samedi 17 mai 2014

Pain pita

Pain pita maison facile - Pita bread how to make it
Pita
Toujours en pleine humeur ensoleillée et méditerranéenne ;-)  voilà qu'après l'houmous je vous propose le pain pita (ou pitta). Logique non ?
Un pain plat qui par magie gonfle en cuisson en créant une poche parfaite à fourrer ou pour saucer ou accompagner des dips, des mezzé... Je vous avais déjà proposé une recette de pita, en voici une autre à mon sens plus traditionnelle. Vous pouvez l'utiliser seul ou bien même comme base de pizza orientale comme le lachmajoun (à l'agneau) turc ou la pizza libanaise saupoudrée d'huile et de zaatar (Man'ouché bi zaatar). Super pratique.
La base du pain est très simple à réaliser et finalement assez rapide. Tout le secret réside dans la cuisson qui doit être minute et à haute température (au moins 220°C jusqu'à 300°C, dans ce cas la cuisson sera encore plus rapide). 
On parle souvent de pita libanaise (quelle belle cuisine) mais en réalité ce pain plat (comme les naans ou les gözleme) est répandu dans tout le pourtour de la Méditerranée, des Balkans, à la Grèce, la Turquie le Liban et le Nord de l'Afrique (jusqu'en Afganistan d'ailleurs).

Je l'ai découverte il y a une vingtaine d'années en Grèce... Elle accompagnait des délicieux souvlaki, gyros avec la sauce tzatziki. D'ailleurs il semblerait que le nom soit d'origine grecque (probablement à l'époque il n'y avait même pas de levure), diffusé ensuite dans tout le monde arabe.
Autre élément amusant : il existe en Calabre un pain similaire appelée pitta, traces des conquêtes du Sud :-)
Lancez-vous, c'est rigolo, ludique et c'est un pain qui se garde bien.
Pain pita facile
Pain pita maison
Pita libanaise ou pain pitta (pour une douzaine de pains)
  • 300 g de farine T65 + un peu pour le plan de travail
  • 200 g de farine riche en gluten (manitoban gruau, T45 de qualité....)
  • 25 cl environ d'eau tiède (voir un peu plus selon le pouvoir d'absorption de la farine)
  • 6 g de sel
  • 6 g de sucre (facultatif)
  • 3 g de levure sèche de boulanger (ou 9 g de fraîche)
  • 3 cs d'huile d'olive vierge extra (ou de beurre fondu)

1. Dans un verre, mélanger la levure avec 10 cl d'eau et laisser fermenter une dizaine de minutes jusqu'à ce qu'il se forme une écume en surface. 
2. Dans un saladier mélanger les deux farines, le sel, le sucre et l'huile d'olive. Former un puits au milieu et y verser le mélange eau-levure. Commencer à pétrir en ajoutant le reste de l'eau (15 cl) jusqu'à ce que la pâte devienne homogène et se détache des parois (il faudra 5 à 10 minutes selon qu'on utilise un robot ou pas). Mettre la pâte sur le plan de travail fariné et travailler encore 5 minutes en la repliant sur elle-même de manière à ce qu'elle devienne très souple. Former une boule, la mettre dans la saladier un peu fariné et couvrir le récipient avec du film alimentaire ou un tissu un peu humide. Laisser lever 1h30 environ dans un endroit tiède et à l'abri des courants d'air. La pâte doit doubler de volume.
3. Écraser légèrement la pâte avec les mains de manière à chasser l'air incorporé. La renverser sur le plan de travail fariné et la couper en 12 morceaux égaux. Former des boules avec chaque en les faisant rouler sous la main sur le plan de travail. Les écraser légèrement, fariner et couvrir d'un linge humide. laisser lever encore dans un endroit tiède pendant une vingtaine de minutes.
4. Pendant ce temps, préchauffer le four à 240°C (statique) avec une plaque et placer un bol d'eau sur le bas (pour éviter que le pain ne sèche trop).
5. Aplatir avec un rouleau 4 pita à 4 mm d'épaisseur, badigeonner le surface d'eau et les placer sur la plaque déjà chaude. Cuire environ 4 à 5 minutes d'un côté et 2 de l'autre. Chaque pita doit gonfler dorer à peine mais rester claire. Si on souhaite plus coloré, grillé, dans ce cas cuire quelques minutes de plus en surveillant constamment.
Cuire le reste des pita en deux fois.
6. Une fois sorties du four, les enrouler dans un tissu un peu humide. Servir tiède ou à température ambiante.

Conseils :

- Selon les goûts et l'usage (et votre four) les temps de cuisson peuvent changer. Si l'on souhaite garder le pain pour plus tard ou même le congeler une fois refroidi, mieux vaut cuire moins longtemps. Il faut que les pita restent claires et donc aussi un peu plus moelleuses. Il suffira ensuite de les décongeler, chauffer ou de les griller peu avant de servir.
Si par contre on souhaite les déguster bien chaudes de suite, alors suivez les temps indiqué tout en surveillant l'aspect.
- Ces pains se conservent quelques jours bien enveloppés dans du film alimentaire ou dans des sacs plastiques pour éviter qu'ils ne sèchent.
- La méthode ancestrale de cuisson, ne prévoit pas le four (c'était au fond un pain d'appoint) mais une sorte de plaque posée sur les braises qui chauffe à très haute température... Vous pouvez donc utiliser une poêle très chaude (sans rien) et cuire une à deux pita à la fois. ça marche. L'avantage est que la pâte sèche moins qu'on four mais l'inconvénient est que la chaleur n'est pas répartie de manière homogène (en haut ;-). À vous de faire des essais et voir ce qui vous convient le plus.
- Si vous souhaitez un pain avec plus de mie, il suffit d'étaler la pâte moins finement et de la faire cuire un peu moins.

6 commentaires:

  1. Aujourd'hui étant déjà dans la farine (pain de mie qui lève) j'ai les mains libres pour enchaîner les pains pitas, ça me plaît bien cette recette!!!merci comme toujours pour le partage de la belle histoire de chaque produit c.est toujours très intéressant tout comme votre livre!!...
    Très bon we ensoleillé!.

    RépondreSupprimer
  2. J'avais justement prévu un menu pita et falafels pour le déjeuner demain! merci de cette publication, ça m'évite de rechercher ma recette de pain pita.

    RépondreSupprimer
  3. Hummm, il faut que je garde cette recette de côté!! c'est très tentant.

    RépondreSupprimer
  4. Recette testée et très appréciée!
    Facile à faire, délicieux à déguster à la minute et l'embarras du choix pour les garnir avec les jolies recettes de ton dernier livre!
    Merci Edda.
    Danielle

    RépondreSupprimer