiccicosa e non è scuro /bruciato all'esterno come quello del Poitou … forse è un paragone che non c'entra per niente, e in tal caso perdonami;)!). Lo preparerò mercoledì per portarlo a un "convivio" di golose amiche giovedì mattina: ho letto a puntino le tue istruzioni ma dato che sono una precisina patologica sempre insicura quando prova a rifare una ricetta così perfetta come ogni tua ricetta , volevo chiederti dato che chez-moi la temperatura esterna è ancora altina (estate indiana interminabile quest' anno)devo conservarlo in frigo fino alla sua uscita di casa …è corretto?E desidererei chiederti un' altra informazione/suggerimento.Oltre allo yogurth greco e il formaggio fresco da te indicati ( io chez- moi trovo solo quello in crema spalmabile già confezionato, oppure della ricotta che vorrei evitare , proprio perchè mi piace l'idea della texture liscia del tuo dolce, e mi toccherebbe obbligatoriamente setacciarla ) potrei provare a usare una robiola di capra o vaccina per esempio o i caprini italiani freschi ,magari facendo sgocciolare un paio d'ore in frigo prima di usarli?Oppure è una colossale BETISE;)???Grazie di una risposta e come sempre delle tue suggestive proposte …le foto sono anch'esse superbe!Ambra

    • Ciao Ambra ! Arrivo tardi dopo l'assaggio… Come hai potuto notare è molto diverso da quello di Poitou. La robiola va bene ma la consistenza sarà diversa molto più vicina ad una cheesecake. E grazieeeee per i complimenti !

  • Bonsoir Edda , senza troppi indugi l'ho fatto il tuo gateau au fromage che mi tentava troppo!!Sappi che è venuto perfetto di aspetto anche se è diverso dal tuo (leggendo saprai perchè ;)!),e spero anche di sapore …quello che ho assaggiato ( impasto crudo e "bricioline umide" sul lungo stecchino usato per verifica cottura) era molto buono come sapore…ti saprò dire di piu' domani al taglio. Ti segnalo 2 mie modifiche al tuo lavoro originale: ho usato 400 gr. di formaggio fresco spalmabile ( tipo Philadelpia per intenderci , ma non era della nota marca che personalmente come sapore non mi fa impazzire) con materia grassa del 20% e 100 gr. di CREME FRAICHE,al 18% di grassi. Ho cotto per 40' (gli ultimi 10' ho coperto con un foglio di alluminio per non scurirlo troppo) perchè era ancora abbastanza liquido al centro alla prova stecchino e lo sentivo " farinoso" al gusto. Ho spento il forno, levato il foglio di alluminio e lasciato nel forno spento solo con uno spiraglio leggermente aperto per circa 50' . Ho poi coperto con un foglio di carta forno la superfice del dolce ,l'ho capovolto su una griglia , lasciandolo nello stampo a raffreddarsi piano piano a temperatura ambiente in cucina ,in modo di non dargli troppi sbalzi di temperatura.E' rimasto alto ( usato uno stampo in metallo a cerniera rotondo di 22 cm , alto 6 o 7cm circa …non sono brava a misurare le altezze) e grazie a questo trucchetto non si è afflosciato, nè " scavato" al centro. Ha un aspetto bellissimo, con un colore ambrato che degrada fino al chiaro centrale.Pregusto già l'assaggio domani e ti riferirò anche i commenti delle mie cavie. Sè è quel che promette di essere lo rifarò anche con le altre aromatizzazioni da te suggerite! Grazie ancora e buona serata!

    • Ciao Ambra ! Grazie per tutti i dettagli ho l'iimpressione di stare in cucina con te. Praticament hai preparato un cheesecake senza la base. In effetti è normale che non ci sia stato lo stesso effetto sul volume, c'era molto meno acqua (il fromage blanc come lo yogurt ne contiene parecchio e dunque in cottura si crea vapore imprigionato, il tutto poi si affloscia). Comunque tanto meglio sarà stato più denso cremoso e buonissimo. Un abbraccio!

  • Bonjour Edda ! Après les des vacances de mes petits enfants, qui ont préféré la pavlova et le gâteau minute régional, il me reste des petits suisses … Pourrais-je les utiliser à la place du fromage blanc (en rajoutant du lait, peut-être ?) Merci de votre réponse

  • Bonjour Edda! Ti dico solo che all'assaggio di oggi una delle amiche si è mangiata 5 fette del gateau ( le avevo tagliate piccole però … altrimenti non sarebbero bastate; eravamo 5 persone;)!). Io e gli altri 4 ci siamo modestamente fermati a 2 fette a testa… ma, ça va sans dire, il dolce è stato spazzolato via fino all'ultima briciolina. E' veramente una ricetta squisita e come dici tu , bella da condividere e semplice da eseguire: si faranno dei bis futuri al piu' presto. Domani si va sul salato: provo lo scone géant au potimarron, feta et olives. Merçi et bonne fin de semaine à toi&famille!

  • C’est un gâteau que j’aime beaucoup aussi 🙂 ! Je te remercie d’ailleurs pour la recette sans gluten ! Ce serait une bonne idée de dessert pour ce soir. Le tien a l’air très réussi en tout cas 😉 !

  • Bonjour,
    j'ai fait votre gâteau ce weekend et je l'adore car il n'est pas trop sucré (je n'aime pas les desserts très sucrés). Par contre, il a une consistance de mousse plutôt que de gâteau (voir votre photo). Est-ce que j'aurais dû le cuire plus longtemps? Merci et bravo pour vos recettes que je consulte régulièrement!

    • Bonjour Karine, ravie que ça vous ait plu ! Difficile de dire à distance mais il se peut que oui sachant que ce n'est pas un gâteau au sens strict, compact mais plutôt aérien.

  • Merci pour cette recette et ce blog. Recette testée aujourd'hui. C'est parfait, bien aérien et pas trop sucré. Seul pb: on a envie de tout manger

  • Bonjour Edda
    J’ai du rater quelque chose … Il était trop cuit probablement !! mais difficile de savoir car le milieu n’était pas monté et pas doré j’ai du le laisser 10 mn de plus.
    Je vais réessayer en 190° afin qu’il cuise plus rapidement car j’adore ce gâteau 😎
    Merci pour ce blog (de 9 ans) je m’y réfère très souvent
    Bonne journée

    • Bonjour Françoise,
      Difficile de dire à distance surtout sur la cuisson (chaque four est différent), il se peut en effet. Tenez-moi au courant si vous testez et à nouveau.
      Et merci à vous pour la fidélité !

  • Bonjour Edda,
    Je pense qu’il sera sur notre table ce gâteau demain… Je souhaiterai remplacer la fleur d’oranger par du jus de citron. 3 cas a soupe aussi?
    Si jus d’orange la même chose?
    Merci beaucoup.

  • comme c’est la pleine saison , j’aurais aimé lui ajouter des fruits; est-ce faisable sans modifier la texture ?

  • Je l’essaie ce dimanche, mais n’ayant pas trouvé de beaux citrons jaunes bio, puis je mettre du zeste de citron vert et pour parfumer encore, de la poudre de vanille ?

  • Bonjour Edda !

    Je l’ai donc fait pour notre petit déjeuner. Mon moule était un peu plus grand que conseillé, mais la hauteur finale m’allait bien. C’est un très bon gâteau, pas trop sucré comme j’aime et avec le citron jus que j’ai mis et le zeste, c’est très frais et léger avec une texture légèrement mousseuse mais ferme, un peu comme un cheesecake mais moins crémeux. A refaire, merci !

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer