Plats Recettes de cuisine Recettes de fêtes Régimes & occasions Sans gluten Viandes

Cailles rôties, salade de raisin et grenade

Les cailles rôties sont un plat très simple à préparer et vraiment savoureux. En plus c’est pratique à servir puisqu’individuel. Seul hic : il y a plus d’os forcément. Dernièrement, c’était un peu mon dada et là je vous livre une de mes recettes préférées : enrobées de jambon cru et servies avec une salade de raisin et grenade qui fait très fête et apporte de la fraîcheur.

Si vous n’avez jamais goûté à des cailles, je vous les conseille, la viande est savoureuse mais reste délicate et douce. Et puis la cuisson est vraiment rapide. Voici donc une autre idée à mettre à table en bonne compagnie.

Cailles rôties enrobées de  jambon, salade de raisin et grenade (pour 6 personnes)

Préparation : 10 min Cuisson : 30 min

  • 6 cailles vidées (et sans la tête, la couper si besoin) avec un peu de lard (demander au boucher)
  • 6 tranches de jambon sec (de Parme, San Daniele…)
  • 3 gousses d’ail coupées en deux
  • 3 branches de romarin coupées en deux
  • 1 petites grappe de raisin Italia
  • Les graines d’une demie grande grenade
  • Sel, poivre
  • Huile d’olive vierge extra
  1. Préchauffer le four à 180°C. Saler légèrement les cailles à l’intérieur et à l’extérieur. Ajouter une demie gousse d’ail dans chaque caille ainsi qu’une demie branche de romarin. Les enrober d’une tranche de jambon chacune (éventuellement mettez une ficelle alimentaire).
  2. Versez un filet d’huile. Poser les cailles sur une plaque côté filet en bas et laisser cuire une dizaine de minutes puis retourner délicatement et laisser cuire encore 20 minutes en arrosant la surface de temps à autre. C’est prêt quand c’est encore légèrement rosé mais le liquide sui sort est doré. Si besoin prolonger encore un peu la cuisson. Laisser reposer 5 minutes
  3. Préparer la salade : laver les raisin, les couper ne deux puis les assaisonner avec un peu d’huile et du sel. Ajouter la grenade.
  4. Servir les cailles avec la salade.

Conseils :

Conservation : ces cailles se conservent bien jusqu’au lendemain (je dirais presque que c’est encore meilleur), il suffit de les réchauffer un peu au four (en principe si pas trop cuites, elles ne sèchent pas)

Cuisson des cailles : j’ai fait différents essais et demandé conseils à mon boucher. Beaucoup indiques autour de 20 minutes mais je trouve qu’après 30 bonnes minutes la cuisson est à point. Après comme toujours cela dépend des fours, c’est empirique, l’important est que le liquide (en piquant près d’une cuisson) qui en ressort ne soit pas rouge.

Aromates et variantes : je suis allée sur des saveurs italiennes que j’adore et qui me sont très familière comme le mélange d’ail et de romarin (quel parfum qui ressort du four) et ensuite l’enrobage au jambon cru (il va donner du croustillant un plus et un côté salé. Mais à vous de voir, vous pouvez utiliser du laurier par exemple, farcir avec une échalote, enrober avec une autre charcuterie ou rien du tout (dans ce cas faites larder ou mettez bien de l’huile)… Vous pouvez aussi badigeonner en fin de cuisson d’un peu de miel ou de sirop d’érable mélangés à la sauce de la viande.

Accompagnement : j’aime beaucoup les fruits pour accompagner les rôtis de viande. Ici le raisin va apporter une note douce, une texture un peu ferme et beaucoup de fraîcheur juteuse qui se marient bien avec la présence du jambon. Sans parler de la grenade que j’adore. Mais après bien sûr des pommes de terre rôtie, une salade verte (par exemple frisée avec des pommes vertes crues)… vont très bien aussi.

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer