Chocolat Desserts Entremets Recettes de cuisine Recettes de fêtes Régimes & occasions

Bûche roulée Forêt Noire

Bûche roulée Forêt Noire sans gluten facile et rapide

Bûche roulée Forêt Noire

Cette bûche roulée façon Forêt-Noire est une merveille, parfaite pour les fêtes ! Notre coup de coeur actuel. En plus légère au palais, peu sucrée, fruitée, sans gluten et même très facile à réaliser, sans moule, en même pas une heure (sans compter le repos). Après la bûche Forêt-Noire de l’année dernière qui a eu un franc succès, je souhaitais associer les mêmes saveurs mais sous une autre forme et avec en plus la présence de la griotte. J’ai donc imaginé cette combinaison dont je suis fière hi hi… même si ce n’est pas une vraie Forêt Noire puisque beaucoup plus chocolatée et fruitée.

Pour le biscuit roulé j’ai opté pour un biscuit chocolat sans farine (trois ingrédients et une texture unique, très souple) que j’avais utilisé dans cette bûche roulée chocolat caramel (que je vous recommande également). Ensuite j’ai un peu hésité sur la ganache, une crème et finalement j’ai suivi ma passion : une ganache aux fruits, sans crème que j’utilise très souvent dans nombre de recettes. Et bien sûr il y a la touche finale de la chantilly, autrement ce ne serait pas une Forêt-Noire n’est-ce pas ?

C’est à la fois moelleux, doux mais plein de caractère grâce à cette garniture justement. Une bûche profondément séduisante…

Bûche roulée chocolat griottes Forêt Noire avec une ganache délicieuse

Bûche roulée Forêt Noire

Bûche roulée chocolat griottes façon Forêt Noire

Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Temps de préparation: 40 minutes
Temps de cuisson: 20 minutes
Temps total: 1 heure
Portions: 6 personnes
Auteur: Edda Onorato

Une bouche roulée Forêt-Noire sans gluten, avec un biscuit et une ganache faciles et absolument délicieux.

Imprimer

Ingrédients

Pour le biscuit sans gluten

Pour la ganache chocolat griotte

  • 220 g chocolat noir (ou un mélange avec du chocolat au lait)
  • 220 g griottes congelées (ou de purée de griottes)

Pour la chantilly et décoration

  • 20 cl crème fleurette ou de crème liquide entière bien froide
  • sucre glace
  • griottes à l'alcool ou au sirop
  • chocolat noir râpé

Instructions

  1. Préparer le biscuit au chocolat sans farine. Préchauffer le four à 180°C (chaleur tournante). Dans un saladier bien propre ou la cuve d'un robot, fouetter les blancs d'abord à petite vitesse puis moyenne en ajoutant en deux fois le sucre, jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux, ferme et brillant.

  2. Incorporer délicatement d'abord les jaunes d'oeuf mélangés, par mouvements circulaires du bas vers le haut. Et ensuite, le cacao tamisé. Faire attention à soulever la préparer (ne pas la fouetter) afin de garder l'air incorporé. L'ensemble se démontera un peu c'est normal.

  3. Tapisser une plaque de papier cuisson. Etaler dessus la pâte à biscuit à 4 mm d'épaisseur et en un rectangle de 25 cm de longueur.

  4. Enfourner pendant 12 minutes environ (voire un peu plus). La pâte doit légèrement gonfler, former une croûte souple dessus (en appuyant le doigt la trace doit disparaître rapidement. Attention à ne pas trop cuire (mieux vaut légèrement moins que plus, de toute façon la cuisson est rapide)

  5. Renverser la pâte sur un torchon humide (ou du papier cuisson humidifié) en gardant dessus le papier de cuisson (ainsi le biscuit va garder l’humidité). Laisser un peu tiédir, retirer le papier dessus et rouler délicatement le biscuit sur lui-même en le recouvrant du torchon humide. Garder au frais pendant 30 min.

  6. Pendant ce temps, préparer la ganache. Mettre les griottes dans une casserole (légèrement décongelée mais si elles le sont complètement ça ne fait rien). Chauffer d'abord à feu doux puis plus fort afin de faire bouillir l'ensemble. 

  7. Faire fondre au bain-marie ou au micro-ondes le chocolat. Verser ensuite dessus en deux fois les griottes bien chaudes et mélanger. Mixer dans le bol du mixeur ou au mixeur plongeant afin d'avoir un ensemble lisse. Mettre dans une grand bol, laisser légèrement tiédir, couvrir de film alimentaire et laisser reposer au frais au moins deux heures. Si on est pressé on peut passer par la case congélateur pendant 40 minutes au moins. La ganache doit devenir plus ferme mais pas trop non plus, elle doit être crémeuse afin de pouvoir l'étaler facilement (un peu genre pâte à tartiner)

  8. Reprendre le biscuit, l'ouvrir délicatement, étaler dessus la ganache refroidie, quelques griottes, puis enrouler de nouveau. Couvrir tout de film alimentaire et mettre au congélateur au moins 3h.

  9. Peu avant de servir, préparer la chantilly (il y en aura plus mais c'est plus facile à fouetter avec cette quantité). Fouetter la crème bien froide dans un saladier ou la cuve d'un robot avec 1 càs de sucre glace, jusqu'à ce qu'elle devienne mousseuse presque ferme.

  10. Sortir la bûche, couper les bords pour q'u'ils soient régulier. La faire décongeler deux heures au frais (ou bien décorer et mettre le tout au frais pour faire décongeler). Recouvrir la bûche de chantilly (il se peut qu'il vous en reste, la server avec la bûche). Décorer de chocolat et de griottes et servir.

Notes

Conseils :

Conservation : cette bûche, sans la chantilly, se conserve tranquillement deux semaines au congélateur. Une fois garnie elle se conserve un jour au frais sans problèmes. Le biscuit seul, enroulé et bien recouvert se conserve quelques heures au frais. La ganache aussi se conserve un ou deux jours au frais. Si trop ferme, penser à la faire légèrement tiédir avant de l'utiliser. Personnellement je préfère ne pas trop séparer les étapes biscuit ganache et je le fais de suite (ainsi je suis sûre qu'ils ont la bonne texture).

Pour s'organiser : la bûche peut être prête la veille. Préparez le biscuit et la ganache voire tout le montage bien à l'avance et congeler le tout. Vous pouvez préparer la chantilly plusieurs heures à l'avance et la garder au frais avant de garnir. 

Biscuit roulé : n'ayez pas peur (je vous explique le principe du biscuit roulé pas à pas), le secret est d'être un peu rapide tout de suite après la cuisson et de bien le garder humide de manière à ce qu'il reste souple.

Saveurs et texture : ce biscuit est une merveille, extrêmement moelleux, bien cacaoté et peu sucré. La ganache aussi est très fruitée et peu sucrée (vous pouvez utiliser la moitié de chocolat au lait pour lui apporter plus de rondeur). La chantilly apporte une note lactée, légère et fraîche. Et la déco est le plus qui nous ramène vers la Forêt-Noire 😉

Variantes : sur cette base, vous pouvez remplacer les griottes par des framboises ou du fruit de la passion. Ou, pour rester plus classique, réalisez une ganache au chocolat caramel comme dans cette bûche chocolat caramel (même principe que celle-ci) ou bien une autre ganache de votre choix. Vous pouvez aussi opter pour une ganache montée au chocolat blanc comme dans cette bûche roulée aux deux chocolats mais ce sera très différent et faites-la peu avant de servir (sans passer par la case congélateur).

Imprimer

16 Commentaires

  • dis moi Edda , comment fais tu pour : t’occuper de 2 petits enfants , tenir un blog( dévoreur de temps ) faire de la cuisine et pâtisserie ( o combien délicieuse ) et tout le reste qu’on ne connait pas mais qu’on devine …….je te souhaite une bonne santé ,et surtout j’ai une immense reconnaissance pour tout ce temps que tu nous offres si gaiement et si généreusement. Anne

    • Merci infiniment Anne, je suis très touchée par cette reconnaissance !!! (et tu as tout compris, moi-même je ne sais pas trop… un immense travail, beaucoup de passion, d’amour, du soleil dans la tête, peu de sommeil et de temps pour moi mais cela en vaut la peine)
      Encore merci !

    • Bonjour Nathalie,
      Non ce n’est pas obligatoire mais cela permet de mieux donner la forme et d’avoir une belle découpe. Vous pouvez aussi la congeler juste 3-4 heures et puis la couper (sur les bords) et la garder au frais.
      Bonne bûche !

  • 5 stars
    Un grand merci Edda, on s’est régalé aujourd’hui grâce à vous (j’avais fait le confit de canard aux pommes des terre, marrons et poire en plat principal).

    • Merci à vous Nathalie, si heureuse du régal et d’avoir été un peu avec vous ! Nous aussi avons dégusté cette bûche hier soir… qui a disparu en un clin d’oeil 😉
      Très belle année !

  • Bonjour Edda, nous avons fait ce dessert pour l’anniversaire de ma maman. Miam, miam, miam, on s’est régalés !
    Mille mercis encore une fois, Hélène

  • 5 stars
    D’habitude, je n’affectionne guère les bûches… mais celle-ci s’est révélée être une merveille, un équilibre parfait entre le chocolat et la griotte, légère et très peu sucrée… d’autant que je mets toujours du sucre complet, qui donne un moelleux imparable et se marie parfaitement avec le chocolat. J’en salive encore rétrospectivement ! Comme il me reste encore de délicieuses cerises au kirsch, je crois que je vais me laisser tenter à nouveau… En tout cas, merci pour ce blog culinaire que je découvre avec gourmandise et dont je ne me priverai pas d’essayer les recettes (une véritable mine, notamment pour les soupes). Félicitations !

    • Bonjour Sylvie,
      Merci pour le retour, si contente qu’elle vous ait conquis ! Et un grand merci pour vos mots la fidélité 🙂
      Belle journée et à bientôt

  • Bonsoir,
    est ce que c’est possible d’utiliser des cerises au sirop à la place des griottes congelées ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Bonsoir Sonia,
      Pour la ganache non car ce sera trop sucrée et vous n’aurez pas la bonne texture (il est important que le fruit cuise car il joue le rôle de la crème). En revanche vous pouvez réaliser une ganache classique en remplaçant les griottes par de la crème et ajouter au moment du roulage des griottes au sirop.
      Bonne soirée !

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer