Brunch Cake Desserts Recettes de cuisine

Cake moelleux aux noisettes, glaçage chocolat

cake moelleux noisettes
Cake moelleux aux noisettes, glaçage au chocolat

Pour continuer le conte du casse-noisettes…. euh non de la pâte de noisettes 😉 voici comment je l’ai utilisée : dans un cake moelleux aux noisettes avec glaçage chocolat noisette. Un gâteau facile qui fait tout de suite festif et gourmand alors qu’en gros vous avez juste tout mélangé hi hi. De plus, il se conserve très bien, garde son goût rond de noisettes longtemps et l’on succombe au charme craquant du chocolat aux noisettes dessus. J’y ai ajouté une touche très subtile de clémentine, histoire d’avoir une très légère surprise à la dégustation. Et puis les agrumes et les noisettes, se marient très bien. Bref, si vous aimez les gâteaux essentiels et les noisettes, je vous le recommande vivement !

Aller à la recette

Les ingrédients du cake moelleux aux noisettes

Assez simples si ce n’est pour la pâte de noisettes (que vous pouvez aussi réaliser maison comme dans mon précédent article) :

  • oeufs
  • sucre
  • huile
  • lait
  • pâte de noisettes pure à 100% (en magasin bio sous le nom de purée, en ligne ou une pâte de noisettes maison)
  • noisettes en poudre et concassées grillées
  • farine
  • chocolat

Comment obtenir une sensation de moelleux dans ce cake aux noisettes ?

Je vous en avais parlé dans mon article Réussir le cake : quatre astuces et en particulier sur le procédé et le choix de la matière grasse. Pour obtenir du moelleux (par opposition à du fondant) il y a deux astuces :

  1. Procédé : en fouettant les oeufs avec le sucre (l’autre procédé consiste à crémer le beurre avec le sucre)
  2. Huile ou beurre fondu : utilisez de l’huile ou du beurre fondu, il vont donner justement ce côté moelleux (car l’huile ou le beurre fondu pur comme vous savez ne figent pas contrairement au beurre)
cake moelleux noisettes recette facile
Cake moelleux aux noisettes et son glaçage chocolat. Facile et gourmand.

D’autres recettes de gâteaux aux noisettes

Gâteau fondant aux noisettes (noisetier ?)
Un gâteau très noisettes et bien fondant sans gluten
Voir la recette
gateau fondant noisettes sans gluten
Gâteau aux carottes et aux noisettes (sans beurre, sans huile et sans gluten)
La recette de ma maman absolument délicieuse, moelleuse et simple pour un gâteau aux carottes presque léger !
Voir la recette
Gateau carottes sans beurre sans gluten recette
Financier géant au chocolat et aux noisettes
Un fondant au chocolat façon financier avec des blancs d’oeuf, des noisettes et sans gluten. Recette facile et gourmande
Voir la recette
Financier fondant chocolat recette facile blancs d'oeuf
Gâteau moelleux aux noisettes
Un gâteau simple, léger et moelleux aux noisettes : sans beurre et sans gluten
Voir la recette
gateau moelleux noisettes sans beurre sans gluten
cake moelleux noisettes

Cake moelleux aux noisettes, glaçage chocolat

Type de plat: Cake, Dessert
Cuisine: Française, Italienne
Temps de préparation: 30 minutes
Temps de cuisson: 50 minutes
Portions: 6 personnes
Auteur: Edda Onorato
Un cake savoureux, moelleux au goût profond de noisettes avec la touche craquant du glaçage au chocolat et noisettes
Imprimer la recette

Equipment

  • 1 Four
  • 1 Fouet
  • 1 Saladier
  • 1 moule à cake

Ingrédients

Cake moelleux aux noisettes

  • 120 g noisettes en poudre
  • 80 g pâte de noisettes voir mes notes
  • 40 g farine ordinaire ou T65 ou bise ou de grand épeautre T70
  • 130 g sucre de canne blong (ou semoule)
  • 8 cl huile délicate : pépins de raisins ou même de noisettes
  • 7 cl lait ou lait de noisettes
  • 3 oeufs 150 g sans la coquille
  • 1 càc levure chimique ou bicarbonate (4 g environ)
  • 4 gouttes huile essentielle de mandarine facultatif
  • 1 zeste clémentine facultatif

Glaçage chocolat noisettes

  • 250 g chocolat noir à 65-70% de cacao (dans l'idéal de couverture) ou un mélange de chocolat noir et au lait
  • 50 g noisettes concassées grillées
  • 1 càs huile de pépins de raisins

Instructions

Pour le cake aux noisettes

  • Préchauffer le four à 150°C (chaleur tournante ou 160°c chaleur statique, voir un peu moins selon le four)
  • À l'aide d'une pinceau huiler un moule à cake de 24 cm puis le fariner et renverser pour retirer l'excédent de farine (on peut aussi le beurrer et le fariner ou recouvrir de papier cuisson)
  • Dans un saladier ou la cuve d'un robot fouetter les oeufs avec le sucre jusqu'à ce qu'ils gonflent, prennent du volume et deviennent clair (il faudra au moins 5 minutes).
  • Pendant ce temps, tamiser la farine avec la levure et la poudre de noisettes.
  • Mélanger le lait avec l'huile et la pâte de noisettes. Ajouter le zeste de la clémentine et l'huile à ce mélange.
  • Verser ce dernier mélange en trois fois en versant dans les oeufs et mélanger délicatement. Ajouter ensuite le mélange de farine/noisettes en poudre et mélanger en soulevant la préparation, par mouvements circulaires du bas vers le haut.
  • Verser le tout dans le moule à cake.
  • Enfourner dans le centre du four (ou un peu plus vers le bas) pendant 45 minutes. La pâte doit gonfler, colorer et en enfilant la pointe d'un couteau ou un cure-dent ou une brochette fine en métal, elle doit ressortir presque sèche. Mieux vaut sous-cuire légèrement que trop cuire.
  • Sortir du four, laisser reposer sur le côté (cela permet de garder le volume) puis démouler dès que le cake est tiède. Laisser refroidir.

Pour la glaçage chocolat noisettes

  • Faire fondre le chocolat au micro-ondes (deux fois 30 secondes à 600W environ) ou au bain-marie. Mélanger avec l'huile. Ajouter ensuite les noisettes.
  • Poser la cake refroidir sur une grille avec une plaque en dessous (pour récupérer l'excédent de chocolat).
  • Verser dessus le glaçage tiède chaud sur toute la surface en fine couche (s'il a refroidi vite ou figé, faire réchauffer très légèrement pour faire fondre le chocolat). Le chocolat de trop se récupère pour une autre préparation.
  • Laisser refroidir et figer au frais puis servir.

Notes

Conseils :
Conservation : ce cake se conserve au frais, recouvert de film alimentaire quatre ou cinq jours maximum. Je trouve qu’il donne le meilleur de lui-même au bout de un ou deux jours. Une fois complètement refroidi et sans le glaçage, vous pouvez le congeler (recouvert de film alimentaire ou dans une boîte hermétique) jusqu’à un mois. Faites-le décongeler une nuit au frais avant de servir.
Variantes : sur cette base vous pouvez
  • remplacer la clémentine par de l’orange ou du citron
  • remplacer les noisettes par des amandes et de la purée d’amandes (ou même tout pistaches) mais dans les deux cas, les goût sera plus léger et subtil qu’avec les noisettes
  • ajouter au dernier moment dans la pâte, des noisettes concassées torréfiées ou des petits dés d’orange confite

23 Commentaires

  • Bonjour Edda,
    Je ne vois pas le lait dans la liste des ingrédients, combien en faut-il?
    La recette est très tentante 😊
    Merci,
    Sarita

  • Bonjour,
    Il me semble que la quantité de lait n’est pas précisée ? Pouvez vous me renseigner que je me lance ? Merci !!!

  • Bonjour Edda,

    Vos recettes de cakes sont toutes très chouettes !
    Un de plus à essayer ce week-end ! Merci !
    Et pour le lait, au fait… Nooon ! Scherzo !
    Bonne journée
    Elisabeth

  • j’ai un pot de pâte à tartiner noisettes dont je ne sais que faire ( j’aime pas les tartines avec ça , trop gras pour moi ) est ce que je peux l’utiliser pour ta recette de cake ?

  • Alors d’habitude je réussis tout… Mais alors là c’est trop bizarre ce que j’ai obtenu ah ah ! le truc a super gonglé puis a explosé tout raplapla… Tu ne t’es pas trompé sur la qté de farine ? … ou c’est moi qui est mis trop de levure ou oublié quelque chose ? … Je ne fais pas le glaçage du coup 🙂

    • Bonsoir Alice,
      Difficile de vous dire à distance…. cela ne m’est jamais arrivé. S’il a éclaté, la farine n’y est pour rien, je penserai plutôt à la levure voir à une erreur dans les pesées.
      Pour ce qui est des proportions, il se rapproche d’un quatre quart (avec des petits nuances) environ la même quantité d’oeuf, de farine (dans ce cas une grande partie est remplacée par la poudre de noisettes qui fait office de « sec »), de matière grasse (ici purée de noisettes et huile) et de sucre (ici un peu moins). Il y a juste un petit ajout de lait (70 g pas grand-chose).
      La pâte est fluide quand on la verse (du fait des oeufs, de l’huile…) donc ne va pas faire la bosse mais sinon l’ensemble se cuit normalement comme un gâteau (avec la croûte et le moelleux à l’intérieur).

  • Merci pour cette bonne recette Edda. Quand on congèle un cake, peut-on verser le chocolat directement dessus ou faut-il attendre qu’il dégele ?
    Merci pour la réponse et bonne journée.

    • Bonjour Annick,
      Je n’ai jamais testé… en général je fais d’abord décongeler au frais. Je ne décongème pas pour les entremets avec des mousses afin que la forme reste mais je n’ai jamais essayé avec les cakes.
      Bonne journée !

  • Coucou Edda ! Très tentée par ton magnifique cake. Le hic c’est que pour des raisons un peu alambiquées je suis dans un petit village landais pour plusieurs mois et que le supermarché que j’ai à proximité ne vend pas de purée de noisette. En faire venir par internet me paraît exagéré, d’autant que je n’en consomme pas au quotidien. Je me doute bien qu’elle a sa raison d’être dans la recette alors par quoi pourrais-je la remplacer ? Du beurre ? Merci pour toutes tes belles idées

  • 4 stars
    Bonsoir Edda,
    Un cake bien moelleux, voire fondant, en effet, même en remplaçant la moitié du beurre par de la purée de potimarron (pour l’alléger un peu). J’ai fait une fournée « nature » et une fournée sous forme de muffins avec des pépites de chocolat et 125g de café Dessert froid (idée tirée du « cake merano »). Un filet de pâte de praliné et un peu de pralin en grains sur le dessus, et on obtient un dessert chaud très gourmand. Seul bémol de cette 2ème version : le goût des noisettes se fait très discret, masqué par les autres saveurs. Sans aucun doute, votre version met le goût des noisettes beaucoup plus en valeur. Le glaçage fait vraiment la différence, en apportant le contraste croquant et chocolaté si gourmand !
    Merci pour la recette !

Commenter

Evaluation de la recette




Partagez
Tweetez
Enregistrer