Biscuits & mignardises Cadeaux gourmands Chocolat Recettes de cuisine Recettes de fêtes

Biscuits craquelés au chocolat, tout légers

Biscuits craquelés au chocolat, tout légers
Biscuits craquelés au chocolat, tout légers
Succombez à ces biscuits craquelés au chocolat, beaux, tout légers en bouche (bon je ne sais pas niveau calories 😉 avec une superbe texture tout en restant gourmands.
Le temps des pensées pétillantes en vue des fêtes est bel et bien là. J’adore cette période de préparatifs, rêvasseries sur le menu de Noël, les personnes que l’on verra, ces moments suspendus… Et l’envie de préparer toutes sortes de biscuits est plus forte que jamais.

C’est la troisième recette de biscuits craquelés au chocolat que je vous propose (en plus de 8 ans quand même) et c’est ma meilleure. Celle inventée puis affinée avec le temps que je fais le plus souvent, un perfectionnement de cette recette de biscuits craquelés au chocolat et fleur d’oranger que vous avez été très nombreux à tester et à aimer. Ici c’est encore mieux et la forme ne risque pas de bouger en cuisson.
Un des secrets de la texture légère tout en restant gourmande réside dans la présence des blancs d’oeufs (pratique pour les écouler) mais aussi dans le repos.
Je vous laisse tester et vous régaler !
N.B. Si tout va bien, cette semaine grosse révolution (pour moi !) : le blog fait peau neuve (j’ai hâte et j’appréhende en même temps). Il y aura un petit temps de suspension maintenance forcément où le blog ne sera pas accessible. Je vous tiens au courant.
Biscuits craquelés au chocolat
Biscuits craquelés au chocolat
Biscuits craquelés au chocolat tout légers (aux blancs d’oeuf) (pour 30 à 40 pièces)
 
Préparation : 30 min (+ repos 2h)
Cuisson : 20 min environ (deux fournées)
  • 240 g de chocolat noir à 60-70% de cacao ou un mélange de 180 g de chocolat noir et 60 g de chocolat au lait
  • 100 g de farine ordinaire T55 ou bien T65
  • 60 g de sucre
  • 50 g de beurre doux (ou un mélange avec du demi-sel)
  • 4 blancs d’oeufs (120 g environ)
  • 1 càc de levure chimique o de bicarbonate alimentaire (2 à 3 g)
  • 1 càc de cacao
  • sucre glace pour la finition
1. Tamiser la farine avec la levure et le cacao. Faire fondre le beurre avec le chocolat (au bain-marie ou au micro-ondes).
2. Dans un saladier ou la cuve d’un robot, fouetter les blancs d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce qu’ils deviennent mousseux et commencent à gonfler (pas besoin qu’ils augmentent trop de volume ou deviennent blancs).  Incorporer délicatement le mélange chocolat/beurre par mouvements circulaires.
3. Ajouter le mélange de farine et mélanger en soulevant la préparation jusqu’à obtenir une sorte de pâte homogène mais encore un peu aérée (elle va perdre un peu de son volume c’est normal avec le chocolat). L’aspect est un peu celui d’une ganache mousseuse. Verser la crème dans un saladier ou une assiette creuse, recouvrir de film alimentaire au contact et garder au frais au moins deux heures.
4. Préchauffer le four à 160-170°C (chaleur tournante). Poser du papier cuisson sur deux plaques de cuisson (à enfourner une à la fois). Verser du sucre glace dans une assiette creuse.
5. À l’aide des mains un peu humides, prélever la pâte et former une boule de la taille d’une noix. L’enrober soigneusement de sucre glace et la poser sur la plaque.
Procéder de même avec le reste de pâte. Saupoudrer éventuellement avec encore un peu de sucre glace si on souhaite un peu plus sucré et plus blanc.
6. Enfourner une plaque à la fois à mi-hauteur et laisser cuire une dizaine de minutes (voire un peu plus) : les biscuits vont légèrement gonfler et craqueler. Ils seront encore très légèrement moelleux à coeur chauds c’est normal. Les faire tiédir sur une grille. Enfourner la deuxième plaque.
Déguster tièdes ou froids mais à peine préparés, ou bien, plus tard.
Conseils :
Conservation : ces biscuits se conservent une bonne semaine à température ambiante dans une boîte mais ils donnent vraiment le meilleur d’eux-même niveau texture tout juste préparés ou après quelques heures (le coeur est encore légèrement moelleux et il y a une sensation de « chocolat frais »). Après ils sècheront un peu mais le goût du chocolat sera plus prononcé
– J’ai volontairement mis peu de sucre et de beurre dans la pâte, le sucre sur le dessus jouant son rôle doux (et celui du chocolat bien sûr). Ces biscuits sont donc à la fois bien chocolatés mais légers en bouche. Si vous souhaitez plus de douceur, comme suggéré, panachez avec du bon chocolat au lait
Parfums : vous avez ici du chocolat pur mais sachez que c’est très bon avec des des eaux florales (eau de fleur d’oranger, eau de rose : 6 à 8 càs à ajouter au chocolat fondu), des épices douces comme la cannelle, l’anis étoilé, la cardamome et même avec du piment
– La recette est ma dernière recette fétiche, inventée (pour une fois ! 😉 et affinée au cours du temps. Elle me permet d’écouler de manière gourmande des blancs d’oeufs et tout le monde est content à la maison.

26 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer