jeudi 30 septembre 2010

Soupe de pommes de terre, poivrons et olives taggiasche

Zuppa di patate e peperoni

Versione italiana più giù

Pour le dernier jour du mois un peu gris et ma tête encore à moitié dans l'été, je vous propose une petite soupe moitié-moitié justement ;-) Avec les incontournables pommes de terre (quel ingrédient grandiose) et les poivrons rouge vifs d'Italie. C'est un binôme qui gagne toujours: la douceur des pommes de terre atténue la force des poivrons. En plus, mais ça n'a rien avoir avec le goût, je trouve que la formule en italien patate e peperoni sonne vraiment bien, comme si c'était deux copains.

Je l'ai servie avec des olives taggiasche à l'huile d'olive offertes par une amie italienne. Les olives taggiasche sont des petites olives très goûteuses originaires de la Ligurie (ville de Taggia), une des meilleures variété d'Italie (d'ailleurs Pierre Hermé les utilise dans ces macarons à l'huile d'olive c'est dire :-). On en trouve ici aussi quelques fois dans les épiceries fines. Vous pouvez les remplacer par des olives de Gaeta (Latium) (plus faciles à trouver, tout aussi bonnes et un peu moins chères) ou de bonnes olives noires comme celle de Nyons ou grecques type Kalamata.
Vu qu'elles sont servies nature et qu'elles apportent vraiment une petite touche sexy à la soupe, la qualité est importante. Je crois qu'on mangera encore de bonnes soupes pendant de longs mois (j'aime bien l'idée).

P.S. Je sais que c'est un peu tôt pour parler de panettone, mais je voulais toucher deux mots sur la marque Loison, un coup de coeur (que j'ai pu bien goûter lorsque j'ai gagné un petit concours de cuisine et j'ai été gâtée avec un énorme paquet provenant d'Italie).
C'est une marque italienne, qui existe depuis presque un siècle (1938), qui fait des gâteaux et en particulier s'est spécialisée dans les panettoni. Très connue en Italie, elle a gagné de nombreux prix pour la qualité des ses gâteaux et en particulier pour le choix des matière premières (des pistaches de Sicile, de la vraie vanille, des oranges du sud de l'Italie). Tout ça pour dire que si vous en trouver (ici les adresses en France), n'hésitez pas, pour nous c'est un des meilleurs panettone jamais mangés. Voilà c'est fini pour le côté Noël ;-)



Soupe de pommes de terres, poivrons et olives taggiasche (pour 2 personnes)


- 2 grosses pommes de terre 250-300 g environ
- 1 gousse d'ail
- 1 poivron rouge grillé et mariné (comme ici)
- 2 cs d'olives taggiasche à l'huile (ou de bonnes olives noires) dénoyautées
- origan séché, huile d'olive, sel et poivre

Eplucher les pommes de terre et les couper en dés. Dans une casserole faire, revenir l'ail émincé et 2 cs d'huile d'olive. Ajouter les pommes de terre, une pincée d'origan et de sel. Couvrir d'eau (300 ml environ) et cuire pendant 30 minutes, le temps que les pommes de terres s'attendrissent. Passer au mixeur avec le poivron. Saler, poivrer. Servir chaud ou tiède avec les olives.


Potatoes and pepper soup

Versione italiana


Qui fa' grigetto (ma quante volte lo diro', forse dovrei smettere di guardare il cielo ma tutte le bellissime attrazioni parigine ;-). Ed io ho ancora un po' la testa nell'estate. Quindi vi propongo una zuppetta mezza mezza appunto con le mitiche patate (veramente un grande ingrdiente) e i peperoni rosso fuoco dell'Italia. Un abbinamento sempre vincente e poi l'espressione patate e peperoni (come pollo e peperoni) suona bene, come se fossero due amichetti.
L'ho servita con le sexy olive taggiasche (regalate dalla cara Lydia), quel tocco nero e lucente che cambia tutto (vabbé sto' esagerando). Qui le taggiasche si trovano raramente a dei prezzi un po' altini, pero' sono molto apprezzate al punto che Hermé le ha nascoste nei suoi macarons à l'olio d'oliva :-). Mi piace la prospettiva di questi lunghi mesi di zuppette.

P.S. Non è proprio il momento di parlare di Natale ma volevo spendere due parole sui panettoni Loison (che conoscete sicuramente e che ho avuto la fortuna di assaggiare grazie a un mega pacco ricevuto dall'Italia come finalista del concorso di Genny). Per noi è stato un coup de coeur :-) So' che è conosciuta, che ha ricevuto diversi premi, ma come me immagino, si vuole sempre assaggiare. Ebbene, è delizioso (non solo il panettone tra l'altro), si sente la qualità della materia prima, la fragranza, uno dei migliori panettoni mai mangiati. Ecco qua ho finito con l'angolo natalizio :-)



Zuppa di patate e peperoni con olive taggiasche (per 2 persone)


- 2 grosse patate (250-300 g circa)
- 1 spicchio d'aglio
- 1 peperone rosso grigliato, spellato e marinato nell'olio (come qui)
- 2 cucchiai d'olive taggiasche all'olio (o delle ottime olive)
- origano, olio d'oliva, sale e pepe

Sbucciare le patate e tagliarle a dadini. In una pentola, far soffriggere l'aglio con due cucchiai d'olio. Aggiungere le patate, un pizzico d'origano e di sale. Coprire d'acqua (300 ml circa) e cuocere una mezz'ora, il tempo che le patate si ammorbidiscano. Frullare con il peperone, salare e pepare. Servire caldo o tiepido con le olive.

27 commentaires:

  1. ciao edda,
    già la foto è una delizia.... il sapore dev'essere autentico e imperdibile.... un bacione
    b

    RépondreSupprimer
  2. Ah ah, le olive sexy :) beh, certo che se le utilizza perfino Hermé... lo diventano davvero!
    Il binomio patate-peperoni è, come dici tu, davvero irresistibile: e questa zuppetta sembra davvero imperdibile. Aggiunta alla to do list, che si allunga sempre più!
    Buona giornata,

    wenny

    RépondreSupprimer
  3. perfetta! ma tipo che me la cucinerei seduta stante se potessi!

    RépondreSupprimer
  4. Si evviva arriva il momento delle zuppe :-) ottima la tua che fà ancora estate (credo sia super buona anche mangiata fredda vero?)
    Un abbraccio

    RépondreSupprimer
  5. Cette soupe est fabuleuse! J'aime beaucoup cette association de saveurs.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  6. Anche a me piace la prospettiva di lunghi mesi delle TUE zuppette!!! già l'inizio è una garanzia :)

    RépondreSupprimer
  7. Adoro le zuppe...come scende il termometro automaticamente comincia la produzione...questa è davvero deliziosa!!!Bacione

    RépondreSupprimer
  8. Peperoni e patate!?! Ma questa è una zuppa buonissima!!! U nabbinamento perfetto, un sapore delicato ma deciso...e quelle olivette nere la rendono così carina e scenografica....hai avuto proprio una bella idea, è proprio la zucca ideale per questo periodo di transizione!Un abbraccio

    RépondreSupprimer
  9. Che bella fine per queste sexy-olive.
    Accidenti, dovevo portartene di più!!!!

    RépondreSupprimer
  10. Ma tu guarda se per colpa tua mi tocca riflettere sulla sensualità di un'oliva taggiasca...

    RépondreSupprimer
  11. La zuppa è un concentrato di gusto ma cremosa e confortante! che idea!
    mi sa che al cielo grigio ti devi abituare ma a Parigi si addice :-D
    Per la Loison non posso che approvare, magnifici i panettoni ma anche tutto il resto!
    Ciao
    Francesca

    RépondreSupprimer
  12. OUlalalala!! J'aime beaucoup trop!

    Magnifique

    Gaelle

    RépondreSupprimer
  13. assolutamente adorabile questa zuppa, mi piace moltissimo, brava come sempre

    RépondreSupprimer
  14. Ciao Edda. Oddio .. siamo già in periodo di zuppe. Ed io devo ancora fare la mia prima autunnale. Rimedierò a breve ....
    Anche per me le taggiasche sono imbattibili !!! Manu

    RépondreSupprimer
  15. Mi ispira tantissimo, faccio diverse versioni di zuppa di zucca ma proverò sicuramente anche la tua :)

    RépondreSupprimer
  16. Oggi è una giornata decisamente nelle mie corde per la presenza del peperone in giro per la blogsfera.
    Lo adoro in tutti i modi, ma nella zuppa non l'ho ancora mai provato....
    Rimedierò molto in fretta. Anch'io prevedo mesi di zuppe fumanti sulla mia tavola.
    Ottima ricetta. Grazie carissima
    Un abbraccio e a presto

    RépondreSupprimer
  17. mi ispira un sacco questa soupe!!

    perfetta per i primi freddi!!

    RépondreSupprimer
  18. Ouh la ! On sent que les beaux jours sont derrière nous, les soupes commencent à fleurir par ci par là :-)

    RépondreSupprimer
  19. Concordo con te, le olive tagiasche sono le migliori: anch'io uso solo ed esclusivamente quelle. Se vuoi farne una scorta le puoi ordinare presso i Fratelli Carli.

    RépondreSupprimer
  20. Bella, bella, bella! Potresti postare una patata lessa e il modo in cui sapresti fotografarla mi incanterebbe, ne sono certa!
    Che delicatezza questa crema, il sapore spiccato delle olive taggiasche è un bel contrasto con l'aulico scatto.

    RépondreSupprimer
  21. une bonne idée pour démarrer ce mois d'octobre ... merci beaucoup pour cette recette !

    RépondreSupprimer
  22. Simple et goûteuse - voilà une belle recette :)

    RépondreSupprimer
  23. Nous n'allons pas tarder à rentrer dans la saison des soupes. Je note l'ajout de poivrons et la marque de panettone.

    RépondreSupprimer
  24. Magnifique !
    Et pas trop tot du tout pour parler de pannetone : je cherche une vraie belle recette justement (sinon tous les ans je l'achète betement à metro, hou hou !)!
    Amitiés d'Isa-Marie

    RépondreSupprimer
  25. @ Isa-Marie : merci ! J'ai une belle recette de panettone mais longue et pas encore photographiée. Je devrais y arriver avant Noël non? ;-) Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour!

    Avec ce froid aujourd'hui sur l'Orléanais nous avons beaucoup aimé cette petite soupe colorée et encore une fois je n'aurais pas eu l'idée de l'association et pourtant que des ingrédients dont je raffole!...heureusement que vous êtes là pour nous faire partager vos connaissances, un vrai régal dont je vais me souvenir longtemps! Je vais me mettre en quête de trouver les olives que vous citez pour les découvrir! En attendant c'était bien bon avec les Nyons...
    Bonne fin de we à vous
    Mamijo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de pouvoir vous autant vous donner autant... et merci comme toujours.
      Pour les olives, n'importe quelles bonnes olives vont bien et celles de Nyons sont délicieuses.
      Bonne fin de we également !

      Supprimer