lundi 24 mars 2014

Souris d'agneau braisée, sauce tomate et herbes

Souris d'agneau à la tomate, sauge et romarin
Souris agneau braisée
Un peu comme le veau marengo, ces souris d'agneau braisées sont d'un réconfort, d'un goûteux et d'une simplicité incroyable.
Vous savez qu'en famille nous avons un faible pour la viande d'agneau à toutes les sauces... si en plus la recette a une touche du soleil avec des herbes ou de la tomate difficile de dire non. J'aime cette sauce, finalement assez légère, qui prend le goût de la viande et la nappe élégamment.
La souris d'agneau (nom du morceau bas de l'agneau qui me fait toujours un peu sourire car si en français ça sonne très mignon, en italien le topo d'agnello est assez comique) est un morceau très intéressant. Facile à préparer, même si long à cuire mais on peut s'y prendre à l'avance, il est déjà à lui seul une portion individuelle et surtout bien savoureux.

Voilà donc un plat à préparer à l'avance, qui dépanne les soirées de la semaine et qui peut constituer une bonne idée pour Pâques, non ?
Bon lundi !

Souris d'agneaux braisée à la tomate et aux herbes (pour 4 à 6 personnes)
  • 4 souris d'agneau (préparées par le boucher ou même surgelées)
  • 20 cl de vin blanc sec
  • 4 gousses d'ail coupées en deux
  • 1 boîte de tomates concassées de bonne qualité (400 g)
  • 1 gros oignon jaune émincé
  • Romarin (2 branches), sauge (une dizaine de feuilles), persil plat...
  • huile d'olive vierge extra, farine, sel, poivre...

1. Rouler la viande dans de la farine de manière à l'enrober subtilement. Dans une cocotte ou une casserole assez haute, faire revenir 2 cs d'huile d'olive puis ajouter la viande. La faire colorer de tous les côtés puis retirer. Dans la même casserole, ajouter l'oignon, l'ail et les herbes et faire à peine colorer 2 minutes puis rajouter les viande et laisser cuire encore 3 minutes. Verser le vin, laisser évaporer un peu puis ajouter la sauce tomate.
2. Réduire le feu et cuire (à découvert) pendant une heure (au moins si pas 1h30) en ayant soin de bien arroser la viande régulièrement. Saler à mi-cuisson et couvrir à moitié d'eau. La viande doit devenir bien tendre (presque se détacher de l'os) et la sauce doit s'épaissir (elle va réduire de deux tiers et napper la viande). Poivrer et laisser reposer 10 minutes avant de servir (avec des pommes de terres, des feuilles de brocoli sautées....).
Ce plat peut très bien se préparer la veille pour le lendemain (c'est encore meilleur, les saveurs auront le temps de diffuser). Pour un goût plus typé, on peut remplacer le vin blanc par du vin rouge.

10 commentaires:

  1. Bonjour,
    L' agneau, quand c' est bien mijoté comme ça, ça font dans la bouche et donne bien du plaisir à mes papilles !

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait le genre de plat que j'aime!....

    RépondreSupprimer
  3. c'est quoi en italien le mot pour souris d'agneau? j'habite en italie, et j'ai du mal a traduire les noms des pieces de viande... merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Doudinou,
      La souris c'est le stinco (jarret) sachant qu'en France elle est souvent recomposée et qu'en Italie les agneaux sont plus petits (plus de lait, comme l'abbacchio). Chaque pays en général a sa nomenclature de pièces de viande, pas évident en effet de toujours s'y retrouver :-)

      Supprimer
  4. Un gros merci nous nous sommes vraiment régalés, tous ces parfums mêlés hum que c'est bon!!!..
    Très belle soirée à vous....

    RépondreSupprimer