Brunch Chocolat Desserts Recettes de cuisine Régimes & occasions Sans gluten

Financier géant au chocolat et aux noisettes

Gâteau chocolat financier sans gluten et avec blancs oeufs
Financier géant au chocolat et aux noisettes

J’avoue que j’ai un peu hésité sur le nom à donner à la recette… Un financier géant au chocolat et aux noisettes ou un fondant très chocolat, sans gluten avec des blancs d’oeufs ? Ce qui est sûr, c’est que c’est gourmand à souhait et ultra simple à réaliser.

En fait, le procédé et les ingrédients sont ceux d’un vrai financier au chocolat (enfin la version délicieuse de Jean-Paul Hévin avec une ganache dans la pâte 😉 avec le beurre noisette et tout et tout. Mais en version grande, plus épaisse (faudrait peut-être un moule plus large) le résultat est un gâteau dense, profondément chocolaté qui a eu un énorme succès à la maison. En plus il se conserve bien et est idéal pour écouler des blancs d’oeufs (mon soucis d’origine).

J’ai remplacé les amandes classiques par des noisettes et ajouté des griottes au sirop (des griottes italiennes très parfumées : cerises amarena Morello) mais celles à l’alcool comme les Griottines iront bien aussi ;-). Et voilà pour encore une autre recette de fondant au chocolat (au cas où nous serions en manque ici).

D’autres recettes de financiers ?

Astuce du jour : dans les gâteaux avec très peu de farine (ou d’amidon), laisser bien refroidir avant de démouler car ils sont plus fragiles
Financier chocolat noisettes recette facile blancs d'oeuf
Financier géant au chocolat
Financier fondant chocolat recette facile blancs d'oeuf

Financier géant au chocolat et aux noisettes

Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes
Temps total: 50 minutes
Portions: 6 personnes
Auteur: Edda Onorato

Un fondant au chocolat façon financier avec des blancs d’oeuf, des noisettes et sans gluten. Recette facile et gourmande

Imprimer

Ingrédients

  • 150 g chocolat noir à 70% (dans l’idéal de couverture)
  • 15 cl crème fleurette ou liquide entière
  • 60 g beurre + un peu pour le moule
  • 50 g sucre glace
  • 4 blancs oeuf (120 g)
  • 1 pincée levure chimique
  • 60 g noisettes poudre + noisettes concassées
  • 40 g amidon de maïs (type Maïzena) + un peu pour le moule
  • quelques griottes au sirop
  • beurre + amidon pour le moule

Instructions

  1. Préchauffer le four à 170°C. Beurrer et ajouter l’amidon dans un moule de 20 cm de diamètre.

  2. Préparer la ganache. Faire fondre le chocolat au bain-marie (ou micro-ondes). Faire bouillir la crème puis l’incorporer en deux fois dans le chocolat afin d’obtenir une crème lisse et brillante.

  3. Préparer le beurre noisettes. Dans une petite casserole faire fondre le beurre à feu doux et attendre que les petites particules de lait qui se séparent de la graisse (au début elles sont blanche) colorent (mais pas trop) et que le tout émane un parfum de noisettes. Eteindre et utiliser tel quel (ou le filtrer 😉

  4. Mélanger l’amidon avec la poudre de noisettes, le sucre glace et la levure. Dans un saladier, mélanger en fouettant très légère (juste pour les « casser ») les blancs d’oeuf puis ajouter le mélange noisettes/amidon/sucre et enfin le beurre noisette. Incorporer ensuite délicatement en deux fois la ganache au chocolat. On doit obtenir une pâte homogène (attention quand même à ne pas trop la travailler).

  5. Verser la préparation dans le moule, y plonger quelques griottes et saupoudrer de noisettes concassées.  Enfourner pendant 25-30 minutes : le gâteau doit colorer (bon je sais il l’est déjà puisqu’au chocolat 😉 en enfilant la pinte d’un couteau ou un pic à brochettes, ils doivent ressortir…. humides mais pas avec du liquide. 

  6. Laisser refroidir puis démouler et servir.

Notes

Conseils :

Conservation : le gâteau se conserve bien trois jours au frais recouvert de film alimentaire. Pensez à le sortir une vingtaine de minutes avant de servir.

Texture et goût : c’est vraiment un fondant au chocolat, assez dense, humide, peu sucré et profondément chocolaté… plus proche d’un gâteau au chocolat que d’un financier classique du fait du chocolat (et pas de cacao) et bien sûr de la ganache. Il est plus léger (si on peu dire hein) en bouche car il contient moins de beurre.

Variantes : vous pouvez bien sûr remplacer la poudre de noisettes avec celle d’amandes ou de noix, omettre les griottes (ou remplacer par des framboises surgelées encore surgelées), utiliser un peu de chocolat au lait (50 g) au lieu de tout chocolat noir. Vous pouvez aussi augmenter un peu la dose de sucre, cela dépend des goûts mais aussi du chocolat

Petits financiers : avec la même pâte, versez dans des moules à financier ou à mini cake et laisser cuire autour de 12-14 minutes maximum.

Après si vous souhaitez plus sentir les amandes, le beurre noisette propre au financier… n’optez pas pour le chocolat (le coquin qui veut dominer !) mais passez de l’autre côté (clair) avec ce financier géant aux amandes.

Financier fondant chocolat sans gluten
Financier géant au chocolat et aux noisettes
Imprimer

23 Commentaires

  • 5 stars
    Ah ! quelle gourmandise :-)) il ne reste plus qu’à l’agrémenter d’ une bonne crème à la vanille en utilisant les jaunes d’œuf ,pour obtenir un dessert royal . Merci, Edda et belle journée .

  • bonjour Edda , je vais essayer . Ceci m’attire : le goût humide du gâteau et peu de beurre et peu de sucre . A propos d’humidité , on m’a rapporté de Corse de délicieux petits gâteaux bruns faits avec de la farine de châtaigne , ll me
    semble que la confection doit ressembler à celle de ton gâteau de choco.
    Bonne journée 😉​

    tu es avertie quand un commentaire récent est envoyé sur un vieil article ?

    • Tu me diras alors ! Oui la châtaigne apporte un côté humide.
      Oui oui je suis avertie (je vois tout hi hi ! enfin quand j’ai le temps de tout regarder 🙂 et je t’ai même répondu plusieurs fois.
      Belle journée !

  • Bonjour Edda,c’est délicieux et gourmand ce financier :texture humide et fondant,j’adore!! bonne journée à toi,et merci pour cette belle recette!

  • 5 stars
    Un financier Géant, c’est pour les gourmands …
    Et puis c’est mon souvenir d’enfance préféré, alors … Peu sucrer, c’est pour moi !!!
    Je vais le tester pour demain midi, cela à l’air pas trop difficile, à part le fait qu’il soit bien refroidi pour le démouler,
    ce n’ai pas prise de tête … De plus il est si réconfortant !
    Pourrais-tu mettre la recette sans chocolat, vanille … Merci d’avance

    • Oh oui ! Et je confirme, c’est vraiment tout bête à faire (il faut juste mélanger).
      Pour ce qui est des autres versions en début d’article, juste avant la recette tu as une liste de différents financiers avec liens (il suffit d ecliquer sur le titre), la plupart sans chocolat (tu n’as peut-être pas vu 😉
      Tiens-moi au courant si tu testes !

    • Bonjour Jacqueline,
      Les deux. Les quantités indiquées sont nécessaires à la recette et il en faut un peu plus (si on veut du sans gluten) pour le moule : quelques g. je vais le préciser.
      Vous me direz ?

  • Chouette, je cherchais une recette pour l’anniversaire de mon cher et tendre, voilà qui est fait ! Merci. Pour ce qui est des blancs d’œufs, on ne les monte pas en neige comme pour certaines recettes de financiers ?

    • Super, ravie qu’il vous inspire ! Non pour le financier classique, on ne monte jamais les blancs en neige (il faut juste les fouetter un peu pour les « casser » afin qu’ils soient plus fluides) c’est vraiment la particularité, la pâte ne doit pas être aérienne.

  • je les ai faits ds des petits moules à four , ils sont très bons , très fort goût de chocolat ( j’ai pris du 70/100 ) peu sucrés . Avec une tasse de café ils sont parfaits . Mais pourquoi mettre du beurre fondu noisette , cela changerait le goût si je ne m’en mettais pas ? petit détail , en filtrant mon beurre chaud , le fond de ma passoire a fondu , quelle bécasse je suis !

    • Merci pour le retour Anne, ravie ! Pour le beurre noisette en principe il donne un goût plus profond (même si honnêtement on le sent vraiment quand il n’y a pas de chocolat 😉 et est là aussi pour la texture. Tu peux essayer de l’omettre je pense.
      Bonne journée !

  • Bonjour
    je suis pas trop gâteau mais je commence et donc j’ai testé le financier.
    A la place des noisettes j’ai mis de la poudre d’amande de Sicile, puis j’ai suivi scrupuleusement la recette. A la fin, à la place des framboises j’ai mis des mirabelles du jardin conservées dans l’alcool.
    Du coup un petit goût d’alcool de prune s’est invité au goût final.
    là dessus un petit verre de Maury de chez Mas Amiel la cuvée 69 soit 49 ans d’âge….. Un régal
    Je recommande ce dessert et je remercie Edda.

    Michel, retraité de 71 ans.

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer