jeudi 19 mai 2011

Confiture de rhubarbe au romarin- Marmellata di rabarbaro al rosmarino

Rhubarb and rosemary jam
Versione italiana più giù

J'ai connu la rhubarbe, petite, en Alsace grâce à ma mère qui en raffole qui en avait la nostalgie en Italie. A l'époque on n'en vendait pas, ce n'est pas un produit méditerranéen, aujourd'hui on en trouve rarement et hors de prix genre 18-20 € le kilo (?!!). En réalité j'ai connu d'abord la rhubarbe théoriquement puisque ma mère me racontait des compotes, des verrines avec des fraises et de la crème, des tartes... Et puis j'ai goûté et aimé, c'est acidulé et parfumé.
Ici j'ai associé mes deux racines (françaises et italiennes) et ma passion pour le herbes arômatiques: la rhubarbe et le romarin (qui me rappelle tellement les étés en Italie). J'avais déjà testé cette herbe avec des fruits rouges dans ce délicieux smoothie. Et là, Je ne vous cache pas que dans la confiture, le romarin donne la petite touche en plus qui la rend irrésistible.



La rhubarbe en plus me fait penser à Mamina ;-). Je voulais l'utiliser pour une tarte mais j'ai fini par tout manger avant :-)

Confiture de rhubarbe au romarin (pour un grand pot de 300 g environ)

- 500 g de tiges de rhubarbe en tronçons (rincées et sans les extrémités)
- 280 g de sucre semoule
- 1 branche de romarin frais

Mettre la rhubarbe dans un bol et saupoudrer de sucre. Laisser reposer au moins 4 heures, voire une nuit (il se formera un peu d'eau). Verser tout dans une casserole avec le romarin et porter à ébullition pendant 5 minutes, baisser le feu, garder une petite ébullition pendant une vingtaine de minutes sans cesser de remuer. La confiture deviendra plus dense. Verser dans un pot préalablement stérilisé (à 130°C au four pendant 10 minutes), fermer et renverser. Faire refroidir avant de le remettre droit.


Rhubarb
Versione italiana

Ho conosciuto il rabarbaro da piccola, prima grazie ai racconti pieni di nostalgia di mia madre (francese): le composte, le macedonie con le fragole e la panna, le crostate. All'epoca non si trovava in Italia, troppo esotico, sembra un sedano rosso ;-).E poi ho assaggiato e mi è piaciuto il suo lato acidulo, unico.
In questa marmellata ci sono le mie radici: francese e italiana. In particolare c'è il mio zampino-passione per le erbe aromatiche. Il rosmarino è poi così simbolo del mediterraneo che non potrei farne a meno. Ho già provato a metterlo in questo smoothie delizioso ai frutti rossi e adesso eccolo nella marmellata. Non vi nascondo che gli dà quella marcia in più che lo rende irresistibile.
Volevo preparare una crostata, invece mi sono mangiata tutta la marmellata da sola :-)

Marmellata di rabarbaro e rosmarino (per un vasetto di circa 300 g)

- 500 g di rabarbaro tagliato a fette (già lavati e senza le estremità)
- 280 g di zucchero
- 1 rametto di rosmarino fresco

Mettere il rabarbaro in una ciotola e coprirlo di zucchero. Lasciar riposare almeno 4 ore (o tutta la notte) : uscirà fuori dell'acqua. Versare tutto in un pentolino con il rosmarino e portare a bollore, abbassare il fuoco mantenendo una piccola ebollizione e cuocere per una ventina di minuti mescolando di tanto in tanto. Deve addensarsi. Versare in un vaso già sterilizzato (in forno, vuoto, a 130°C per 10 minuti). Chiudere e rovesciare. Far raffreddare prima di rimetterlo dritto.

31 commentaires:

  1. Ti assicuro che qui in Italia abbiamo ancora grandi difficoltà a reperire il rabarbaro... la tua marmellata è stupenda, chissà che profumo!

    RépondreSupprimer
  2. @ Donatella: grazie! Sì lo so', si trova piuttosto al nord e spesso a prezzi pazzeschi

    RépondreSupprimer
  3. Ciao
    davvero bella e interessante questa marmellata, Magari con un po' d'impegno riesco a trovare il rabarbaro e a provarla.
    Bravissima

    RépondreSupprimer
  4. Une association bien originale! J'adore les deux, alors c'est pour moi.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  5. Di fronte al rabarbaro temo di dover continuare a sognare... del resto le tue foto fanno tutte un po' fantasticare, sai creare un'atmosfera onirica non comune!

    RépondreSupprimer
  6. Edda, qui da noi non si trova il rabarbaro eppure ultimamente lo vedo proposto in tantissime riviste di cucina... non ho idea del suo sapore e comincio a incuriosirmi!
    Un abbraccio

    RépondreSupprimer
  7. Buono il rabarbaro! La mia nonna toscana quando si è sposata il mio nonno lombardo ha voluto a tutti i costi piantarlo in giardino perchè per lei era impossibile non avere il rabarbaro a disposizione. Fra le altre cose faceva anche uno sciroppo dissetantissimo.
    Fu così che a Marchirolo arrivò il rabarbaro...e anche i carciofi (ma questa è un'altra storia..)

    Un sorriso con gli aghetti,
    D.

    RépondreSupprimer
  8. Io da piccola quando andavo in vacanza dalla zia, passavo i pomeriggi a pulire rabarbaro che poi lei trasformava in marmellata!!! Ora qui non lo trovo, peccato perche' e' buonissimo e ha un colore fantastico!
    Buona l'idea del rosmarino, piacerebbe un sacco anche a me, ne sono sicura!

    Un abbraccio
    Paola

    RépondreSupprimer
  9. Miam cette rhubarbe !!!! C'est tout doux tout joli !!

    RépondreSupprimer
  10. Si, è vero, a Nord lo trovi. Qui da me ha un costo a 7 euro al kilo ( per adesso ). Ho fatto due tipe di marmellate: una con le fragole e un'altra (dovevo provare, no?) - con le rose. La tua sarà profumatissima e buonissima, mi immagino!
    Bacione

    RépondreSupprimer
  11. Moi aussi je suis folle de la rhubarbe. Chez moi, on en a toujours eu. Chaque début d'été ma mère préparait tout plein de tartes fraises et rhubarbe une combinaison géniale! Cette petite confiture avec le romarin m'intrigue je dois dire!

    RépondreSupprimer
  12. Pagherei l'occhio della testa per poter ammirare di persona questo famigerato rabarbaro!! e magari anche per avere quel piatto della foto....è troppo delizioso.

    RépondreSupprimer
  13. Une recette de confiture à la rhubarbe pour 1 pot seulement : j'aime ça, et parfumé au romarin, j'aime encore plus ça!
    Lou

    RépondreSupprimer
  14. J'aime bien cette association multiculturelle :) J'avais essayé abricots-romarin, c'était très bon mais beaucoup plus convenu, du coup!

    RépondreSupprimer
  15. ora aspetto solo il prossimo raccolto nell'orto e poi una buona marmellatina barbaresca non me la toglie nessuno, ciauzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  16. t'assicuro... è esotico anche adesso, in particolare per il prezzo!
    ohmamma che bel piatto ('sti giorni non ti commenterò un po' troppo la vaisselle????)
    baci

    RépondreSupprimer
  17. Io invece purtroppo il rabarbaro ancora non sono riuscita a trovarlo, l'anno scorso mi è stato regalato ma era verdissimo :(
    Vabbè, magari prima o poi ce la faccio. Questa confettura è bellissima, per il momento posso solo apprezzarne il colore meraviglioso. Un bacione

    RépondreSupprimer
  18. Belle idée l'association avec le romarin !

    RépondreSupprimer
  19. Miam ! Un vrai délice la rhubarbe, j'ai trop hâte de pouvoir en cuisiner !!

    RépondreSupprimer
  20. Oh I am going to make his tomorrow:) Beautiful idea..I can taste it!

    RépondreSupprimer
  21. Non, là je dis non, c'est trop ! La rhubarbe j'en suis sevrée depuis trop longtemps, ton pot est un supplice.

    RépondreSupprimer
  22. C'était une erreur, comme le fait de ne pas aimer le clafoutis parce que chez moi on le faisait avec des griottes, variété de cerises que je n'aime pas du tout.
    Et donc, chez moi les rares desserts à la rhubarbe étaient dégueu, alors qu'en fait ça peut être super bon.
    Donc, aujourd'hui j'adore la rhubarbe, en sucré comme en salé,et j'en suis bien contente.

    Mag à l'eau

    RépondreSupprimer
  23. Zut, il manque le début de mon message :
    "Ais-je déjà dit ici que j'ai longtemps cru ne pas aimer la rhubarbe ?"

    RépondreSupprimer
  24. Ici, ce qui est bien c'est que la rhubarbe, on me la donne... mais à Toulouse, ma fille n'en trouve pas!

    RépondreSupprimer
  25. une délicieuse confiture, miam!!!!

    je te souhaite une agréable journée gros bisous

    RépondreSupprimer
  26. C'est fait.. parfait! Je la partage.. ..c'est trop bon..Thanks so much.

    RépondreSupprimer
  27. Ooh, this picture looks so tasty, but I don't speak French so I don't know what the recipe is. Sniff. :)

    It's okay! You have inspired me to make rhubarb jam this summer!

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour Edda,
    Elle m'aura fait rêver cette rhubarbe et sa si belle couleur rouge..
    J'ai donc réalisée ta recette (en veillant bien cette fois à ne pas éplucher sa jolie couleur !) en mettant à la fin de la cuisson de l'anis étoilé -n'ayant pas de romarin sous la main- et un filet de jus de citron.
    Approuvée à l'unanimité, c'est délicieux ! Avec une petite pointe d'acidité, la touche subtile d'anis à la fin et enfin une couleur qui la rend appétissante.
    Merci à toi pour cette recette, qui m'a réconciliée avec ce produit.
    Bonne journée
    Danielle

    RépondreSupprimer
  29. Comme tu as un beau blog; ta recette m'intrigue and je vais l'essayer. Merci!
    Rita

    RépondreSupprimer
  30. @ Danielle : un grand merci à toi ! Bonne idée la badiane. Bon dimanche

    @ Rita : merci, c'est très gentil ! Tiens-moi au courant :-)

    RépondreSupprimer
  31. ta recette me tente beaucoup, j'ai de la rhubarbe du jardin en ce moment, j'hésitais à la faire nature en morceaux, et la manger tout de suite… si j'opte pour la confiture, cela veut dire patience pour la déguster, mais j'en profiterai plus tard ;)

    RépondreSupprimer