Plats Recettes de cuisine Recettes de fêtes Régimes & occasions Sans gluten Viandes

Cailles rôties, purée de patate douce

Cailles rôties jambon avec purée de patate douce recette rapide

Cailles rôties, purée de patate douce

Et voici le temps du plat de fête venu avec ces cailles rôties au speck servies avec une purée de patate douce. Un plat ultra facile, rapide, coloré et savoureux…. nous nous sommes régalés ! Et vous aurez remarqué que cette année plus que d’habitude (un bébé et un enfant en bas âge obligent 😉 surtout pour le salé j’ai opté pour la simplicité et même la rapidité. Ce sera un peu ce que vous retrouvez dans mes propositions de Noël (juste certains desserts seront plus longs mais faisables par petites étapes comme moi).

J’ai redécouvert les cailles depuis l’année dernière, une chair fine, une cuisson hyper simple et c’est très pratique quand on reçoit en petit comité (je ne vous dirai pas pour 20 la cuisson serait plus compliqué). Et ça change un peu des grosses volailles de fêtes. Il y a toujours ma petites touche italienne avec la charcuterie et ici notamment le speck qui va donner du goût, une note salée et légèrement fumée mais aussi une petite texture croustillante. Cela dit, vous pouvez le remplacer par un autre jambon, de la pancetta, de la coppa, de la poitrine fumée… Le tout est servi sur un coussin tout doux qu’est cette purée de patates douces à l’huile d’olive (je trouve que dans ce plat, dans l’ensemble, elle est plus adaptée que le beurre). Un peu d’Italie et de Méditerranée dans tout ça.

J’ai imaginé et photographié cette recette pour Tramier (avec qui je collabore régulièrement, dont je vous ai parlé et dont vous pouvez trouver certaines de mes recettes sur leur blog) et utilisé ici leur huile d’olive vierge extra bio.

Lancez-vous (même en dehors des fêtes) c’est enfantin et délicieux… et à demain avec le dessert hi hi

Cailles au four purée de patate douce recette facile

Cailles rôties, purée de patate douce

Cailles rôties, purée de patates douces

Type de plat: Plat
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 35 minutes
Temps total: 50 minutes
Portions: 4 personnes
Auteur: Edda Onorato

Cailles rôties au jambon speck avec de la purée de patate douce à l'huile d'olive. Une recette facile et rapide

Imprimer

Ingrédients

  • 4 cailles vidées et liées avec la ficelle)
  • 800 g patates douces
  • 8 tranches speck (ou de jambon cru type Parme ou San Daniele)
  • 2 gousses ail
  • 2 brins romarin frais
  • graines grenade (facultatif)
  • feuilles cerfeuil (facultatif)
  • huile d'olive vierge extra (j'ai utilisé la Bio de Tramier)
  • sel
  • poivre du moulin

Instructions

  1. Laver la patate douce, l'épluchjer et la couper en morceaux de 2 cm. La mettre dans un panier vapeur et la faire cuire 20 minutes environ (il faut qu'elle devienne tendre pour pouvoir ensuite l'écraser). On peut opter aussi pour une cuisson au micro-ondes avec un peu d'eau (il faudra une dizaine de minutes à 1000W)

  2. Pendant ce temps, préchauffer le four à 200°C (ou 190°C si chaleur tournante). Garnir les cailles avec 1/2 gousse d'ail et un peu de romarin chacune.  Les vêtir de deux tranches de speck bien enroulées autour du corps (si besoin fixer avec un cure-dent). Cela va permettre d'apporter du goût, de la texture et de protéger notamment les blancs.

  3. Couvrir une plaque de papier cuisson et y poser les cailles côté blancs en bas (ils sont plus secs donc ont besoin de s'hydrater en début de cuisson, comme pour le poulet rôti). Badigeonner avec de l'huile d'olive puis enfourner un quart d'heure. Retourner les cailles et prolonger la cuisson pendant 25 minutes environ.

  4. Une fois que les patates sont cuites, les mettre dans un saladier et les écraser avec un presse-purée puis saler, poivrer et ajouter 4 cl d'huile d'olive en trois fois. On doit obtenir une texture légère, crémeuse. Si trop dense ajouter un peu d'eau chaude et/ou de l'huile. 

  5. Poser la purée dans les assiettes avec les cailles dessus. Arroser de jus de cuisson, d'un peu d'huile et garnir de grenade et cerfeuil. 

Notes

Conseils :

Conservation et organisation : ces cailles sont bien sûr bien meilleures tout juste préparées (après quelques minutes, afin que les sucs se répartissent bien) mais vous pouvez si besoin, les préparer un peu à l'avance (une heure par exemple) et puis les réchauffer quelques minutes au four autour de 160°C. La purée de patate douce se conserve un jour. Vous pouvez la préparer à l'avance et puis la réchauffer (même au micro-ondes) avec un peu d'eau.

Speck : il s'agit d'un jambon cru fumé italien qui vient des montagnes du Tyrol du Sud. Je l'aime beaucoup car subtil. Ici il va donner une touche en plus au plat et se marie bien avec la douceur de la patate douce

Garniture : les herbes, la grenade, le cerfeuil (ou même du persil plat ou de la coriandre) vont apporter de la fraîcheur absolument bienvenue

Variantes : vous pouvez réaliser la même recette avec un coquelet (pour deux par exemple) qui a des temps de cuisson pas trop long et une chair fine comme la caille. Vous pouvez remplacer la patate douce par des pommes de terre mais aussi de la purée de carottes à l'orange par exemple ou de la purée de topinambour.

10 Commentaires

  • Merci encore pour cette nouvelle recette, qui a l’air toujours aussi délicieuse !
    Quel ustensile utilisez vous pour faire cette jolie présentation des patates douces ?

  • pourrait on imaginer pour une version encore plus festive (mais aussi plus couteuse ) de farcir les cailles avec du foie gras cru?

    Merci pour toutes ces recettes ensoleillées

    • Bonsoir Dominique,
      Merci à vous !
      Oui bien sûr et c’est très bon ! Ici je souhaitais rester sur la simplicité surtout au niveau cuisson (car avec le foie gras, il faut bien ficeler et faire attention qu’il ne fonde ni ne sorte 😉
      Belle soirée

  • Bonjour, pour la cuisson des cailles 15´ puis 25´ à 190° ça me parait un peu long. Ne faut il pas comprendre 15´ puis prolonger jusqu’à 25´ EN TOUT? Sinon les blancs seront trop secs.
    Merci
    Cordialement

    • Bonjour Alain,
      C’est des temps (35-40 min en tout) de cuisson testés maintes fois qui marchent bien (pour moi du moins avec mon four qui est assez fort) et les blancs ne sont pas secs du tout si vous suivez la démarche (les retourner, faire reposer etc). Après si vous souhaitez quelque chose de plus rosé, faites cuire autour de 25-30 minutes. J’ai testé aussi moins longtemps, je n’aime pas le résultat niveau gustatif mais après à vous de voir, adapter…les cuissons de la viande sont souvent subjectives 😉

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer