Desserts Italie Recettes de cuisine Sans gluten

Fiadone aux abricots

Fiadone aux abricots (recette) avec du broccio ou de la ricotta de brebis
Fiadone aux abricots
Le fiadone est un gâteau moelleux, humide, laiteux, presque un flan, à base de brocciu, de sucre et d’oeuf dont nous raffolons à la maison. Un trinôme courant dans beaucoup de dessert méditerranéens comme en France, Espagne, Italie, Grèce… Je vous avais déjà présenté le fiadone corse que je prépare à chaque fois que je trouve du brocciu au marché à Paris mais aujourd’hui je vous présente une version plus estivale et un  peu italienne : un fiadone aux abricots et fleurs d’oranger où j’ai utilisé de l’excellente ricotta de brebis que je trouve très facilement en Italie (je sautille de joie !).
Certains d’entre vous l’on d’ailleurs entrevu en avant-première sur mon compte Instagram ici 😉

Nous l’avons tellement aimé, que je l’ai préparé à plusieurs reprises. Les fruits apportent une petite note douce et acidulée qui complète le gâteau. Vous pouvez aussi utiliser des pêches par exemple. 

La fleur d’oranger s’y marie à merveille, en donne cette petite touche élégante, discrète et légère. Vous pouvez aussi ajouter quelques feuilles de thym (pour les téméraires 😉
Quand je suis en Italie en vacances, il y a un vrai retour à la simplicité. Des mets et desserts sans prise de tête, fruités avec juste quelques ingrédients et où le tout peut se faire avec un équipement très basique. Cette année j’ai été encore plus gâtée car je n’avais même pas une balance, c’est dire 🙂
Mais c’est un gâteau de vacances n’est-ce pas ? Ou retour au sources….
Vous pouvez le préparer à l’avance, il est d’ailleurs meilleurs refroidi le lendemain et vous verrez c’est très apprécié en fin de repas ou au goûter.
Fiadone aux abricots (à la ricotta ou brocciu et fleur d'oranger)
Fiadone à la ricotta et aux abricots
Fiadone aux abricots (pour 6 personnes)
  • 400 g de brocciu ou broccio frais (ou à défaut de la bonne ricotta de brebis fraîche ou de la brousse fraîche)
  • 4 oeufs entiers (200 g environ sans la coque)
  • 160 g de sucre + un peu de sucre glace pour servir
  • 4 abricots mûrs mais un peu fermes
  • 2 càs d’eau de fleurs d’oranger de qualité (facultatif) ou 2 càs d’eau de vie (dans l’idéal d’abricots 😉 facultatif
  • le zeste d’un citron jaune non traité

1. Préchauffer le four à 170°C. Beurrer et recouvrir de papier cuisson un moule rond de 22 cm (ou même un moule rectangulaire).
2. Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le sucre jusqu’à ce qu’ils deviennent clairs, crémeux et presque souples. Dans un autre saladier, mélanger le brocciu ou la ricotta (qui doivent être un peu fermes et pas aqueux) avec le zeste de citron et l’eau de fleurs d’oranger. Incorporer en deux fois aux mélange d’oeufs, délicatement, par mouvements circulaires, jusqu’à obtenir un ensemble homogène.
3. Verser la préparation dans le moule (elle doit avoir 3 à 4 cm d’épaisseur). Poser dessus (en appuyant un peu) les abricots coupés en tranches puis enfourner pendant 40 minutes environ (voir 50 min selon les fours). Le gâteau doit gonfler et dorer (il retombera un peu en refroidissant) mais reste quand même souple.
Laisser refroidir, mettre au frais puis démouler délicatement. Il se conserve bien un jour au frais (et deux jours sans les abricots).

16 Commentaires

  • Bonjour Edda
    il y a bien longtemps que je n'avais pas fait de Fiadone.
    J'ai fait cette recette hier avec des pêches et nous nous sommes régalés ce midi!
    Un grand merci!!!
    Jean-Marc

  • Bonjour Edda,

    Cela avait l'air tellement bon que Hop deux au four. Nous allons nous régaler.
    Merci beaucoup

    Valerie

  • Testé hier avec des cerises (en mettant un peu moins de sucre)… ça marche très bien !
    Edda, je profite de ce premier commentaire pour vous dire que vous avez changé ma vie en cuisine. Je cuisinais déjà beaucoup et, sans fausse modestie, plutôt bien, mais j’ai incroyablement élargi ma palette grâce à vous.
    L’abondance, la variété, la précision de vos recette rendent votre blog unique (pas comme tous ces sites célèbres où il y a 657 recettes de la pâte brisée…).
    Au cours du confinement, je m’étais fixé comme défi de ne pas cuisiner deux fois le même plat et vous m’avez grandement aidée à y arriver. Cela fait beaucoup rigoler mon cher et tendre époux : « Alors, c’est encore une recette d’Edda ? » mais je vous garantis qu’il ne s’en plaint pas.
    Mon seul échec jusqu’à présent : la brioche pour les nuls. il faut croire que je le suis trop (ou pas assez). Mais je ne m’avoue pas vaincue…
    Merci encore pour le soleil au déjeuner… et au diner !

    • Merci de tout coeur Nane pour vos mots lumineux, les compliments, votre fidélité, les instants de vie, l’inspiration… je suis très touchée et si contente d’être un peu avec vous en cuisine.
      Pour la brioche vous m’avez fait rire, il faut juste la patience de la levée (si trop peu au frais, laissez-la encore un peu dans le moule à température ambiante).
      Belle journée !

      • Merci Edda pour votre réponse… Je suis contente de vous avoir fait rire, c’est un peu mon métier (je suis comédienne et clown) et évidemment, je n’ai pas trop l’occasion de le pratiquer en ce moment.
        Blague à part, j’ai pourtant été patiente avec la brioche (je fais le fameux pain sans pétrissage depuis plusieurs années et j’ai donc l’habitude de ces longs temps de levée) mais ça n’a pas fonctionné. Bon, je vais retenter ma chance et je vous tiendrai au courant.
        Mais d’ici-là, je suis sûre que j’aurai fait encore plusieurs autres recettes…

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer