Brunch Cake Desserts Recettes de cuisine Sans gluten

Gâteau fondant aux noisettes (sans gluten), noisetier ?

Fondant noisettes

Gâteau fondant aux noisettes (sans gluten), le noisetier ?

L’autre jour je vous ai proposé un gâteau fondant aux amandes (le Namandier) qui a eu énormément de succès. Et vu qu’il me restait plein de noisettes je vous propose aujourd’hui un fondant aux noisettes, on va l’appeler le Noisetier ? Le principe est toujours le même, si simple aussi à retenir, avec plein de noisettes et sans gluten.

Les noisettes sont plus douces et rondes en goût par rapport aux amandes, du coup j’ai diminué un peu le sucre et le beurre (et pas saupoudré de sucre glace) et ça marche très bien. Si vous aimez les noisettes, vous succomberez, c’est vraiment les héroïnes de l’histoire avec cette texture fondante, un peu moelleuse aussi, une légère croûte et un peu d’humidité à coeur. Beaucoup de plaisir pour un gâteau de ménage simple comme bonjour.

Gâteau noisettes sans gluten

Gâteau fondant aux noisettes (sans gluten), le noisetier ?

Gâteau fondant aux noisettes, sans gluten (pour 6 personnes) moule de 20 cm de diamètre

Préparation : 15 min Cuisson : 35 min

  • 200 g de poudre de noisettes (ou 160 g de poudre de noisettes et 40 g de noisettes concassées finement)
  • 4 oeufs entiers (200 g environ sans la coquille)
  • 150-160 g de sucre de canne blond ou même complet + un peu pour le moule
  • 70 g de beurre fondu à température ambiante + un peu de beurre pour le moule
  • noisettes concassées pour la finition (et la texture)
  1. Préchauffer le four à 170°C (chaleur tournante, ou 180°c si statique). Beurrer le moule (dans l’idéal en métal ou à défaut en silicone mais éviter la céramique ou le verre, voir mon article sur comment cuire les gâteaux). Poser sur le fond un disque de papier cuisson (cela va permettre un démoulage parfait) et saupoudrer de poudre d’amandes ou de sucre (ou de farine si on ne recherche pas le sans gluten absolu ;-).
  2. Dans un saladier ou la cuve d’un robot, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu’à ce qu’ils gonflent (ils doivent au moins doubler de volume), deviennent clairs (blanchissent). En soulevant le fouet, il doit se former une sorte de ruban. Il faudra 5 à 10 minutes.
  3. Incorporer en deux fois la poudre de noisettes, délicatement, en soulevant la préparation avec une spatule ou même une écumoire, de manière à obtenir un ensemble homogène et encore gonflé.
  4. Incorporer le beurre au mélange précédent délicatement. On doit obtenir une sorte de crème fluide mais qui a encore de la tenue et du volume.
  5. Verser la préparation dans le moule, saupoudrer de noisettes 30 à 40 minutes (cela dépend beaucoup des fours, chez moi 35 min étaient parfaites). Le gâteau doit gonfler, colorer et en insérant un cure-dent il doit ressortir presque sec (pas totalement vu les ingrédients). Laisser légèrement tiédir puis démouler sur une grille, retirer le papier du fond et le poser sur une assiette.

Conseils

Conservation : ce gâteau se conserve deux à trois jours à température ambiante, recouvert de film alimentaire (ou pas pendant un ou deux jours, il reste encore humide). Vous pouvez aussi le conserver au frais et, je pense, le congeler (mais je n’ai pas essayé).

Goût et texture : le goût est pur, intense et essentiel (je n’ai pas ajouté autre chose délibérément mais vous pouvez ajouter des zestes d’agrumes, des épices…). Pour un côté plus rond (et même une meilleure conservation) vous pouvez diminuer de 30 g de sucre et ajouter 15-20 g de miel. Comme je disais, la texture est à peine humide et fondante du fait de la grande présence de noisettes et de l’absence de farine. De ce fait, le gâteau est aussi un peu moins souple (se défait très légèrement), vous pouvez d’ailleurs ajouter 1 càs de d’amidon de maïs ou de fécule de pommes de terre pour la tenue.


21 Commentaires

  • Ce gâteau me semble juste parfait! J adore les noisettes et je cuisine sans gluten ( un de mes enfants est cœliaque). Je vais le tester cette semaine et je suis sûre qu’il deviendra un classique de notre maison. C est d ailleurs le cas de beaucoup de vos recettes. Encore merci pour tous vos articles

  • Bonsoir Edda, voici une recette de gâteau un peu similaire à vos deux recettes : c’est ma belle mère (née en 1914 !) qui la tenait de sa propre grand-mère ! donc une recette fort ancienne :

    – 125 gr de poudre de noisettes non émondées
    – 125 g de poudre d’amandes non émondées
    – 125 gr de sucre en poudre
    – 6 œufs

    c’est tout !

    les amandes/noisettes ajoutées au mélange jaunes d’œuf + sucre (blanchiment)
    blancs d’œuf montés en neige

    Votre namandier était délicieux, au fait !!! merci merci pour votre site que j’ai découvert il y a quinze jours. J’ai fait l’osso bucco… un régal..

    belle soirée

    c’est un gâteau déliceux qui fait le régal de tous !

    • Un grand merci Catherine pour la recette « historique » et précieuse ! Et merci beaucoup pour l’enthousiasme, ravie que vous vous soyez régalés.
      Bonne soirée et à bientôt !

  • Merci Edda pour cette merveilleuse recette. Ce gâteau est fin ! Un vrai régal ! J’empêche mon mari de le dévorer … Merci pour toutes vos recettes magnifiques ! Bien à vous.

    • Bonjour, oui je connais bien et c’est très bon (je devrais d’ailleurs publier la recette). Toutefois le résultat est différent, en effet la seule présence des blancs donne une texture plus souple, plus légère (un peu comme dans ce gâteau au citron aussi) alors qu’ici nous sommes vraiment dans le fondant. La magie de la chimie 🙂
      Bonne journée è

  • Bonjour,

    Tout d’abord un grand merci pour toutes vos recettes, source d’inspiration, de variété dans nos menus et de découvertes au quotidien …
    Auriez-vous une solution pour remplacer le beurre dans la recette ? J’ai une amie contrainte à un régime sans gluten et sans dérivés du lait et je suis à la recherche de desserts appétissants pour elle ! Merci d’avance et belle journée !

    • Merci beaucoup Béatrice, si contente que vous appréciez autant le blog et mes recettes !
      Vous pouvez remplacer le beurre par une huile végétale neutre (type huile de pépins de raisins) ou bien par de l’huile de noix de coco vierge (on en trouve assez facilement en grande surface au rayon bio). Elle a l’aspect d’un beurre, il faudra donc la faire fondre.
      Tenez-moi au courant !

      • Bonjour Edda,

        Merci pour vos conseils, je l’ai fait avec l’huile de pépins de raisins, et c’était délicieux ! On ne sent pas du tout que la recette est adaptée au régime, nous nous sommes régalés !

  • Bonjour Edda,
    Je ne vous félicite pas assez souvent. Merci beaucoup pour toutes vos bonnes recettes. Namandier et Noisetier plus que parfaits !
    Continuez à nous régaler, c’est un gros travail pour vous mais que du bonheur pour nous…
    Amicalement. Danielle

  • Tout à fait conquise par cette recette, d’une simplicité extraordinaire, et un fondant sublime!
    Un retour: j’ai testé la phase congélation (nous sommes 2, et même en étant gourmands, difficile d’en venir à bout), résultat: tenue et goût parfait!
    Dans le même genre, j’ai testé la congélation, puis décongélation du flan à la noix de coco: ça marche très bien aussi.
    Donc, avis pour ceux qui hésitent à se lancer dans ce style de dessert pour 6.. on peut congeler et servir lors de la venue de convives à l’improviste, merci qui?
    merci Edda!

    • Hi hi si contente ! Et merci pour les astuces congélation, c’est bon à savoir (j’avoue que je congèle rarement).
      Belle journée !

  • J’adore ce type de gâteau, la noisette aussi, en ce temps assez pluvieux ça donne envie d’en manger une grosse part ! merci pour toutes les bonnes idées que vous donnez

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer