Desserts Recettes de cuisine Tarte

Tarte rustique aux pommes

Tarte rustique aux pommes, toute simple, fruitée et sans moule

Tarte rustique aux pommes

Envie d’une tarte aux pommes où les fruits ont la part belle et sans même pas besoin de moule (la tarte des vacances quoi 😉 ? Je vous propose une tarte rustique aux pommes avec une touche d’amandes et de cannelle. Essentielle, humble et très bonne…

C’est très simple à préparer, le secret réside bien sûr dans une bonne pâte maison et des bonnes pommes et c’est tout. Le genre de tarte qui plait toujours et si en plus vous la servez tiède avec de la glace cela va faire un dessert de restaurant 🙂 Une idée pour le goûter ?

Tarte rustique aux pommes, facile et sans moule

Tarte rustique aux pommes

Tarte rustique aux pommes (pour 4 à 6 personnes)

Préparation : 20 min (+ repos de la pâte 2h) Cuisson : 30 min

Pour la pâte sucrée aux amandes :

  • 150 g de farine ordinaire T55 (ou de la T65 ou un mélange T65 et farine d’épeautre blanche T70)
  • 75 g de beurre un peu mou
  • 60-70 g de sucre (dans l’idéal du sucre glace ou bien du sucre blanc)
  • 40 d’amidon de maïs ou fécule de pommes de terre
  • 30 g de poudre d’amandes
  • 1 oeuf entier (50 à 60 g sans la coquille)
  • une belle c à c de cannelle en poudre
  • Le zeste d’un petit citron jaune non traité 
  • Une pincée de sel

Pour la garniture :

  • 3 belles grosses pommes à cuire si possible bio ou non traitées, légèrement acidulées mais aussi sucrées et juteuses (j’ai utilisé des Pink Lady ou Juliet, mes dada du moment mais à vous de choisir), si elles sont petites en mettre 4
  • 3 à 4 c à s de sucre
  • 2 c à s de poudre d’amandes
  • 1 c à soupe d’amidon de maïs ou de fécule de pommes de terre
  • une belle c à c de cannelle en poudre
  • 1 jaune d’oeuf
  • sucre de canne blond pour la finition
  1. Préparer la pâte : dans un saladier ou la cuve d’un robot mélanger le beurre avec la cannelle, le zeste, le sel et le sucre jusqu’à obtenir une sorte de crème. Incorporer l’oeuf et mélanger rapidement. Ajouter la poudre d’amandes et l’amidon et enfin la farine. Travailler rapidement (du bout des doigts si à la main ou avec le crochet plat) jusqu’à obtenir une pâte homogène sans traces de beurre (voir mes conseils pour réussir la pâte sucrée). Former un disque aplati, recouvrir de film alimentaire et laisser reposer au frais au moins deux heures.
  2. Préchauffer le four à 170-180°C (chaleur tournante). Laver et couper les pommes en petits morceaux. Les mettre dans un saladier avec le sucre, la cannelle et l’amidon et mélanger pour les enrober.
  3. Sortir la pâte et la laisser se détendre un peu à température ambiante. L’étaler ensuite en forme de disque de 24 cm environ, sur un plan de travail et sur une feuille de papier cuisson légèrement farinée à 3-4 mm d’épaisseur.
  4. Parsemer la base de poudre d’amandes en laissant une marge autour de 3 cm environ. Poser le mélange de pommes sur la poudre d’amandes. Rabattre les bords de la pâte sur les pommes. Badigeonner le pourtour de jaune d’oeuf et saupoudrer de sucre de canne.
  5. Transvaser la tarte délicatement (avec toute la feuille) sur une plaque de cuisson et enfourner pendant 30 à 35 min. La pâte doit cuire, légèrement colorer et devenir croustillante (surtout le dessous doit être un peu coloré signe que c’est cuit).
  6. Sortir du four, laisser tiédir et déguster. Seule, avec une crème anglaise ou une glace à la vanille.

Conseils :

Conservation : la tarte se conserve un à deux jours à température ambiante. La pâte crue se conserve 3 jours au frais et peut être aussi congelée

Sucre et jus : en fonction de vos pommes, la tarte sera plus ou moins sucrée (c’est plutôt moins d’où l’utilisation d’une pâte sucrée) et le tout sera un peu juteux. Je dit peu car les pommes n’en contiennent pas énormément et ce type de découpe se prête à avoir plus le côté pomme brute (que j’aime).

Parfums  et variantes : vous pouvez bien sûr remplacer les amandes par des noisettes (mais elles seront plus présentes mettront moins en valeur les pommes) ou des pistaches, remplacer la cannelle par de la vanille, des épices à pain d’épices. Vous pouvez aussi utiliser une pâte brisée mais dans ce cas il faudra sucre plus les pommes. J’aime beaucoup la garnir aussi avec du thym.

La recette est inspirée d’un joli livre dédié au Tarte rustiques de deux Emilies super talentueuses

13 Commentaires

  • Merci Edda pour cette belle recette appétissante. Mais, vous avez oublié de mentionner le sucre dans les ingrédients de la pâte « sucrée »…

  • Bonjour Edda ! Je fais cette tarte en été avec myrtilles, prunes ou autres.Des fruits plutôt juteux : est ce que ce n’est pas trop « sec » avec des pommes? Peut être rajouter en fond de la compote ? Mais sinon j’adore ces tartes faciles à vivre et très gourmandes. Alors merci pour ce partage. Encore une recette à tester illico 😄😄 je vais de ce pas au marché chercher des pommes (avant que la neige nous bloque à la maison 😆😆😆 (j’habite Béziers , donc la neige est plutôt rare chez nous 😀).
    Belle journée. Bises. Sabine

    • Bonjour Sabine,
      La sensation est celle de pommes avec une base biscuitée (après il faut bien sûr des pommes juteuses) moi j’aime bien surtout avec une glace ou une crème à côté. Si on veut un côté plus humide on peut couper les pommes en lamelles par exemple (plus d’eau ressortira). Le problème du fond de compote c’est qu’il va imbiber la pâte et elle ne va pas cuire en dessous (du vécu) en donnant un côté pâteux. Sinon on peut opter pour cette tarte mais c’est une autre recette (avec une pré-cuisson de la pâte) https://www.undejeunerdesoleil.com/2016/10/tarte-tres-pomme.html
      Bonne journée et à bientôt (bon courage avec la neige !)

  • Les pommes et moi c’est une grande histoire d’amour, je les achète bio et elles sont parfaites. En tarte c’est ainsi que je les préfère et avec la cannelle encore plus! J’aime cet aspect rustique et simple que j’avais testé en salé l’été dernier.

  • Recette validée par toute la famille pour le goûter d’aujourd’hui!
    Et parfaite en regardant la neige tomber …
    Merci Edda!

  • Bonjour Edda,
    Merci pour cette recette simple et délicieuse.
    Je me demandais pourquoi utiliser de la fécule plutôt que de la poudre d’amande dans le mélange pommes-sucre. Ce qui est parfait dans la tarte rustique aux cerises !
    Merci pour ta réponse, bonne journée.

    • Merci !
      Ici il y a les deux 😉 L’amidon enrobe et absorbe mieux, il va former une fine couche qui va protéger le fruit ce que le poudre d’amande ne fait pas (elle absorbe juste un peu le liquide à la base).
      Bonne journée !

  • Bonjour Edda. Je connais la tarte rustique depuis de très longues années par l’excellente Delia Smith et la fais de préférence avec un mélange de fruits d’été (pêche, abricot, prune etc.). Et dès l’arrivée de l’automne avec des pommes, poires et gros grains de raisin d’Italie. En revanche, pas de fécule. Je badigeonne mon fond de tarte avec du blanc d’oeuf que je laisse un peu sécher avant de saupoudrer de poudre d’amande. Résultat garanti! Félicitations pour ton site ; j’aime beaucoup ton internationalité qui correspond bien à la mienne 😀. Je te souhaite un bon week-end. Dagmar

    • Merci beaucoup pour le message ! Oui c’est un ancien concept 😉 Avec le blanc d’oeuf ça marche bien (cela vaut pour les fonds de tartes en général, surtout quand elles sont précuites, ça permet de bien imperméabiliser)
      L’amidon a un autre rôle, plutôt sur le fruit que sur la pâte mais ce n’est pas obligatoire, je n’en met pas toujours (selon les recettes ici j’en ai suivie une).
      Belle journée !

  • Je me rends compte, en en voyant sur les blogs, que je suis donc une habituée des tartes rustiques ! C’est à dire dont on rabat les bords…
    La vôtre semble délicieuse et ensoleillée, en fait. Merci !

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer